Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Milk Shake sans glace

Milk Shake sans glace

Oui, je sais « sans glace » est une hérésie sauf que le milk shake étant une boisson « frappée » c’est-à-dire « refroidie rapidement », j’ai refroidi avec des glaçons, et toc !. Et quand le petit dernier va chez la diététicienne pour perdre les quelques kilos excédentaires, c’est pas vraiment le moment de le tenter avec de la glace qu’elle voit vanille ou chocolat. Comme, il avait une envie de milk shake, on a essayé de faire le plus light possible et on rattrapera ce petit écart avec une soupe de potiron butternut ce soir au dîner. Après une heure de patinage artistique, il avait bien droit à un petit remontant et moi aussi. En opérant un petit tour sur la toile, il semblerait, arrêtez-moi si je me trompe, qu’une préparation sans glace mais avec glaçons se dirait : smoothie, j’ai appris ça sur ce site regorgeant de recettes : smoothies-milkshake.

DANS LE ROBOT, BLENDER ou MIXER
pour 3 verres

  • 3 bananes
  • 25 cl de lait (écrémé) pour une préparation épaisse
  • 1/4 de gousse de vanille ou 1 goutte d’essence
  • 1 yaourt à la vanille (ou blanc selon arrivage)
  • 1 c à c de chocolat en poudre
  • 4 ou 5 glaçons

trois petits tours, et c’est prêt… même le grand a aimé, c’est dire.

Pour la déco : verser dans un verre, une paille et on peut ajouter de la crème fouettée, des copeaux de chocolat, des morceaux de fruit frais… ou rien et l’engloutir tout de suite.

Variante : Yaourt aromatisé à ce qu’on veut ou ce qu’on a, une poignée de céréales ou nature ou au miel (supprimé les cuillères de miel) mixée et une autre avec juste un tour pour garder des morceaux. Après deux heures de sport, boisson super reconstituante.

Un peu d’histoire

La première mention de « milk shake » faite dans un journal date de 1885. Dans les années 1880, le milk-shake était un breuvage alcoolisé qui contenait du whisky et des œufs. À partir des années 1900, on y ajoute des sirops au chocolat, vanille ou fraise.

Lorsque la compagnie Hamilton Beach invente les machines à mélanger (blender en anglais) en 1911, le milk-shake gagne en légèreté, grâce à l’incorporation d’une grande quantité d’air. La compagnie Walgreens a commencé à ajouter de la crème glacée au milk-shake en 1923, qui devient un breuvage très populaire.

À partir des années 1930, l’invention des frigos au fréon permet le développement des distributeurs automatiques de milk-shake, comme le Multimixer de Earl Prince (1936), qui pouvait produire cinq milk-shakes en même temps. Dans les années 1950, les comptoirs Woolworth’s et les diners sont devenus les endroits favoris pour boire le lait fouetté. (source : wikipédia)

Publicités
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 11 août 2011 à 19 h 39 min

    Bien entendu je voulais parler de recette*

    J'aime

  2. 11 août 2011 à 19 h 38 min

    Cette ressemble plus au lassi indien (http://www.cookismo.fr/lassi-a-la-mangue-boisson-indienne-au-lait pour l’info) qu’au milk-shake ou smoothie

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :