Irish stew, ragoût de boeuf irlandais à la Guinness

15 mars 2019 3 commentaires

Traditionnellement on sert l’Irish stew avec une purée de pomme de terre crémeuse.

Pour ce soir, je les ai mises à cuire dans la cocotte, elles en ressortent confites, délicieuses et le plat devient un plat complet dont on n’a pratiquement plus à se soucier une fois dans le four.

Il faut tout de même compter avec 4 h devant soi pour la cuisson. Alors pendant ce temps, on prépare une trempette, un pain et une tarte au whisky.

Irish stew

  • 2 c à s d’huile 
  • 2 kg de boeuf (paleron, côte, macreuse)
  • 4 gousses d’ail
  • 3 oignons 
  • 200 g de bacon
  • 6 c à s de farine
  • 500 cl de Guinness
  • 2 c à s de sauce Worcestershire
  • 5 c à s de concentré de tomate
  • 700 ml bouillon de poulet
  • 5 carottes
  • 6 ou 7 pommes de terre
  • 3 tiges de céleri
  • Bouquet garni
  1. Couper le bœuf en morceaux de 5 cm, assaisonner de sel et de poivre.
  2. Chauffer l’huile dans une cocotte en fonte à feu vif. Ajouter le bœuf et bien brunir partout. Réserver.
  3. Baisser la source de chaleur, ajouter l’ail et l’oignon émincés et le céleri ciselé, fondre pendant 3 minutes puis ajouter le bacon.
  4. Mettre la viande, saupoudrer de farine, mélanger pendant 2 mn.
  5. Ajouter la Guinness. Bien mélanger.
  6. Ajouter le bouquet garni et suffisamment d’eau pour que le bœuf soit presque entièrement couvert.
  7. Porter à ébullition, couvrir et cuire 1 heure à 180°.
  8. Ajouter les carottes coupées en rondelles épaisses et les pommes de terre coupées en gros cubes
  9. Ajouter un peu d’eau pour que les légumes soient couverts à niveau, mélanger, cuire 2 heures à 150°.
  10. Vérifier régulièrement qu’il y ait assez de liquide
  11. Sortir du four, retirer le couvercle et laisser mijoter 30 à 45 minutes sur le feu pour que la sauce soit légèrement réduite et épaissie.
  12. Rectifier en sel et poivre au goût.

Publicités

Soupe thaïlandaise au poisson et aux crevettes

12 mars 2019 1 commentaire

Une belle soupe thaïlandaise où, comme il se doit, les épices ont la part belle. Les carottes sont là pour donner du goût et en les hachant elles apportent également de la consistance.

Avec le brocolis, les pâtes et les épices, vous obtenez une belle soupe parfumée et reconstituante. Ne pas hésiter sur les épices pour parfaire le voyage en Thaïlande.

Si vous ne trouvez pas de combawa en poudre, on trouve en supermarché ou magasin asiatique des combawas frais ; il suffit de les congeler et d’en râper en fin de cuisson au-dessus du plat.

Soupe thaï

  • 3 carottes
  • 1 bouquet de brocolis
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 3 cm de gingembre
  • 3 c à s de sauce soja
  • 3 c à s de nuoc man
  • 1,5 l d’eau
  • 1 boite de lait de coco
  • 1/2 c à c de poudre de combawa
  • 1/2 c à c de curcuma
  • 1/2 c à c de curry
  • 1/2 c à c de piment séché
  • 300 g de cabillaud
  • 300 g de crevettes décortiquées
  • 200 g de nouilles de riz
  • 1 c à c de basilic ciselé
  • 2 c à s de coriandre ciselée
  1. Eplucher et hacher les carottes, le gingembre et l’ail.
  2. Eplucher et ciseler l’oignon.
  3. Laver et détailler le brocolis en bouquets.
  4. Mettre dans un faitout avec l’eau, le lait de coco, les sauces soja et nuoc man et les épices.
  5. Porter à ébullition, mijoter 10 mn et ajouter les brocolis.
  6. Couper le cabillaud en cubes.
  7. Ajouter les pâtes, le cabillaud et les crevettes, cuire 4 mn.
  8. Finir avec le basilic et la coriandre, servir aussitôt.

Irish soda bread et trempette au Philadelphia

8 mars 2019 3 commentaires

Ce pain de soude a été inventé dans les années 1800 lorsque le bicarbonate a été introduit en Irlan de. Et s’il est devenu un classique de la cuisine irlandaise, il existe autant de recettes « traditionnelles » que de familles.

Celui que je vous propose est simplement constitué de farine, de bicarbonate de soude (utilisé comme levain au lieu de levure) et de babeurre (pour humidifier et activer le bicarbonate, remplacé ici par du lait et du citron) mais on peut y ajouter des raisins secs et des épices. Il se mange chaud, froid ou grillé en tranches tartinées de beurre ou d’une tartinade au Philadelphia.

La recette est réalisée pour un grand moule, vous diviserez les proportions par deux pour un moule à cake classique. Il peut être façonner de différentes façons selon la région de l’Irlande dans laquelle il est préparé.

Dans les régions du Sud, il est façonné et cuit comme un pain rond avec une incision en croix sur le dessus. Dans les régions du nord du pays, le pain de soude est aplati en un disque rond et divisé en quatre formes triangulaires égales ; chaque triangle est ensuite cuit sur une plaque de cuisson plate. Cette méthode de cuisson du pain de soude est très rapide, idéale lorsque les invités inattendus arrivent pour un peu de « badinage ».

La pâte est très très collante, c’est normal et il faut qu’elle le soit sinon vous obtiendrez une mie cassante et très friable après cuisson. La manipuler au coupe pâte ou avec spatule ou cuillère en bois et des mains bien farinées.

Soda bread

Pour un grand moule de 28 x 14 cm

  • 4 c à c de jus de citron en bouteille 
  • 60 cl de lait demi écrémé
  • 400 g de farine T45
  • 400 g de farine de seigle
  • 4 c à café de levure chimique
  • 3 c à café de bicarbonate de soude
  • 1 c à café de sel
  1. Préchauffer le four à 180 °C.
  2. Mélanger le lait avec le jus de citron, laisser cailler 5 mn.
  3. Déposer la farine, le sel et le bicarbonate de soude dans un cul de poule.
  4. Faire un puits et verser le lait en remuant avec une spatule, mélanger la farine peu à peu.
  5. Pétrir un peu avec la spatule ou au coupe pâte, la pâte est très collante.
  6. Transférer dans le moule à cake fariné, inciser au couteau sur 1 cm de profondeur au centre et dans la longueur.
  7. Fariner légèrement le dessus du pain.
  8. Enfourner, cuire 40 à 50 mn jusqu’à ce que le pain soit doré et sonne creux lorsque l’on tape dessus.
  9. Sortir du four et démouler immédiatement sur une grille.
  10. Si le pain est collé, attendre un peu pour que de la condensation se forme et facilite le démoulage, passer la lame d’un couteau sur les bords. Ne pas attendre trop longtemps, le pain s’humidifierait.
  11. Laisser refroidir sur une grille.
  12. Ou servir le pain chaud en tranches.

Trempette au Philadelphia

  • 300 g de Philadelphia
  • 1 c à s de moutarde
  • 1 c à s de sauce Worcestershire
  • 1 c à s de mayonnaise ou d’aïoli
  • 1 c à s de sauce western au miel ou Ketchup
  • 2 c à s de whisky (au choix)
  • 2 c à s d’oignon rouge (env. 1/2 oignon)
  • 2 c à s de poivron rouge ou vert (1/2 poivron)
  • Cheddar ou mozarella râpée
  1. Ciseler finement l’oignon et le poivron.
  2. Mélanger tous les ingrédients avec 1 c à s d’oignon et 1 de poivron.
  3. Etaler dans une assiette creuse, parsemer de fromage râpé terminer avec l’oignon et le poivron restant.

Recettes irlandaises pour la Saint Patrick

1 mars 2019 2 commentaires

Saint Patrick, Chicago River

Que diriez-vous de placer ce mois de mars pour le signe de la Saint Patrick ?

Histoire de Saint Patrick, et du trèfle emblème de l’Irlande

Le 17 mars les irlandais célèbrent la Saint Patrick, en l’honneur de Maewyn Succat, son vrai nom.

Fils d’un centurion romain originaire de Grande Bretagne, il est né vers l’an 385 en Écosse. Enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates, Maewyn est alors vendu comme esclave à un druide dans l’actuelle Ulster en Irlande. Durant 6 années, il devient berger pour le compte d’un chef de clan irlandais. A cette époque, il découvre la religion, et devient rapidement un chrétien pratiquant (source Guide Irlande).

En 409, Dieu lui demande de s’échapper et lui file un coup de pouce pour rallier les côtes anglaises en bateau. Pour remercier, parce que l’ingratitude ne paie pas il devient prêtre. Puis, il s’installe au monastère de Saint-Honorat sur les îles de Lérins, près de Cannes où il étudie la théologie pendant deux ans.

En 411, le pape Célestin lui donne l’ordre d’aller évangéliser les irlandais et de les convertir afin de lutter contre l’influence impie des druides. Comme il est malin et pour ne pas perdre son temps, il rencontre le roi Aengus et le baratine avec la trinité (Père, Fils, et St Esprit) et pour bien illustrer son propos il se sert d’un trèfle. La plante trilobée convainc le bon roi qui se convertit entraînant avec lui une bonne partie de ses sujets

La métaphore fut si frappante, que l’Irlande décida de faire du trèfle son symbole national.

« La légende raconte également que c’est à ce moment-là que Saint Patrick chasse tous les serpents du pays, action qui symbolise la conversion du peuple irlandais à la chrétienté ».

Après avoir converti tout le pays, il se retire à Downpatrick où il meurt le 17 mars 461, il y est enterré aux côtés de Sainte Brigitte et de saint Columcille.

Depuis, les irlandais célèbrent la date anniversaire de sa mort chaque année et trinquent à la bière, écoutent de la musique, dansent, se travestissent aux couleurs de l’Irlande et préparent des plats typiques de la cuisine irlandaise.

11 recettes irlandaises

Trempette pour apéritif irlandais ou juste un apéro entre copains

Baba salé au whisky pour cocktail de crevettes irlandais

Terrine ou pâté de foie de volaille et poulet, aux marrons et aux noix, parfumé au whisky pour la Saint Patrick, recette irlandaise

Brown Bread, pain brun irlandais

Welsh rarebitWelsh Rarebit et pain de mie à la bière

Soupe au chou et lardons irlandaise, Colcannon and Bacon Soup

Beef and Guinness Stew pour la Saint Patrick

Beef and Guinness Stew with dumplings façon Jamie Oliver

Lieu noir, Purée de panais, Sauce irlandaise au Whiskey (whisky)

La Saint Patrick, Barm Brack, brioche irlandaise

Tarte au whisky, dessert irlandais

Cake au whisky et aux graines de pavot

Fasolada, Soupe grecque de haricots blancs

22 février 2019 2 commentaires

Pour respecter l’origine de la recette, il vous faudra utiliser le haricot de Prespes qui vient du département de Florina. Là se trouvent les lacs Prespès où poussent les fameux haricots mais aussi les fassolia (haricots blancs) et les gigantes-éléphantes (haricots géants). Ces haricots bénéficient d’une Appellation Géographique Protégée et ils sont la base pour la réalisation d’une Fasolada traditionnelle (Source ici). Lire la suite…

La Mouna (brioche de Pâques à la fleur d’oranger) au Thermomix

15 février 2019 4 commentaires

Pintade à l’orange et au poivre du Sichuan, recette diététique

8 février 2019 3 commentaires
%d blogueurs aiment cette page :