Salade de melon à la féta, concombre, tomate séchées et basilic

22 septembre 2017 Laisser un commentaire

Une autre façon de manger du melon, en salade on y pense pas suffisamment. Et pourtant c’est juste idéale pour profiter du fruit de cette plante, sucré et parfumé à souhait.

J’ai mangé cette salade très rafraichissante et originale au restaurant, on peut l’agrémenter d’olives noires pour être encore plus proche de la Grèce, du soleil et des vacances. Ajouter de l’huile d’olive et pourquoi pas du melon d’Espagne ou de la pastèque.

A faire aussi sans le concombre et sans le balsamique et avec 1 c à c de pistou et les olives. Comme la saison du melon tire sur sa fin et qu’ils deviennent bien moins sucrés, une délicieuse façon de finir l’été. Parsemer de quelques graines pour le croquant et le visuel.

Salade de melon à la féta, concombre, tomate séchées et basilic

Pour 4 personnes

  • 1/4 de melon (ou 1/2 sans le concombre)
  • 1/2 concombre (facultatif)
  • 100 g de féta
  • 5 tomates séchées
  • Tomates cerises
  • 1 petit bouquet de basilic (ou pistou de coriandre)
  • Huile d’olive
  • Crème de balsamique (ou pas)
  • Gros sel
  • Olives noires
  • Poivre à queue

  1. Peler (ou pas) le concombre et découper en petits dés.
  2. Déposer dans une passoire, mélanger avec un cuillère à café de gros sel et laisser dégorger.
  3. Couper le melon et la féta en brunoise ainsi que les tomates séchées.
  4. Ciseler le basilic après l’avoir lavé et séché.
  5. Mélanger et assaisonner à votre goût.
  6. Couper quelques tomates cerises pour la déco

Publicités

Soupe de foie gras au tartare de boeuf à l’huile de truffe, sablé aux olives et au curry

12 septembre 2017 2 commentaires

Nous avons mangé ce plat dans un restaurant que nous affectionnons particulièrement. J’ai échangé avec le chef sur la recette et il m’a très gentiment donné des précisions sur la manière de faire la soupe de foie gras.

Pour le reste, j’ai suivi le même principe et fait avec mes envies. Je suis bien moins douée pour la présentation à l’assiette que ce cuisinier inventif mais le goût était au rendez-vous.

Le plat n’étant pas exactement léger, prévoyez une entrée et un dessert pas trop calorique ou alors passez de l’apéro à la soupe. La période du maillot semblant bien derrière nous, on peut se laisser aller.

Soupe de foie gras au tartare de boeuf à l’huile de truffe,
sablé aux olives et au curry

Pour 6 personnes

Le foie gras

  • 500 g de foie gras
  • 1 c à c de sel
  • Poivre
  • 2 c à s de porto

Déveiner le foie gras, saler, poivrer, mettre à mariner 24 h dans une terrine avec le porto.

Le fond de volaille

  • 1 carcasse de poulet ou de canard
  • 1 carotte
  • 1 poireau
  • 1 oignon
  • 2 branches de céleri
  • 1 feuille de laurier
  • 1 brin de thym
  • 1 litre d’eau
  1. Couper la carcasse, et rissoler dans une sauteuse avec un peu d’huile pour colorer les morceaux.
  2. Laver, éplucher et couper les légumes en brunoise.
  3. Ajouter un peu de beurre et suer les légumes, ajouter les herbes puis l’eau.
  4. Décoller les sucs de cuisson et porter à frémissement. Laisser réduire de moitié. Filtrer. Maintenir au chaud.

Les tuiles au parmesan

  • 30 g de parmesan
  • Poivre
  1. Raper le parmesan à la microplane.
  2. Faire chauffer une poêle, déposer du parmesan, poivrer, laisser fondre, retourner, déposer dans une assiette ou sur un rouleau à pâtisserie pour donner une forme de tuile.

Les sablés

  • 60 g de beurre froid
  • 40 g de farine de chataîgne
  • 80 g de farine T45
  • 10 olives noires dénoyautées
  • Sel, poivre, curry
  1. Mixer les olives.
  2. Pétrir le beurre, la farine, les olives et les épices.
  3. Former une boule, filmer, réfrigérer 1/2 heure.
  4. Etaler sur 2 ou 3 mm. Découper à l’emporte pièce.
  5. Cuire 12 mn à 180°.

Le tartare

  • 720 g de rumsteack
  • Huile de truffe
  • Sel, poivre du moulin
  1. Hacher finement la viande au couteau. Assaisonner. Goûter. Rectifier.
  2. Tasser dans un cercle, réfrigérer.

Service

  1. Découper le foie gras en escalope.
  2. Colorer le foie gras dans une poêle bien chaude sur les deux faces.
  3. Mixer au blender le foie gras et le bouillon. Finir de monter la soupe avec le gras du foie. Chinoiser.
  4. Déposer 2 c à s de foie gras dans une assiette, démouler le tartare, déposer une tuile, servir avec les sablés.

Tartare de saumon au combawa

11 août 2017 2 commentaires

Vous aimez le saumon ? Alors hop un tartare, parfait pour l’été, vérifier si aucun de vos invités n’est allergique et si tout le monde aime le poisson cru… encore que, voilà une occasion pour certains de faire une belle découverte.

Si vous servez le tartare en entrée, compter 80 à 100 g par personne, en plat principal 150 g et pour les plus gourmands faites selon votre envie.

Le combawa, cet agrume très aromatique, se zeste à la demande si vous l’avez préalablement congelé, ce qui permet de ne rien perdre, on le sort du congélateur, on zeste à plat et pas seulement l’écorce, ce qui permet de ne rien perdre et on remet au congélateur.

Le tartare de saumon

Pour 4 personnes

  • 600 g de saumon ultra frais
  • 1 c à s de ciboulette
  • 1 c à s de coriandre
  • 1/2 oignon rouge
  • Zeste de combawa
  • 1 c à s de jus de citron
  • 1 c à s de vinaigre pour sushi
  • Sel, poivre cinq baies du moulin

  1. Hacher le saumon au couteau.
  2. Ciseler finement les herbes et l’oignon.
  3. Presser le citron, zester le combawa.
  4. Mélanger, réfrigérer.
  5. Servir avec un riz au curcuma.

Le riz safrané

  • 200 ml de riz
  • 350 ml de bouillon de volaille
  • 1 c à c de curcuma

Verser riz, bouillon et curcuma dans un wok, porter à ébullition, couvrir, baisser à feu moyen, compter 12 mn de cuisson. Couper la source de chaleur, laisser reposer 5 à 10 mn. Refroidir.

Catégories :Cuisine

Compotée d’ananas au fromage blanc, noix et cranberries

4 août 2017 1 commentaire

L’ananas, je l’aime mais ça me colle des aphtes qui m’empêchent de parler pendant des jours et même si ça repose un peu la famille, ça fait un mal de chien.

Pour éviter le côté désagréable de ce fruit délicieux, je l’ai fait cuire gentiment dans son jus puis parfumer au rhum, ça c’est pour le côté désinfectant, on est jamais trop prudent.

Avec cette recette, vous avez un dessert, beau, bon et léger, sans prise de tête et garantie sans aphte.

Ananas au fromage blanc, noix et cranberries

Pour 6 personnes

  • 1 ananas
  • 30 g de muscovado
  • 1 pot de fromage blanc à 0%
  • 1 poignée de noix (et d’amandes)
  • 1 poignée de cranberries
  • Rhum

  1. Torréfier les fruits secs.
  2. Couper la base et la tête de l’ananas.
  3. Poser le debout sur une planche et découper la peau à l’aide d’un couteau bien aiguisé ou d’un couteau à pain.
  4. Couper en brunoise.
  5. Hacher les fruits secs et les cranberries.
  6. Compoter à feu moyen  20 à 30 mn, flamber avec le rhum. Refroidir
  7. Monter les verrines avec une 1 c à s de fromage blanc, 1 c à s d’ananas, 1 c à s de fromage blanc, 1 c à s d’ananas puis au choix, encore une c à s de fromage blanc, terminer par les fruits secs mélangés aux cranberries.
  8. Réfrigérer au moins 2h.

Catégories :7/ Desserts, Cuisine

Ramen (soupe) au porc caramélisé, champignons et pe-tsaï (chou chinois)

28 juillet 2017 1 commentaire

Les Ramen, ce sont des soupes de nouilles copieuses servies brûlantes au Japon dans de grands bols, elles font partie de la cuisine de rue et sont, le plus souvent, mangées debout (tachigui), le bol dans la paume d’une main, les baguettes de l’autre et c’est parti.

Je ne suis pas une spécialiste de la cuisine japonaise mais j’avais acheté des nouilles soba avec leur sachet d’assaisonnement au caramel, quelques recherches plus tard, j’ai trouvé une recette qui me convenait sur Recettes Ramen.fr, pour en savoir plus sur cette soupe et ses variantes, vous trouverez des explications très complètes sur le site Le manger et pour d’autres recettes japonaises, je vous renvoie sur l’excellent site de Macaronette et cie.

J’avais très envie de parfumer mon bouillon avec du miso mais la flemme de prendre la voiture pour aller jusqu’au magasin asiatique. Déculpabiliser par la grande variété d’ingrédients entrant dans la composition de ce plat populaire, j’ai fait à ma sauce et si le mode de préparation n’est pas très respectueux de la tradition, le résultat a été approuvé par mes invités. On peut ainsi varier le mode de préparation du porc qui peut être salé, caramélisé ou braisé et utiliser le type de pâtes (udon) qu’on a sous la main et différents légumes.

Pour 6 personnes

La viande

  • 700 g d’escalopes de porc ou d’épaule ou de côtes
  • 2 c à s de sauce soja
  • 2 c à s de mirin
  • 2 c à s de nuoc man
  • 1 litre de bouillon de volaille
  • 1 c à s de curry 
  • 1 c à c de piment en paillettes (ou moins)
  • 1 c à s de gingembre
  • 2 c à s d’huile de sésame
  • 2 c à s de sucre brun
  • 1 c à s de jus de citron vert (ou pulco)
  1. Couper les escalopes en deux ou trois.
  2. Disposer dans un wok, verser le bouillon, la sauce soja, le vinaigre de riz. Ajouter le curry, le gingembre, le jus de citron, le piment et le sucre.
  3. Laisser mijoter jusqu’à ce que la viande s’effiloche. Compter 4 h si les tranches de viandes ne sont pas trop épaisses. Ajouter de l’eau régulièrement.

Les oeufs

  • 6 oeufs
  1. Faire bouillir de l’eau.
  2. Percer délicatement la partie la plus large de l’oeuf avec une aiguille.
  3. Cuire les oeufs mollets, 6 mn lorsque l’eau frémit à nouveau.
  4. Passer sous l’eau froide pour stopper la cuisson.
  5. Laisser tiédir quelques minutes.
  6. Ecaler doucement pour ne pas percer le blanc. Réserver

On peut également faire mariner les oeufs quelques heures dans un peu de bouillon (celui du porc par exemple ou du soja, nuoc man…)

Les légumes

  • 2 carottes
  • 1 c à s de de vinaigre de riz
  • 1 c à s de mirin
  • 1/2 c à c de sucre
  • 2 litres de bouillon de volaille
  • 4 gousses d’ail
  • 2 cm de gingembre
  • 2 c à s de miel
  • 4 c à s de sauce soja
  • 2 c à s de nuoc man
  • Piment en paillettes (au goût)
  • 1 chou chinois
  • 100 g de champignons séchés (shiitake ou Enoki)
  • 400 g de ramen précuites (ou soba)
  1. Mettre les champignons à réhydrater dans un grand volume d’eau.
  2. Eplucher, hacher les carottes au mixer, assaisonner avec le vinaigre de riz, le mirin, le sucre. Réserver.
  3. Couper le chou en lanières, les gousses d’ail en lamelles, hacher finement le gingembre.
  4. Porter à ébullition le bouillon, ajouter les gousses, le gingembre, le miel, la sauce soja, le nuoc man, le piment, les champignons et le chou.
  5. Laisser mijoter jusqu’à ce que le chou soit tendre.
  6. Au moment de servir, réchauffer le bouillon de légumes (si vous l’avez préparer à l’avance).
  7. Jeter les pâtes dedans et laisser cuire le temps indiqué sur le paquet, 2 mn pour des nouilles soba précuites).
  8. 1 mn avant la fin de la cuisson, ajouter les oeufs.

Catégories :3/ Plats de viande, Cuisine, Porc

Grains de sarrasin en salade et comment cuire le sarrasin décortiqué

23 juillet 2017 1 commentaire

On connaît le sarrasin (ou blé noir) surtout en farine, dans les galettes bretonnes, mais on le consomme plus rarement en céréale. Pourtant riche en sels minéraux et en fibres, il ne contient pas de gluten et donne à vos salades un petit goût et une texture particulière légèrement croquante. Lire la suite…

Terrine de veau aux olives noires et aux amandes

10 juillet 2017 1 commentaire
%d blogueurs aiment cette page :