Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Christmas pudding

Christmas pudding

Un gâteau anglais à faire et à refaire tout au long de l’année, la saveur épicée, les fruits confits alliés aux croquants des fruits à coque en font un dessert original et savoureux.

J’annonce chaque année, une bonne dizaine quand même, que je vais faire un Christmas pudding, pour ceux qui ne le connaissent pas la réponse invariable consiste en un beurk accompagné de sa moue dégoûtée. Sûre de moi, je ne me démonte jamais et amène fièrement sur la table mon Christmas pudding.

Et malgré les réticences, il fait chaque fois l’unanimité. Chaque année, je modifie les quantités et le mélange de fruits secs et confits, en fait avec ce qu’il me reste dans mon tiroir à pâtisserie, sachant que la base se réalise avec 500 g de raisins secs (ici j’atteins les 500 g avec raisins, cranberries et abricots) et 300 g de fruits confits qui peuvent être une boîte achetée toute prête (pas terrible) ou bien un mélange du marché (ananas, papaye, mangue…) ou encore facilement réalisable des écorces confites (citron, orange en majorité, pamplemousse).

Mon premier a été fait à Mayotte dans un moule à charlotte et cuit dans la machine à riz, démerde oblige.

A Saint Pierre et Miquelon j’ai utilisé le moule à gâteau des anges.

Et pour finir un moule en silicone assez torturé sur le dessus qui me faisait un peu stressé pour le démoulage mais c’est « passé crème » comme dirait un de mes fils.

Les fruits à coque sont venus plus tard, j’aime bien le côté croquant et je crois que j’en mets un peu plus chaque fois. Cette année, j’ai oublié la pâte d’amandes au milieu, c’était une idée de la première heure et il s’en est très bien porté.

Tout aussi bon froid sans sauce que servi tiède avec sa sauce au brandy butter, on finit par me le réclamer et ceux qui ne sont pas là pour y goûter râle alors je suis obligée d’en refaire un comme maintenant après Noël.

Christmas pudding

  • 150 g de farine
  • 150 g de chapelure
  • 200 g de beurre
  • 150 g de cassonade
  • 150 ml de lait
  • 4 œufs
  • 300 g de raisins secs trempés et égouttés (raisin de Smyrne, de Malaya ou de Corinthe)
  • 150 g de cranberries
  • 300 g de fruits confits (ou zestes confits de citron, pamplemousse et d’orange)
  • 10 abricots secs moelleux
  • 12 pruneaux hachés
  • 100 g : amandes, noisettes, noix…
  • 1 pain de pâte d’amandes (facultatif)
  • 1/2 noix de muscade râpée
  • 1/2 cuillère à café de cannelle
  • 1/2 cuillère à café de gingembre
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure
  • cognac ou brandy

  1. Hacher pruneaux et abricots, et grossièrement au couteau raisins et cranberries.
  2. Hacher grossièrement amandes et noisettes (ou noix)
  3. Mariner raisins, cranberries, fruits confits, abricots et pruneaux dans du cognac, du brandy, du Cointreau ou du rhum.
  4. Mélanger la farine, la levure, la chapelure, le beurre, le sel et la cassonade dans une terrine
  5. Ajouter les 4 œufs, le lait ainsi que la noix de muscade, la cannelle et le gingembre
  6. Incorporer à la préparation les fruits.
  7. Travailler bien la pâte et laissez-la reposer 12 heures
  8. Le lendemain, mouiller avec l’alcool de votre choix et verser la moitié de la pâte dans une terrine à bord haut, couper des lamelles du pain de pâte d’amandes les disposer sur la préparation, recouvrir avec le reste de l’appareil.
  9. Couvrir avec un torchon
  10. Placer la terrine dans un bain-marie, sur feu doux, pendant 6/7 heures.
  11. On peut faire cuire en plusieurs fois, c’est encore meilleur, à feu tout doux
  12. Mettre de côté pendant plusieurs jours, voire semaines… dans une pièce fraîche, dans le bas du réfrigérateur ou sur la terrasse.
  13. Le soir de Noël ou tout autre jour de votre choix, faire réchauffer (ou pas) pendant 1h dans son moule au bain-marie.
  14. Démouler.
  15. Servir nature, froid ou chaud, ou avec une sauce, beurre, sucre glace parfumée au brandy ou au rhum.
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 4 janvier 2011 à 20 h 21 min

    Bravo pour cette bonne recette ! Elle me rappelle celle d’une vieille amie qui la préparait début décembre et qui nous régalait pout Noël, merci pour la nostalgie et encore belle et heureuse année 2011. Jeanne

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :