Boeuf massalé aux carottes

Boeuf massalé aux carottes 1Pour le coup, le temps permet de revenir aux plats confortables, ceux où la viande est moelleuse, la sauce généreuse, qui réchauffent la cuisine en cuisant longuement, les estomacs en les calant et l’organisme en leur apportant les calories perdus par ces grands froids.

Faites vous plaisir, le plat bourré d’épices sent bon, il n’est pas gras et il remplira sa fonction à merveille.

Le massalé est utilisé par les réunionnais pour relever et parfumer les plats dont les caris et nombres de sauces exotiques. Le garam massala indien lui ressemble étrangement, venu du nord de l’Inde il entre dans la composition du poulet massalé ou pour confectionner des plats à base de mouton, de porc ou de veau ou parsemer des pakoras ou des samossas, on peut également le mélanger à du yaourt ou des fruits et même le thé (thé noir, lait, sucre ou miel, épices) et là vous obtiendrez un chaï massala.

Pour le préparer à la maison, on torréfie puis on moud finement des graines, coriandre, cumin, fenugrec, moutarde, curcuma, clous de girofle, cardamone, poivre noir, muscade, cannelle, (piments). Les quantités varient en fonction du choix de la cuisinière, il est généralement peu relevé, le piment est plutôt ajouté dans le plat.

Boeuf massalé aux carottes 2

Les courses

  • 1 kg de viande de boeuf
  • 3 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 1 petite boite de tomates entières ou pilées
  • 500 g de carottes
  • 1 cm de racine de gingembre
  • 1 branche de thym
  • 2 ou trois feuilles de caloupilé (curry)
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 c à s de massalé
  • 3 c à s d’huile
  • Sel, poivre, persil

Boeuf massalé aux carottes

Tour de main

  1. Dégraisser et découper la viande en cubes.
  2. Eplucher les oignons.l’ail et le gingembre.
  3. Emincer l’oignon, piler l’ail et le gingembre pour obtenir une pâte.
  4. Concasser les tomates si elles sont entières.
  5. Eplucher et couper les carottes en tronçons de 2 ou 3 cm.
  6. Dans une cocotte, faire revenir les morceaux de viande dans l’huile, jusqu’à coloration.
  7. Ajouter l’oignon, la pâte d’ail et de gingembre, la branche de thym et les feuilles de caloupilé (curry, en magasin asiatique).
  8. Couvrir et laisser cuire à feu doux une dizaine de minutes.
  9. Ajouter les tomates et poursuivre la cuisson à feu moyen 5 minutes.
  10. Ajouter le massalé, le curcuma, les carottes, saler et poivrer.
  11. Mouiller à hauteur avec de l’eau et laisser mijoter à feu doux pendant 45 minutes.

 Des sambos, samoussas, samossas à parsemer de massalé

Sambos, samoussas à la mahoraise - 2

Sambos, samoussas, samossas, bricks… au boeuf et au combawa à la mahoraise

Bricks ou samoussa au butternut, fromage frais et épices douces - 2

Bricks, Sambos, Samossas, Sambossas à l’aubergine

Bricks de butternut au thon

Bricks ou samoussas au butternut, fromage frais et épices douces

Samossas version soft pour enfants - 2

Samosas version soft pour enfants

About these ads
  1. 4 décembre 2013 à 14 h 03 min | #1

    J’adore le boeuf aux carottes! Cette version parfumée au massalé a vraiment l’air délicieuse, À tester sans faute!
    Bises,
    Lou

  2. 3 décembre 2013 à 9 h 32 min | #2

    Tes samossas ont fait un . . . bœuf ?
    OK, j’ai eu fait mieux . . .
    Ca m’a l’air bien épicé et tout et tout . . .
    Ciaoooooooooooooooooooo

  3. 1 décembre 2013 à 17 h 22 min | #3

    Tu aurais pu faire un simple boeuf carotte…ben non il faut que tu ajoutes une touche exotique… et moi et ben je n’ai qu’à saliver derrière mon écran.
    Chipie… en tout cas avec le massalé moi je prends
    Bisous

  4. 30 novembre 2013 à 3 h 09 min | #4

    Voilà une saveur que je connais très bien et que j’apprécie beaucoup avec toute les viandes, ma préférée restant la spécialité réunionnaise d’origine tamoule, le cabris massalé! Avec du thon, c’est d’enfer également! Bonne journée!

  5. 29 novembre 2013 à 17 h 47 min | #5

    le massalé voilà qui me rappellera un peu la Guadeloupe et c’est bien agréable en ces temps bien froids
    je t’embrasse
    dany

  6. 29 novembre 2013 à 16 h 05 min | #6

    Merci!
    j’ai du massalé rapporté par de la famille de la Réunion et l’ai à peine utilisé……je n’y pense pas assez…ça va changer!……

  7. 29 novembre 2013 à 12 h 22 min | #7

    Moi aussi je suis revenue avec plaisir aux bons petits plats mijotés… Je garde ta recette, je ne sais jamais comment utiliser le massalé!

  8. 28 novembre 2013 à 20 h 18 min | #8

    Sympa ton petit plat de boeuf!!!

  9. 28 novembre 2013 à 18 h 43 min | #9

    Délicieux ton massalé ! encore un plat qu’il faut laisser mijoter pour pour pouvoir ensuite en tirer le meilleur ! toutes ces saveurs me donnent faim :) à la maison on aime les épices …
    Merci pour le partage !
    Sandy
    PS : un petit concours en ce moment : es-tu partante, je te mets le lien :
    http://www.cuisinetcigares.com/article-confiture-d-eglantines-a-la-rose-et-un-concours-120854604.html

  10. 28 novembre 2013 à 13 h 40 min | #10

    un belle recette épicée et chaleureuse

  11. 28 novembre 2013 à 12 h 19 min | #11

    La chaleur revient à nous grâce à tes jolis plats !
    Bisous
    Hélène

  12. 28 novembre 2013 à 10 h 13 min | #12

    Excellent Boljo ! je ne pense pas souvent à utiliser ces merveilleuses épices qui donnent à un plat une saveur et un parfum incomparables… ton assiette est vraiment excellente et superbe ! bravo et merci pour l’idée délicieusement conviviale de cette viande qui réchauffe merveilleusement ces journées bien froides !
    Je te souhaite une très belle journée de jeudi, bisous
    Jacqueline

  13. 28 novembre 2013 à 9 h 13 min | #13

    un bon plat comme j’aime, bisous

  14. 28 novembre 2013 à 8 h 48 min | #14

    Oh bon sang comme tu me donnes faim !!! hihihi .. Ton plat est juste prometteur avec ces saveurs, et en plus j’adore les carottes qui cuisent avec la viande comme ça, elles sont toujours tellement goûteuses !! ..
    Bref, suis sous le charme .. comme souvent ..
    Bisoussss bien au chaud !!!
    kiki

  15. sicacoco
    28 novembre 2013 à 8 h 23 min | #15

    un super plat!! très utilisé en Guadeloupe (car beaucoup de guadeloupéens d’origine indienne, et chaque famille a sa recette! j’ai la chance d’avoir une amie qui me fait un excellent "massalé"massalé ici est une pâte différent que le colombo (poudre)
    bises
    sicacoco

  16. 28 novembre 2013 à 7 h 22 min | #16

    mmmm super idée, j’adore la sauce !! bises, bonne journee

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 663 followers