Tatin d’aubergine, miel et épices


Le rendu photo n’est pas super glamour, mais alors quel délice et une belle recette pour fêter le début de la saison des aubergines. Certes il faut deux cuissons au four mais pré-cuire les aubergines au préalable est une étape indispensable à la recette pour plus de moelleux et de goût.

Pour un résultat moins foncé, ne pas utiliser de sauce soja pour napper le fond du moule, se contenter de miel assaisonné de sel, poivre et épices de votre choix. Depuis un moment, on est en mode recette italienne, pesto, aubergines au four, pasta et tout ça, d’où le mélange d’épices italiennes acheté sur un marché de Palerme mais un mélange cajun, des herbes de Provence iront très bien.

On dit que les aubergines peuvent remplacer les cèpes de manière moins onéreuses, si cela peut aider à faire passer la photo de la tarte, imaginez une tarte aux cèpes.

Tatin d’aubergines

  • 1 pâte feuilletée
  • 2 petites aubergines
  • 3 c à s de miel
  • 1 c à s de sauce soja
  • Romarin ou herbes de Provence
  • Épices italiennes (optionnel) ou autres
  • 3 c à s de fromage frais
  • 70 g de comté râpé
  • Huile d’olive
  • Poivre

Préchauffer le four à 180°C

  1. Laver et couper les aubergines en rondelles.
  2. Étaler sur une plaque à pâtisserie, huiler avec un pinceau, enfourner 20 mn, les aubergines doivent être tendres.
  3. Mélanger la sauce soja et le miel (chauffer au micro-ondes si besoin) avec 1 c à c d’huile d’olive.
  4. Napper le fond du moule de miel et de romarin (ou d’herbes).
  5. Disposer les rondelles d’aubergine en rosace, émietter des herbes et du fromage râpé.
  6. Tartiner la pâte de fromage frais, assaisonner d’épices et de poivre.
  7. Déposer la pâte feuilletée (fromage contre aubergines)
  8. Rabattre les bords à l’intérieur.
  9. Faire une croix au centre pour ménager une cheminée.
  10. Enfourner, cuire environ 30 mn, jusqu’à ce que la pâte soit dorée.
  11. Attendre quelques minutes à la sortie du four et retourner sur un grand plat.
  12. Servir tiède.

Gratin d’aubergines à l’italienne pas végan mais quand même végétarien


Nous voilà partis l’année dernière pour un week-end prolongé en mai avec les neveux dont le thème était ballade et escalade.

Le temps ayant décidé de ne pas être de la partie, on a un peu grimpé, on a marché sous la pluie et on a battu en retraite de la falaise pour cause de pluie légère mais persistante. A la finale ce fût un week-end réussi avec une belle convivialité pour ces quelques jours en famille dans une région viticole et à défaut de sport à haute dose on a sillonné les viticulteurs du coin et fait quelques jolies découvertes.

Nous étions quatre couples et chacun, enfin surtout chacune, avait prévu un repas, et donné la liste des ingrédients au couple chargé des courses. Tout a merveilleusement bien fonctionné pour la répartition des tâches et les prévisions de repas, entre apéro, plats et desserts.

Le seul hiatus fût pour mon gratin d’aubergines qui contenaient de la mozarella et du pécorino donc du lait animal et nous avions deux végans dans le groupe. J’avais bien pensé mon plat pour des végétariens en omettant ce détail. Bonnes joueuses, elles n’ont pas voulu que je supprime ces ingrédients et ont fait une exception.

Gratin d’aubergines

  • 4 aubergines
  • 2 ou 3 courgettes
  • 3 oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 1 boite de tomates pelées
  • 3 boules de mozzarella
  • 2 c à s de pecorino râpé
  • 1 bouquet de basilic
  • Thym, romarin ou herbes de Provence
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
  1. Laver, couper les aubergines et les courgettes en tranches.
  2. Disposer sur des plaques allant au four, recouvertes de papier cuisson.
  3. Mélanger 2 c à s d’huile d’olive avec thym et romarin.
  4. Huiler le papier, disposer les tranches de légumes, huiler légèrement avec l’huile aromatisée.
  5. Enfourner à four chaud, 180°, 15 à 20 mn les aubergines et les courgettes doivent être tendres.
  6. Peler et émincer l’ail. Peler et ciseler les oignons.
  7. Suer les oignons avec un peu d’huile, ajouter l’ail puis les tomates, assaisonner, mijoter 15 à 20 mn.
  8. Trancher la mozzarelle. Hacher le basilic.
  9. Préchauffer le four à 220 °C (th. 7-8)
  10. Dans un plat à gratin, disposer une couche d’aubergines et de courgettes.
  11. Recouvrir successivement de sauce tomate, de mozzarelle et de basilic.
  12. Recommencer la superposition. Terminer par le pecorino.
  13. Gratiner au four 20 mn.
Catégories :5/ Plat unique, Cuisine, Légumes

Mac’N cheese – Macaroni au fromage (cheddar)

29 avril 2022 Laisser un commentaire

Toute honte bue, j’ai servi des pâtes à des invités et quelles pâtes ! Du très lourd, de l’américain, du géant. Soyons clair, j’en ai fait pour un régiment mais j’avais de sacrés gourmands autour de la table.

Ces pâtes c’est presque une madeleine de Proust pour notre famille, en moins bon que les madeleines s’entend. Comme celles de Proust, elles possèdent un pouvoir évocateur, je m’explique.

Lorsque nous partions en camping quand les enfants étaient petits, la tradition voulait que quelques soirs ce soit eux qui nous fassent à manger sur notre petit réchaud. Nous avions trouvé lors de notre premier séjour au Portugal et en Espagne des pâtes au fromage en sachet.

A l’époque nous ne connaissions pas encore la marque Kraft que nous avons testé bien des années plus tard en Amérique du Nord mais cela y ressemblait fortement.

Il était temps que j’en réalise une recette maison et après quelques recherches pour en apprécier le principe et les ingrédients entrant dans sa composition, qui bien sûr varient suivant les recettes mais les constantes retrouvées sont bien sûr, la base : les macaronis, la béchamel, le cheddar et viennent ensuite les arômes et épices, moutarde et ou paprika, parfois vinaigre. Il ne m’en fallait pas plus. Et c’est parti !

Verdict, on sait ce qu’il y a dedans, c’est moins, beaucoup moins salé que la version lyophilisée, par contre pour garder le creamy c’est à dire la texture crémeuse mieux vaut préparer le plat juste avant de servir.

Conseils

A l’avance : cuire les pâtes vraiment al dente, ne pas trop les égoutter, remettre dans le faitout. Cuire la béchamel.

15 mn avant de servir (fin de l’apéro) : réchauffer la béchamel, faire fondre la moitié du râpé. Mélanger avec les pâtes, elles vont se réchauffer. Gratiner 10 mn.

Pour être tranquille, j’ai tout fini pendant qu’on servait l’apéro, gratiner et laisser les plats au chaud à 90°. Les pâtes ont absorbé une partie du lait, cuit un peu plus. Le résultat était goûteux et onctueux mais pas assez crémeux donc vraiment gratiner au dernier moment.

Pâtes au cheddar (Mac’N Cheese)

Pour 10 personnes (2 plats à gratin)

  • 1 kg de macaronis
  • 1,5 litre de lait
  • 100 g de farine
  • 100 g de lait
  • 1 c à c de fond de veau
  • 1 c à c de fond de volaille
  • 1 c à s de paprika
  • 1 c à c de muscade
  • 2 c à s de moutarde
  • Sel, poivre
  • 400 g de cheddar râpé
  • 200 g de gruyère râpé
  • 200 g de tranches de raclette

La béchamel

  1. Chauffer le lait au micro-ondes avec les fonds.
  2. Dans une casserole, faire fondre le beurre.
  3. Lorsqu’il est mousseux, ajouter la farine. Fouetter pour faire le roux.
  4. Mélanger le lait petit à petit. Cuire à feu moyen sans cesser de tourner jusqu’à ce que la crème épaississe.
  5. Assaisonner avec le paprika, la muscade, la moutarde, le poivre. Goûter et rectifier l’assaisonnement.
  6. La béchamel doit être assez corsée puisqu’on va la mêler aux pâtes.
  7. Mélanger le cheddar et le gruyère.
  8. Réserver si vous en êtes à l’apéro.
  9. Précuire les pâtes (une minute de moins que la cuisson al dente indiquée sur le paquet). Égoutter.
  10. Verser la moitié du râpé dans la béchamel et mélanger jusqu’à ce que le mélange soit onctueux, ajouter les pâtes.
  11. Verser dans un plat à gratin (ou deux) beurré.
  12. Parsemer un plat avec le reste du râpé et l’autre plat avec le fromage à raclette.
  13. Gratiner au four 10 mn.
  14. Servir aussitôt.

Pour réchauffer les restes, attention à ne pas dessécher le plat. Ajouter un peu de lait dans le plat, recouvrir d’une feuille d’aluminium. Réchauffer au four environ 15 à 20 minutes.

Catégories :5/ Plat unique, Cuisine, Pâtes

Pizza à la roquette

22 avril 2022 Laisser un commentaire

En fait, c’est pizza à la roquette pour ceux qui aiment, ou pas. Nous on aime, le petit goût amer de la roquette qui contrebalance le côté salé du jambon de pays et du fromage.

Facile et rapide à faire et encore plus si vous achetez une pâte toute prête: demander une pâte à pain à votre boulanger de quartier par exemple.

La garniture

  • 15 cl de crème légère salée et poivrée
  • 6 tranches de jambon de pays
  • 12 rondelles de fromage de chèvre
  • 100 g de fromage râpée
  • 2 poignées de roquette

Pâte à pizza

Pour une plaque de 30 x 40 cm

  • 5 cl d’huile d’olive
  • 15 cl d’eau tiède
  • 1/2 c à c de sel
  • 250 g de farine
  • 1/2 c à c de levure sèche de boulanger
  • 1/4 c à c de bicarbonate
  • 1/2 c à s de sucre
  1. Dans la MAP ou au robot et dans l’ordre pétrir 10 mn ou programme pâte levée.
  2. Former une boule, déposer dans un saladier fariné ou huilé, couvrir au contact
  3. Laisser lever 1 h 30 à 2 h.
  4. Dégazer. Fariner le plan de travail, étaler à la taille de la plaque.
  5. Étaler la crème préalablement salée et poivrée, parsemer de râpé.
  6. Répartir le jambon et les tranches de chèvre.
  7. Enfourner à four chaud 180°, cuire 35 à 40 mn. Vérifier la cuisson de la pâte dessous.
  8. Laisser tiédir, parsemer de roquette avant de servir.

Catégories :Cuisine

Tarte fine crème de fromage et truffe

15 avril 2022 1 commentaire

Il y a des week-ends qui se compliquent avant même d’avoir commencé, où tout ne se passe pas comme prévu mais rien de grave et à la finale on en garde un très bon souvenir.

Il était une fois un week-end truffe prévu et préparé bien à l’avance, étudié pour tomber sur la fête de la truffe de l’Albenque. Déception en arrivant au marché, pas plus de truffe que de beurre en broche, pas un marchand, pas une truffe que dalle.

Nous pensions être sauvé par le boucher en bas qui annonçait diverses préparations alléchantes à base de truffe mais il avait dû oublier de changer sa pancarte ou il n’avait plus plus de craie. Il avait quand même des araignées (porc) marinées à la truffe et un brie truffé. Et oh miracle, un bocal avec deux truffes, les pôvres !

On a finit par lui arracher un prix, ça sentait l’arnaque aussi fort que notre déception mais nous avons payé quasi dans allégresse, tout en toussotant pour camoufler notre grincement de dents, les un euros par gramme réclamés, et nous retrouvons les heureux possesseurs de 40 g de truffes.

A nous, l’omelette à la truffe, le fromage truffé, les pâtes à la crème de truffe et la tarte à la crème de fromage parsemé de truffes, j’avais prévu ma microplane et les ingrédients pour donner vie à tout cela et nous régaler.

Tous les ingrédients étaient réunis, il n’a manqué que le goût de la truffe qui a brillé par son absence, décidément notre boucher nous a pris vraiment pour les derniers des truffes. On s’est vite consolé avec notre tarte qui truffe ou pas était délicieuse donc si vous n’avez pas de truffes, inutile de courir partout ou de dépenser plus qu’il ne faut, on s’en passe très bien.

Ici, un fromage dit « Le fromage chaud du Doubs » acheté dans un magasin discount qui pourrait s’apparenter au « mont d’Or » dont il possède la caractéristique avec son cerclage en bois peut-être pas d’épicéa mais c’est une bonne imitation.

Tarte fine à la crème de fromage avec ou sans truffe

  • 1 pâte feuilletée
  • 20 cl de crème légère
  • 1/2 fromage du Doubs
  • 2 échalotes
  • Beurre
  • Poivre

Préchauffer le four à 180°, chaleur tournante, sole dessous.

  1. Éplucher, ciseler, suer les échalotes dans le beurre.
  2. Faire fondre le fromage avec la crème en mélangeant. Poivrer, incorporer les échalotes.
  3. Dérouler la pâte sur une plaque sans laisser de bord.
  4. Couler la crème de fromage.
  5. Enfourner, cuire 30 minutes + 10 mn uniquement sole dessous.
  6. Parsemer de copeaux de truffe.

Roulé géant à la cassonade et aux pommes (Giant Apple pie Cinnamon Roll)

8 avril 2022 2 commentaires

Rooh la boulette ! L’année dernière pour l’anniversaire de JaimeTout j’ai réalisé ce roulé géant. Il adore les cinnamons rolls et les pommes, affectionne la tarte tatin, je me suis alors dit qu’allier les deux devrait lui faire plaisir.

En effet, tout a bien fonctionné, la recette, le plaisir de la surprise et la dégustation. A tel point que tout à l’heure, son anniversaire approchant, à petits pas mais il n’est jamais en retard pour ce grand évènement, il me demande si j’ai noté la recette du roulé.

  • Évidemment mon cœur, elle figure dans mon blog !
  • Ah tant mieux, parce que je fais la faire pour mes potes à ma fête anniversaire !

Et là, en voulant préparer la prochaine publication, horreur, malheur, je tombe sur quoi dans mon éditeur photos ? Celles du roulé géant à la cassonade aux pommes, donc non publiée puisque pas classées.

Vite, je m’empresse de la mettre en ligne pour que JaimeTout ait son dessert et un clin d’œil de sa Jimounette (Jiminy cricket et Mamounette) qui soufflera les bougies avec lui planquée discrètement derrière son oreille.

Très bon anniversaire JaimeTout de mon coeur !

Les pommes

  • 100 g de sucre en poudre
  • 30 g de beurre
  • 5 cl d’eau
  • 5 ou 6 pommes
  1. Réaliser un caramel blond avec le sucre et l’eau, dans une casserole ou dans le moule du gâteau.
  2. Ajouter le beurre, mélanger.
  3. Éplucher, épépiner et couper les pommes en quatre.
  4. Serrer les pommes en couronnes dans le moule comme pour une tarte tatin, cuire et dorer 10 à 15 mn.

La brioche

  • 500 g de farine T45 (ou 250 g T45 et 250 T55)
  • 25 cl de lait
  • 1 c à c de levure de boulanger sèche active ou 20 g de levure fraîche
  • 1 œuf battu
  • 75 g de beurre (ou margarine ou huile d’olive)
  • 50 g de sucre
  • 1 c à c de cannelle moulue
  • 1 c à c de sel
  1. Hydrater la levure dans un peu de lait tiède.
  2. Creuser un puit dans la farine et y verser la levure, l’oeuf, le lait et le sucre.
  3. Ajouter le sel et l’huile d’olive (ou le beurre) et pétrir de 5 à 10 mn pour lui donner de l’élasticité et du corps
  4. La pâte doit être molle et collante mais ne pas rester coller au bout des doigts.
  5. Débarrasser dans un cul de poule, filmer au contact et laisser pousser (env. 1h). La pâte doit au moins doubler de volume. 

La garniture

  • 60 g de cassonade
  • 120 g de beurre
  • 2 c à s de cannelle moulue
  1. Sortir le beurre 1 h avant, pommader.
  2. Mélanger la cassonade avec la cannelle et le beurre.
  3. Réserver.

Montage

  1. Abaisser la pâte en un rectangle de 24 x 50 cm sur une surface farinée (à peu près).
  2. Étaler le beurre à la cannelle.
  3. Couper 3 bandes de 8 x 50 cm au coupe pâte ou au couteau.
  4. Enrouler une première bande sur elle-même, poser le rouleau à l’extrémité de la deuxième bande et rouler à nouveau, faire de même avec la troisième bande pour obtenir un énorme rouleau.
  5. Poser le rouleau dans le moule sur les pommes.
  6. Recouvrir d’un torchon et laisser gonfler 30 mn.
  7. Préchauffez le four à 170°C.
  8. Enfourner avec un bol d’eau, cuire 10 mn à découvert puis poser un papier sulfurisé + plaque à pâtisserie + casserole (ou objet lourd) et prolonger la cuisson de 15 mn.
  9. Démouler à peine tiède pour que les pommes se décollent.
Catégories :7/ Desserts, Biscuits, Cuisine, Tartes

Fondant au chocolat sans farine au bain marie, cuisson douce

1 avril 2022 1 commentaire

Tout l’intérêt, hormis le chocolat, réside dans la texture douce et fondante du gâteau et je dis bien fondant et pas coulant. Le fait de cuire à 120° ne brûle pas le chocolat qui garde tout son arôme.

FilsAuLoin fait et refait une recette de coulant au chocolat que je lui ai transmise, que je perds régulièrement et je dois donc lui demander à nouveau la recette, ce à quoi il me répond invariablement : mais maman, c’est toujours la même !

Oui bon hein !

Essaie celle-ci mon fils, tu m’en diras des nouvelles !

Fondant au chocolat, cuisson douce

Moules individuels ou moule de 18 cm de diamètre

  • 200 g de chocolat noir (fort en cacao)
  • 135 g de beurre
  • 3 gros œufs
  • 60 g de sucre 
  • 1 g de fleur de sel (une belle pincée)
  • Beurre et farine pour les moules

Préchauffer le four à 120° chaleur tournante

  1. Fondre le chocolat et le beurre au bain marie ou au micro-ondes.
  2. Émulsionner à la maryse, le mélange doit être lisse et brillant.
  3. Ajouter la fleur de sel, mélanger.
  4. Blanchir les œufs et le sucre. Mélanger le chocolat à l’appareil.
  5. Beurrer et fariner les moules. Répartir dans des moules.
  6. Poser les moules dans un grand moule, verser de l’eau jusqu’à 3/4 des bords.
  7. Cuire 1h pour un moule de 18 cm. Vérifier la cuisson à 45 mn pour des moules individuels.
  8. Une croûte se forme sur le dessus et la lame du couteau doit ressortir salie.
  9. Laisser refroidir dans le moule à température ambiante, réfrigérer 2 h.
  10. Démouler dans les assiettes ou dans le plat de service.

Accompagner d’une crème anglaise, d’une chantilly, de fruits frais…

Catégories :Cuisine

Pain sans gluten, sarrasin et maïs

25 mars 2022 Laisser un commentaire

Entre les pains avec toute sorte de farine, le levain maison, il était temps d’essayer un pain sans gluten. Pas vraiment d’intolérance chez nous, mais peut-être un mieux être pour Namour. En même temps, on mange très peu de pâtes, le gluten n’est pas très présent dans notre alimentation.

Il m’arrive de remplacer la fécule de pomme de terre par la même quantité de farine complète, la panification se fait mieux si vous n’avez pas de problème particulier avec le gluten mais juste envie d’alléger les intestins c’est juste parfait.

Pain sans gluten

  • 150 g de farine de riz complet
  • 50 g de farine de maïs
  • 50 g de farine de sarrasin (ou d’épeautre)
  • 50 g de fécule de pomme de terre (ou farine complète)
  • 10 g de levure fraîche
  • 1 c à c de sel
  • 1 c à c de miel
  • 5 g de gomme de guar (1 c à s)
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 300 ml d’eau tiède
  1. Émietter la levure dans le fond du saladier ou de la cuve du robot.
  2. Mélanger tous les ingrédients, mouiller avec l’eau tiède au fur et à mesure.
  3. Tapisser un moule à cake de papier sulfurisé. Verser la pâte.
  4. Laisser lever 1 à 2 h, surveiller la levée peut être rapide et ça bulle sec.
  5. Rabattre la pâte à la spatule sans tasser.
  6. Enfourner à 230°, cuire 30 mn puis baisser le four à 200°, cuire 30 mn.
  7. Démouler et poser le pain sur une grille.

Tourte à la viande

18 mars 2022 1 commentaire

Chaque région voir chaque pays, ou presque, semble posséder sa recette de tourte. Je ne sais pas si la mienne est alsacienne, australienne, canadienne, ghanéenne… mais elle a plu à mon Naimerien qui m’avait réclamé une tourte à la viande sans me spécifier sa provenance.

Facile, pour réaliser la vôtre, on ouvre les placards, on mélange des viandes, on mix les épices, on ajoute des légumes et on attend le verdict autour de la table.

Tourte aux épices à la viande

  • 2 pâtes feuilletées
  • 250 g de steak haché
  • 250 g de chair à saucisse
  • 3 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 poivron
  • 1 branche de romarin
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 c à s de concentré de tomates
  • 1 c à c de sauce sriracha
  • 1/4 c à c de paprika
  • 1/4 c à c de graines de cumin
  • Poivre
  • 2 c à s de persil ciselé
  • 1 œuf + 1 jaune
  • 2 c à s de chapelure + 1
  • Beurre
  1. Éplucher, laver et ciseler les échalotes.
  2. Éplucher, ciseler l’ail.
  3. Suer les échalotes dans un wok avec un peu de beurre.
  4. Éplucher, épépiner le poivron, couper la moitié en brunoise. Ajouter dans le wok avec l’ail. Suer qq minutes.
  5. Déglacer avec le vin blanc.
  6. Ajouter les viandes, le concentré et les épices. Écraser à la fourchette, cuire deux minutes.
  7. Laisser refroidir et mariner au moins deux heures au frais.
  8. Battre l’œuf et mélanger avec la viande et la chapelure.
  9. Foncer un cercle ou un moule à manquer avec une pâte en laissant un large bord.
  10. Saupoudrer 1 c à s de chapelure, étaler la viande, tasser en laissant un cm de pâte.
  11. Battre le jaune avec un peu d’eau. Badigeonner le bord de la pâte au jaune d’œuf.
  12. Recouvrir avec la deuxième pâte.
  13. Plaquer la pâte sur la viande et coller les bords.
  14. Couper l’excédent et retourner les bords. Badigeonner au jaune.
  15. Enfourner à 180° et cuire 50 mn : 20 mn chaleur tournante, 20 mn sole dessous puis 10 mn après avoir décerclé.

Soda bread et saucisses caramélisées pour trempette irlandaise à la Saint Patrick

11 mars 2022 1 commentaire

À l’occasion de la Saint Patrick, nous devions déguster des bières chez le mari caviste d’une collègue. Pour cause de confinement ou plutôt de l’obligation de rester à la maison et de ne pas croiser d’autres individus et d’éviter ainsi la contamination hormis celle de ta famille cette dégustation a été remise aux calandes grecques.

Je vous parle donc d’une recette restée confinée depuis mars 2020 dans le fond de mon site. Il était temps qu’elle ressurgisse pour le 17 mars puisque cette année il semble que l’on puisse trinquer en famille, entre amis et en public.

Pas besoin de long pétrissage, ni de temps de repos pour ce pain dont l’agent levant est le bicarbonate de soude.

Si vous ne trouvez pas de lait ribot, prenez du lait fermenté ou du lait demi-écrémé et ajoutez une cuillère de jus de citron, en effet, pour faire fonction de levant le bicarbonate a besoin d’un peu d’acidité.

Allez, levons nos verres au Saint Patrick day !

Soda bread

  • 150 g de farine complète
  • 300 g de farine T55
  • 35 cl de lait ribot (ou lait + 1 c à c de citron)
  • 1 oeuf
  • 1 c à c de sel
  • 1 c à c bombée de bicarbonate de soude
  • 1 c à c de miel

Préchauffer le four à 200°C

  1. Peser et mélanger les ingrédients secs : farines, sel et bicarbonate.
  2. Dans le robot, à la feuille, mélanger l’œuf et le lait (+citron).
  3. Ajouter le mélange sec cuiller par cuiller.
  4. La pâte doit être collante, ajouter un peu de farine  si besoin.
  5. Tapisser une cocotte allant au four de papier sulfurisé.
  6. Former une boule avec vos mains farinés, faire une croix sur le dessus de la pâte.
  7. Couvrir, enfourner, cuire 30 mn.
  8. Ôter le couvercle, poursuivre la cuisson 10 à 15 mn.
  9. Refroidir sur une grille.

Saucisses caramélisées

  •  600 g de chipolatas
  • 1 c à c de sauce Worcestershire
  • 1 c à s de sauce soja
  • 1 c à s rase de miel liquide

Préchauffer le four à 220°C

  1. Couper les saucisses en tronçons de 2 cm environ.
  2. Mélanger miel, sauce Worcestershire et sauce soja dans un saladier.
  3. Verser sur les saucisses et mélanger pour bien enrober les morceaux de saucisses.
  4. Disposer dans un plat allant au four.
  5. Enfourner, cuire 30 à 45 min, en mélangeant deux ou trois fois.
  6. Surveiller la caramélisation les 10 dernières minutes. Cela ne doit pas brûler.

Trempette irlandaise

  • 1 Philadelphia (ou St Moret)
  • 1 oignon rouge
  • 1 poivron vert
  • 1 trait de sauce Worcestershire
  • 1 bouchon de cognac
  • 1 pointe de moutarde
  • Sel, poivre
  1. Laisser le philadelphia une heure à température ambiante.
  2. Détendre en fouettant avec la sauce, la moutarde et le cognac.
  3. Ciseler oignon et poivron.
  4. Incorporer l’oignon et 3/4 du poivron.
  5. Disposer dans des ramequins et parsemer avec le reste des poivrons.
%d blogueurs aiment cette page :