Croque monsieur au four à la béchamel… mais alors ça !

19 février 2021 Laisser un commentaire

Quoi de plus pratique avec le couvre feu à 18 h que d’inviter ses voisins ? Nous sommes devenus amis avec nos voisins voici quelques années, et leurs enfants et notre grand dernier nous servent le vin lorsque nous faisons des soirées dégustations en aveugle, enfin ça, c’était avant… lorsqu’on pouvait se réunir à plus de six.

Là, nous aurions dû être sept avec les deux familles mais leur fils avait une game hyper, méga importante et il n’a pas traversé le palier pour dîner avec nous mais comme c’est « un bon gars », je lui ai fait passer un croque monsieur tout chaud par coursier paternel.

Une heure après, nous avons vu débarquer l’adolescent shooté au croque, visiblement en manque, et ne tarissant pas d’éloges : mais ça, mais ça, mais alors ça ! Tout en montrant du doigt le dernier sandwich esseulé sur la table. Oui, un article du linguiste Alain Bentolila se navre de l’appauvrissement du langage chez les jeunes mais je vous assure que lui fait beaucoup mieux d’habitude, ici on le sentait ému et moi ravi.

Evidemment, il est reparti avec, parce que l’exploit de faire sortir la tête de l’ordi à un ado, hormis la panne de serveur, de box ou d’électricité, ça valait bien le dernier croque monsieur !

Croque monsieur à la béchamel

Pour 10 croques monsieur

La béchamel

  • 75 cl de lait
  • 40 g de beurre
  • 3 c à s de maïzena
  • Sel, poivre, muscade, paprika
  1. Faire fondre le beurre dans une casserole.
  2. Réserver 15 cl de lait froid, délayer la maïzena.
  3. Ajouter le lait, faire chauffer.
  4. Mélanger la maïzena, porter à ébullition en fouettant pour épaissir.
  5. Assaisonner.
  6. La cuisson terminée, débarrasser, couvrir au contact avec un film, laisser refroidir.

Le croque

  • 20 tranches de pain de mie
  • 10 tranches de jambon (ou 5 pliées en deux suivant la taille)
  • 10 tranches de cheddar
  • Beurre
  1. Disposer 10 tranches de pain de mie sur les plaques allant au four.
  2. Beurrer le pain, déposer le cheddar puis le jambon, étaler de la béchamel.
  3. Recouvrir avec une tranche de pain de mie, beurrer légèrement.
  4. Etaler de la béchamel s’il vous en reste.

Gratin

  • 25 cl de lait
  • 300 g de fromage râpé
  • 2 oeufs
  1. Mélanger le tout, répartir sur le pain de mie.
  2. Enfourner à 180°, pour gratiner le dessus et faire croustiller le pain.

Terrine végétarienne de panais, bleu et noisettes ou Nut roast

12 février 2021 1 commentaire

Pour tout dire, on y trouve aussi des champignons et des châtaignes mais le goût de ces dernières est plutôt écrasé par la saveur incomparable du panais, ici on adore !

Oui, lorsque j’entends « panais » je suis comme Roger Rabbit, j’ai les yeux qui me sortent des orbites, les narines frémissantes et… non pas la langue pendante, on sait se tenir tout de même mais on n’en est pas loin, il est vrai.

Alors, quand j’ai vu cette terrine sur le blog de « C’est moi qui l’ai fait ! » inspirée de la recette de Felicity Cloake pour The Guardian, je l’ai mise de côté et dés que j’ai eu un moment je l’ai testée. Pendant que je me dépêche de taper mon bla-bla et la recette, la terrine est au four et j’ai hâte de la goûter.

Elle est encore meilleure le lendemain, les saveurs ont pris toute leur place et elle se tranche facilement. Elle peut faire une garniture très honorable ou constituée un repas complet.

Bien sûr, je n’avais pas de stilton mais un bleu d’Auvergne et comme le précise Scally tout autre fromage à pâte persillée marche très bien.

Inutile de respecter la tradition de la préparer pour Noël, elle nous régalera accompagnée d’une salade pour deux repas végétariens en semaine. 

Terrine végétarienne de panais, bleu et noisettes ou Nut roast

Pour 6/8 personnes

  • 500 g de panais
  • 20 cl de lait
  • 1 c à c de fond de veau
  • 1 c à c de fond de volaille
  • 125 g de noisettes
  • 1 oignon
  • 150 g de châtaignes (bocal ou surgelés)
  • 150 g de champignons de Paris (frais ou surgelés)
  • 150 g de bleu d’Auvergne (ou Stilton ou autre autre pâte persillée)
  • 50 g de chapelure
  • 20 cl de crème légère 
  • 2 c à s de persil
  • 1 oeuf
  • 30 g de beurre
  • Sel, poivre

Préchauffer le four à 180°

  1. Chemiser un grand moule à cake de papier cuisson.
  2. Torréfier les noisettes à la poêle ou dans un plat, enfourner à 150°C, 15 mn.
  3. Frotter les noisettes dans un torchon quand elles sont tièdes pour retirer la peau.
  4. Cuire les marrons décongelés 10 mn dans l’eau. Egoutter. Couper grossièrement.
  5. Peler les panais, retirer la partie un peu fibreuse au centre si besoin. Couper en dés.
  6. Cuire dans 25 cl de lait avec les 2 cuillères de fond, jusqu’à ce les panais soient tendres.
  7. Peler, ciseler et suer l’oignon 5 mn dans 10 g de beurre à feu doux dans une poêle.
  8. Couper la partie terreuse des champignons, les essuyer, couper en dés.
  9. Ajouter dans la poêle, cuire 5 mn, puis les châtaignes 5 mn de plus. Saler, poivrer.
  10. Ciseler le persil et couper le bleu en dés.
  11. Ecraser le panais en purée dans un saladier.
  12. Mélanger avec les légume et l’oeuf battu.
  13. Ajouter les ¾ des noisettes, la chapelure et le persil, mélanger bien, goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin.
  14. Verser dans le moule à cake.
  15. Concasser le reste des noisettes, en parsemer le cake et répartir sur le cake.
  16. Parsemer des petits morceaux de beurre.
  17. Enfourner et cuire 40 à 50 minutes.
  18. Attendre 10 minutes avant de démouler.

Canard au four, champignons, haricots verts et pommes de terre rôties

5 février 2021 Laisser un commentaire

Tout est simple, comme toujours, il suffit d’y penser ! Parfois, l’envie peut prendre de faire un canard, oui… mais que faire en accompagnement ? Et comment ? Et bien voilà, ici, soit vous faites les trois, champignons, haricots verts et pommes de terre, ou seulement deux, et pourquoi pas un seul ? Dans ce cas, vous allez perdre en goût et en assiette bien garnie.

Et puis avec deux légumes légers, vous mangerez moins de pommes de terre, parce que les pommes de terre rôties dans le jus du canard avec les herbes, croyez-moi on a bien du mal à s’arrêter mais comme les champignons sont tout aussi délicieux, on alterne, on re-goûte, on se régale.

Pour les haricots verts, on les aromatise avec un beurre d’ail, bien meilleur maison, dans ce cas on en fait une grosse quantité, à placer au congélateur sous forme de rouleau ou de galettes ou déjà en palets prêts à l’emploi. On les finit avec une tombée de crème liquide et là, vous avez des haricots verts de compétition.

Je voulais déglacer les champignons avec du porto ou du moscatel, j’avais aperçu ça dans une recette mais j’ai oublié. J’ai également lu quelque part que les champignons étaient meilleurs si on les oubliait deux ou trois jours dans le bas du réfrigérateur. Telle n’était pas mon intention lorsque je les ai achetés mais il se trouve qu’ils sont restés trois jours dans leur sac en papier dans le tiroir à légumes et ils étaient goûteux à souhait.

Canard au four, pommes de terre rôties, champignons et haricots verts

Pour 4/5 personnes

Le canard

Préchauffer le four à 200°

  • 1 canard fermier ficelé
  • Sel, poivre
  • Laurier, romarin
  1. Demander à votre boucher ou votre petit producteur de couper la tête et de ficeler la bête si cela vous effraie.
  2. Saler, poivrer et coincer des herbes sous les pattes et les ailes et à l’intérieur (ou utiliser des herbes de Provence).
  3. Enfourner dans un grand plat à four pour 10 mn à 200°, puis baisser le four à 180°, cuire 1 h à 1 h 15.
  4. Arroser régulièrement avec le jus de cuisson.
  5. Piquer le canard, pour vérifier la cuisson, il ne doit plus rendre de jus.

Les pommes de terre

  • 1 kg de petite pomme de terre (grenaille, rate…)
  • Sel, poivre, herbes
  • Huile d’olive
  1. Laver, sécher, recouper les pommes de terre si nécessaire.
  2. Ajouter dans le plat autour du canard après les 10 mn.
  3. Saler, poivrer, parsemer d’herbes, arroser d’un peu d’huile d’olive ou de graisse de canard.
  4. Surveiller la couleur, la cuisson dépendra de la taille de vos pdt ou de la coupe.
  5. Les réserver si elles brunissaient trop, pour les réchauffer pendant la découpe du canard.

Les haricots

  • 1 kg d’haricots frais ou surgelés
  • 2 gousses d’ail
  • 2 c à s de persil
  • 2 échalotes
  • 20 g de beurre
  • Sel, poivre
  • 10 cl de crème fraiche (liquide légère)
  1. Réaliser un beurre d’ail avec tous les ingrédients en les mixant.
  2. Cuire les haricots al dente.
  3. Réchauffer avec le beurre d’ail. Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Les champignons

  • 500 g de champignons
  • 2 échalotes
  • 5 cl de porto (facultatif ou sans oubli)
  • 10 g de beurre
  • Herbes
  • 10 cl de crème fraîche (liquide légère)
  • Sel, poivre
  1. Eplucher et ciseler finement les échalotes.
  2. Suer dans la poêle avec le beurre (sans coloration).
  3. Oter le pied terreux, brosser les champignons et couper en lamelles (pas trop fines).
  4. Déglacer la poêle avec le porto (ou pas), faire réduire quelques minutes en augmentant la chaleur.
  5. Ajouter les champignons et cuire 10 mn à feu vif (le temps d’évaporer un maximum d’humidité), remuer souvent.
  6. Poursuivre la cuisson à feu plus doux.
  7. Au moment de servir, assaisonner, réchauffer si besoin et ajouter la crème.

Lorsque le canard est cuit, le sortir du four, couvrir avec un papier aluminium et laisser reposer 10 mn.

Remettre les pommes de terre au four pour les réchauffer si besoin.

Découper le canard, servir à l’assiette.

Achards de citron à l’indienne

29 janvier 2021 Laisser un commentaire

Souvenez-vous cette recette pour ma prof de danse préférée « Brioche à effeuiller à l’indienne ». Elle était notre professeur à Mayotte et donnait des cours à JaimeTout et à moi, il y a… oh là là c’est si loin, 14 ans déjà !

Depuis j’ai arrêté la danse, en rentrant en France je n’avais pas le temps, pas trouvé de cours qui me convenait et puis la santé, c’est plus ce que c’était ma pôve dame !

Bref, depuis elle est venue s’installer avec sa magnifique famille en banlieue toulousaine, près de sa maman et la dernière fois que nous avons mangé ensemble elle nous avait préparés un plat à l’indienne accompagné par des achards de citron maison dont Namour et moi sommes très friands.

Sa maman ayant bien voulu me donner la recette, je vous la livre aujourd’hui, c’est cadeau ! Evidemment, il y a du piment, si votre estomac ou vos papilles jouent dans la délicatesse, vous l’oubliez.

Ils seront parfaits pour accompagner, du poulet, du poisson, des légumes (chou fleur, carottes, fenouil…)

Achards de citrons à l’indienne

  • 8 citrons
  • 200 g de gingembre frais
  • 1/2 c à s de piment (frais émincés ou en paillettes)
  • 1,5 c à s de sel fin
  1. Laver, essuyer et couper en 4, 8 ou 12 les citrons.
  2. Eplucher le gingembre, couper les bulbes en deux dans la longueur puis en rondelles fines.
  3. Mélanger citrons et gingembre avec le sel et le piment.
  4. Laisser reposer trois jours à température ambiante.
  5. Mettre en bocaux stérilisés.
  6. Attendre deux jours et recouvrir de jus de citron si besoin.
  7. Réfrigérer pour un mois.

Porc mariné au curry, et aux légumes, facile

22 janvier 2021 Laisser un commentaire

Je dis facile parce que j’ai utilisé une base du curry toute prête, la « mild curry past » de la marque « Patak’s ». Je me sers rarement de sauce toute prête mais j’aime bien cette marque qui relève un plat quand on n’a pas le temps de faire son mélange soi-même.

Lire la suite…

Boeuf bourguignon et ses petits légumes rôtis au four

22 janvier 2021 Laisser un commentaire

Magret de canard sauce aux épices et coings, en cuisson lente et petits légumes au sésame

15 janvier 2021 Laisser un commentaire

Pour Noël, plutôt qu’offrir des objets dont on se croit obligé de les trouver sublimes, originaux et indispensables tout en disant merci en grinçant des dents, on a préféré amener des magrets, des saucisses de Toulouse à conserver au congélateur et du vin, un peu de fromage aussi pour faire bonne mesure. Il est vrai qu’on a aussi craqué sur un plateau à fromage très coloré en forme de palettes de peintre, ce n’était pas prévu et il peut faire partie des objets cités plus hauts, aïe mais ils ont bien fait semblant, mais nous on l’avait trouvé irrésistible. Lire la suite…

Catégories :3/ Plats de viande, Boeuf, Cuisine

Voeux 2021

7 janvier 2021 4 commentaires

Suivant la tradition, nous avons tout janvier pour souhaiter nos voeux et cette année le coeur n’y étant pas j’ai tardé à vous les présenter. Pour plusieurs raisons, outre la pandémie, l’année 2020 a été plutôt moche et elle s’est terminée en apothéose.

Pour 2021, je vous souhaite

Lire la suite…

Fenouil confit aux olives noires et daurade royale

2 janvier 2021 1 commentaire

Une jeune amie vient de se mettre en colocation avec une prof de yoga, plus bio et végétarienne que nature, bon elle fait une exception pour le rougail mais elle a raison que serait un rougail sans saucisse ? Je vous le demande ? En tout cas, elles cuisinent de concert de bons petits plats comme ce fenouil au four dont elles m’avaient vanté la saveur. Lire la suite…

Noix de Saint-Jacques, fondue d’épinards, sauce curry et girolles

26 décembre 2020 Laisser un commentaire

Je leur avais promis dans l’après-midi : ce soir, je vous emmène au restaurant ! En ce moment, cela permet de faire comme si et on en profite pour ouvrir une bonne bouteille et on sert une assiette gastronomique à la maison. Et le lendemain ils en parlaient encore avec des étoiles dans les yeux… c’était ma semaine Kévin !

Si on la veut plus façon restaurant, on supprimera les pommes de terre et on forcera un peu sur la crème et le beurre pour monter la fondue d’épinards qui, ici, est volontairement light. Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :