Le gâteau anglais parfait au chocolat, d’après « The Gardian »

26 avril 2016 1 commentaire

Gâteau parfait au chocolat très anglais 1

« The Gardian » célèbre quotidien d’information britannique a dégoté pour nous la recette du meilleur gâteau au chocolat. L’article est assez long et reprend point par point les ingrédients entrant dans la composition d’un gâteau et leurs différentes propriétés, pour finalement nous expliquer « how to cook the perfect chocolate cake« .

Voilà un gâteau qui répond donc aux critères de goût d’Outre-Manche, en d’autres termes, il est « fluffy/mousseux » à souhait, « moist/moelleux » mais néanmoins « crumbly/friable« , « soft/léger » parce qu’il est « fluffy« , si, si, « taste of chocolate/au bon goût de chocolat avec tout ce bon cacao, « delicious/délicieux » donc « perfect/parfait« , cqfd !

Restons zen, il s’agit peut-être de la meilleure façon de cuisiner le parfait gâteau au chocolat à la manière anglo-saxonne, pour nous il est un chouille lourd avec ses deux couches de gâteau fluffy ou pas, tartinées de glaçage entre chaque, j’en ai mis dessus également pour faire bonne mesure, on n’était plus à ça près.

Le tout donne un gâteau à deux étages agréable en bouche, parfait pour le thé mais plutôt too much après un repas mais il est vrai que si vous souhaitez une recette de gâteau anglais ne cherchez plus, il vous faut celle-ci. The real Devil’s cake !

Gâteau parfait au chocolat très anglais 2

Le gâteau anglais parfait au chocolat

Pour 2 cadres de 20×20 ou 2 moules à manquer

La pâte à gâteau

  • 250 g de beurre à température ambiante 
  • 250 g de sucre Muscovado ou de Cannes
  • ½ c à c de sel 
  • 100 g de poudre de cacao 
  • 250 g de farine 
  • 2 c à c de levure chimique 
  • 3 gros œufs 
  • 25 cl de lait
  • 50 g de chocolat noir fondu
  • 50 g pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°

  1. Graisser et tapisser de papier sulfurisé les cadres ou graisser et fariner les moules à manquer.
  2. Dans le bol du batteur, crémer ensemble le beurre, le sucre et le sel.
  3. Tamiser ensemble la farine, le cacao et la levure.
  4. Ajouter les oeufs un par un au mélange de beurre, fouetter entre chaque.
  5. Mélanger la moitié des ingrédients secs, ajouter le chocolat fondu et tiédi puis l’autre moitié de farine/cacao, bien mélanger à chaque ajout.
  6. Détendre avec le lait puis mélanger les pépites de chocolat.
  7. Répartir la pâte entre les deux moules, enfourner et cuire 25/30 mn.
  8. Surveiller et vérifier avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche.
  9. Refroidir avant de démouler. Réfrigérer ou passer 10 mn au congélateur pour faciliter le démoulage,.

Attention le gâteau est friable.

Gâteau parfait au chocolat très anglais 3

 

Le glaçage

  • 140 g de beurre 
  • 50 g de poudre de cacao 
  • 200 g de sucre glace
  • 1 pincée de sel 
  • 2 c à c de lait
  • 5 biscuits Oreo
  1. Pommader le beurre.
  2. Ajoutez le cacao, le sucre glace et le sel, bien mélanger pour rendre la préparation homogène.
  3. Détendre le glaçage avec un peu de lait

Finition

  1. Poser un des gâteaux sur un plat de service.
  2. Etaler la moitié du glaçage sur le gâteau.
  3. Placer le deuxième gâteau puis étaler le reste du glaçage.
  4. Saupoudrer de sucre glace avec une passoire au moment de servir.

Gâteau parfait au chocolat très anglais 4

Catégories :7/ Desserts, Biscuits, Cuisine

Orecchiette (pâte italienne) sauce poivrons et tartare de boeuf à l’huile de truffe

26 avril 2016 4 commentaires

Orecchiette & tartare de boeuf à l'huile de truffe 3

D’après mes recherches, la recette la plus célèbre, pour cuisiner ces pâte italiennes en forme d’oreille ou de Chipster d’après mes fils, est la recette alle cime di rapa. Autrement dit, avec des brocolis et des anchois, ne me demandez pas lequel des deux est l’un ou l’autre, je ne parle pas un mot d’italien. Les brocolis étant aussi absents que mon italien ce soir là, j’ai pensé qu’une sauce aux poivrons leur iraient bien au teint.

Le carpaccio qui n’en ai pas vraiment un puisque la viande a été découpée en lamelles et non hachées au couteau est un peu un hasard. Au départ, je voulais faire mariner la viande dans ma superbe huile d’olive à la truffe et juste quelques gouttes de sauce Worcertershire avant de faire sauter rapidement les lamelles. Mais en goutant pour rectifier l’assaisonnement je me suis dit que ce serait dommage de gâter ce goût subtil, d’autant qu’à mon avis le point de fumée de cette huile ne doit pas être très élevé et le résultat en bouche bien plus présent cru que cuit.

Les photos ne sont pas terribles, il n’y a aucun travail de présentation, résultat typique du plat impulsion préparé pour faire honneur à ces Orecchiette venant directement d’Italie et déposées par une main amie dans ma cuisine (que du bonheur !)

La légende (malheureusement) racontant que je ne sais pas faire cuire des pâtes, ne s’est pas vérifiée ce soir là, je suis restée à leur côté pour les surveiller, attendant qu’elles remontent et vérifier leur cuisson al dente avant de les égoutter mais pas trop à la manière italienne et les servir immédiatement nappées de sauce.

Orecchiette & tartare de boeuf à l'huile de truffe 2

Orecchiette

Pour 4/5 personnes

  • 250 g d’Orechiette
  • 1 oignon
  • 1 bocal de poivrons
  • 5 tomates séchées
  • 20 cl de crème liquide légère
  • Sel, poivre
  • 500 g de rumsteck
  • 1 c à c d’huile de truffe
  • 1/2 c à c de sauce Worcestershire
  • Poivre à queue

Orecchiette & tartare de boeuf à l'huile de truffe 4

  1. Couper le rumsteak en fines tranches puis en fines lamelles.
  2. Mélanger avec l’huile de truffe, la sauce Worcestershire et le poivre à queue.
  3. Laisser mariner au frais 1 h ou plus.
  4. Eplucher, rincer, ciseler et suer l’oignon dans un peu de beurre.
  5. Détailler les poivrons et les tomates séchées et fine brunoise. Ajouter dans la poêle.
  6. Faire revenir quelques minutes à feu doux en mélangeant régulièrement.
  7. Ajouter la crème liquide, porter à ébullition, rectifier l’assaisonnement.
  8. Mixer la sauce, réserver dans la casserole. Réchauffer doucement pendant la cuisson des pâtes.
  9. Cuire les pâtes al dente dans un grand volume d’eau bouillante salée. Bien surveiller, égoutter.
  10. Servir les pâtes nappées de sauce.

Orecchiette & tartare de boeuf à l'huile de truffe

Amaretti italien ou macarons à l’ancienne (reste de blancs d’oeufs)

21 avril 2016 4 commentaires

Amaretti ou macaron à l'ancienne 1

Bien que composés des mêmes ingrédients que le fameux macaron à collerette, l’amaretti ou macaron à l’ancienne est bien plus simple et moins long à réaliser. Son appellation change suivant qu’il vient d’Italie, de Nancy ou d’ailleurs, la base de recette reste la même pour ces macarons craquelés et rustiques : des blancs d’oeufs, de la poudre d’amandes, du sucre et pas de prise de tête.

Pour la cuisson, à vous de voir si vous les préférez secs ou moelleux à l’intérieur. Ici, ils sont à peine dorés et très moelleux au milieu.

Idéal pour utiliser les restes de blancs d’oeufs, un petit gâteau sans lactose et sans jaune d’oeuf et on peut même se passer de la farine pour les rendre également sans gluten.

Amaretti ou macaron à l'ancienne 2

Pour env. 25 amaretti

  • 90 g de blanc d’oeufs (env. 3 blancs)
  • 200 g de poudre d’amandes
  • 130 g de sucre
  • 45 g de farine (facultatif)
  • Quelques gouttes d’amande amère

Amaretti ou macaron à l'ancienne 3

Préchauffer le four à 200°

  1. Battre les blancs jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux.
  2. Mélanger les poudres ensemble (amandes, sucre et farine).
  3. Incorporer aux blancs d’oeufs et ajouter l’amande amère.
  4. Réfrigérer 1 h (facilite le façonnage).
  5. Façonner des boules de la taille d’une grosse noix et déposer sur une plaque à pâtisserie ou un moule tapissé de papier sulfurisé. Aplatir légèrement avec la paume de la main
  6. Saupoudrer de sucre glace.
  7. Cuire à four chaud 5 mn à 200° C puis 10 mn à 180° C.

Amaretti ou macaron à l'ancienne 4

Tartines pain de campagne, béchamel à la duxelle de champignons

11 avril 2016 7 commentaires

Tartines pain de campagne, béchamel à la duxelle de champignons 1

Au marché de Noël, des stands proposaient ce type de tartines et ma foi, elles sont idéales pour un repas rapide accompagné d’une salade agrémentée d’échalotes et de grains de grenade.

L’avantage est qu’elles sont déclinables à l’infini avec les restes du frigo et notre imagination. On aromatise la béchamel avec les épices qu’on veut, on peut y ajouter du fromage, bleu, chèvre, raclette… changer le jambon en steak haché, lardons, blanc de poulet…

Le croustillant du pain, l’onctuosité de la béchamel et le fromage gratiné assurent le succès de cette tartine, à tel point que la première question qu’on m’a posée « elles viennent d’où ces tartines ?« . Imaginez mon air offusquée, mais non c’est parce qu’elles étaient aussi belles que celles du marché de Noël, ne manquait plus que le vin chaud.

Tartines pain de campagne, béchamel à la duxelle de champignons 2

Tartines pain de campagne,
béchamel à la duxelle de champignons

Pour 5/6 personnes

  • 1 boule de campagne
  • 20 cl de lait
  • 1 oeuf
  • 35 g de beurre
  • 35 g de farine
  • 1/2 l de lait
  • Sel, poivre, muscade, paprika…
  • 200 g d’emmenthal râpé
  • 200 g de champignons de Paris
  • 1 échalote
  • 10 gr de beurre
  • 2 tranches de jambon blanc (ou pays ou lardons)

Tartines pain de campagne, béchamel à la duxelle de champignons 3

  1. Couper le pain de campagne en tranches pas trop épaisses.
  2. Déposer sur la plaque du four recouverte de papier cuisson ou sur une plaque à pâtisserie.
  3. Battre 20 cl de lait avec l’oeuf, saler, poivrer, épicer si vous le souhaitez.
  4. Imbiber le pain avec le mélange.
  5. Ciseler l’échalote et hacher les champignons après les avoir lavés et séchés.
  6. Faire fondre le beurre et suer les échalotes, ajouter le hachis de champignons, couvrir, étuver 10 mn (vérifier que cela n’attache pas). Assaisonner.
  7. Pour la béchamelfondre le beurre avec la farine pour faire un roux blanc. Hors du feu, ajouter le lait, mélanger pour éviter les grumeaux. Remettre à feu vif et cuire jusqu’à petite ébullition sans cesser de remuer, poursuivre la cuisson 2 ou 3 mn, assaisonner et goûter pour vérifier la cuisson. Si la béchamel est trop liquide diluer et ajouter 1 c à c de maïzena (dans le mélange d’imbibage s’il en reste).
  8. Hacher le jambon.
  9. Mélanger jambon et champignons à la béchamel.
  10. Etaler sur les tartines et recouvrir de fromage râpé.
  11. Enfourner à four chaud 210°, cuire 10/12 mn et position grill 2/3 mn.

Tartines pain de campagne, béchamel à la duxelle de champignons 4

 

Tourte au boudin noir

6 avril 2016 7 commentaires

Verrines apéritives façon Tiramisu briochées au crabe

1 avril 2016 7 commentaires

Velouté (Soupe) de butternut au lait de coco et à la coriandre

27 mars 2016 3 commentaires

Velouté (Soupe) de butternut au lait de coco et à la coriandre 1

Une grande enseigne de surgelés propose une soupe très honnête de lentilles au lait de coco et à la coriandre. En cas de manque de temps, sa découvert je l’avoue constitue une belle surprise et un excellent repas rapide, de plus on peut en stocker un sachet dans son congélateur en cas de flemme ou de manque de temps. Lire la suite…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 387 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :