Accueil > 3/ Plats de viande, Cuisine, Poulet > Rogan Josh au poulet

Rogan Josh au poulet

 

Rogan Josh au poulet

 

Ce plat du cachemire se prépare traditionnellement avec de l’agneau mariné dans le yaourt. Mais, je fais comme je veux avec mes épices et mon poulet et j’avais envie de faire ce plat à Naimerien.

Aujourd’hui, j’ai décidé de tordre le cou à un mythe que j’entretiens pas toujours à juste titre. Naimerien n’aime pas rien, entendons par là, qu’il se nourrit (presque) normalement, rendons-nous à l’évidence, s’il a survécu jusque là, il a bien fallu qu’il s’alimente d’une manière ou d’une autre.

Non, Naimerien mange, il mange peu c’est vrai ou du bout des dents, il choisit ses plats aussi. Il peut ainsi passer trois repas à grignoter du pain, uniquement si ce dernier lui plaît avec un peu de pâté (qu’il est le seul à manger) si jamais le repas familial ne lui convient pas.

Pour un ado en pleine croissance on fait mieux, alors en bonne mère, je râle, mais souvent je lui fais des pâtes. Moi, je trouve ça pas gai les pâtes et puis avec Namour on préfère le riz mais Naimerien n’aime pas le riz, bien sûr, ce serait trop facile. Il peut en manger mais seulement s’il accompagne un curry thaï ou indien. Là, une énorme envie se déclenche, il peut en reprendre trois fois, repousser son assiette à la fin, en disant la main posée sur son ventre extra-plat : « j’en peux plus » expectore-t-il dans un souffle…  et ne plus rien manger de la semaine.

Je pourrais cuisiner des currys ou des plats exotiques tous les jours, cela ne dérangerait personne le reste de la famille adore également. Il faut dire que les autres, à part Naimerien, mange de tout, en reprenne, des fois… trop. Il y en a ainsi qu’il faut stopper contrairement à Naimerien qu’il faut supplier : « mais mange ! La dernière fois tu l’as aimé ce plat ! » Ben pas aujourd’hui, une autre de ces particularités, un jour j’aime, un jour j’aime pas. Pratique à gérer, alors je fais ce qui me passe par la tête et quand je sens une soupe à la grimace annoncée, tant pis, je lui fais des pâtes.

Ce midi, pas besoin de supplier, assiette nettoyée : « y’en a encore ?« . Voilà le plus beau des compliments.

Même au poulet, le goût des épices nous amène en Inde.

INGRÉDIENTS pour 4 (soit on se ressert, c’est mal, soit il en restera, un peu pour le soir)

  • 3 cuisses et arrière-cuisses
  • 4 c à s de yaourt
  • 1 c à c de piment
  • 1 c à c de coriandre en poudre
  • 2 c à c de cumin
  • 1 c à c de cardamome (en poudre ou 6 graines décortiquées)
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 c à c de sel
  • 4 clous de girofle
  • 1 oignon hâché
  • 4 gousses d’ail
  • 1 morceau de gingembre frais
  • 1 grosse boite de tomates pelées, hachées
  • 30 g d’amandes effilées (grillées pour la déco, facultatif pour le midi)
  • Coriandre fraîche hachée (au moment de servir, facultatif pour le midi)

PRÉPARATION

Dégraisser le poulet, retirer la peau et faire revenir les cuisses à feu vif avec les oignons hachés.

Mixer ou broyer ou piler : le gingembre, l’ail, les clous de girofle, la cardamome (si nécessaire).

Ajouter au poulet, le yaourt, toutes les autres épices et les tomates.

Remuer, laisser mijoter à feu doux sans couvrir pendant une bonne heure.

Accompagné d’un riz Basmati et de pita.

Publicités
  1. 10 octobre 2010 à 10 h 24 min

    Un délice, en plus le poulet c’est plus léger et moins cher!

    J'aime

  2. 8 octobre 2010 à 12 h 39 min

    Moi j’aime beaucoup, au poulet ou à l’agneau.

    J'aime

  3. 7 octobre 2010 à 5 h 17 min

    Superbe! Je suis fan de la cuisine indienne, je ne peux qu’apprécier 😉

    J'aime

  4. 7 octobre 2010 à 3 h 48 min

    J’aime beaucoup « Naimerien » et ta philosophie à son égard ! Un jour, peut-être connaitrais-je les dilemnes d’une maman d’ado …….. Quel courage, en attendant ! (moi, si j’avais fait la difficile avec ma maman, ce ne serait pas elle mais moi qui me serait découragée loooooooooooooool ! Jamais elle n’aurait fait des pâtes rien que pour moi (d’ailleurs jusqu’à ma sortie de l’adolescence, il n’y a quasiment jamais eu de pâtes à la maison ! Même encore aujourd’hui, les pâtes, chez mes parents, c’est un plat de fête looooooooooooooool Normalement c’est plutôt haricots verts et légumes vapeur !!!)

    J'aime

    • boljo
      7 octobre 2010 à 9 h 20 min

      Mais à part lui personne n’a le droit d’y toucher, les autres y regardent et ils se taisent. Chez nous, c’est fête quand je fais des frites, c’est à dire jamais, qu’est-ce qu’on doit s’ennuyer chez moi !

      J'aime

  5. 5 octobre 2010 à 20 h 29 min

    Chez moi, le naimerien-fils (bon, j’exagère je devrais dire naimequelesplatscinqétoiles…et du jour… pas réchauffés… pas congelés… un naimeriencompliqué… quoi!!!) et j’ai aussi la version grossebouffe (fille et gendre) et entre les deux le naimequedeuxoutroischosesetdetoutesfaçonsmangerc’estperdresontemps, ça c’est petit-fils!!!! et moiquiaimetout…. ton poulet je prend!!!

    J'aime

  6. veb
    5 octobre 2010 à 16 h 10 min

    Ah tu as deux équipes naimerien et jaimetout…je ferai partie de la 2ième équipe pour goûter à cette douceur. bien cordialement

    J'aime

  7. 5 octobre 2010 à 16 h 04 min

    Humm il est trop bon ce plat.. 🙂
    Bonne soirée

    J'aime

  8. 5 octobre 2010 à 14 h 42 min

    Une tuerie, je salive devant l’écran !!!

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :