Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Mousse à l’orange et Lychees sur crousti Lu à la Carminée

Mousse à l’orange et Lychees sur crousti Lu à la Carminée

Mousse à l'orange et lychees sur crousti Lu

Les recettes naissent souvent d’un rien, celle-ci n’échappe pas à la règle. Avant hier, j’ai joué les sauterelles dans un nouveau magasin, pas un qui vient de s’ouvrir, nan, un que je n’avais pas encore trouvé, pas vu, parce que la signalétique par ici ça sert à rien, enfin ça pourrait comme partout  servir juste à trouver les magasins avant un an. Bon, tout vient à point, à qui sait attendre et ils avaient des boîtes de lychees en promo. Quoi ? Oui, j’achète en promo, et alors ? Et j’ai pas vérifié mais l’habitude veut, depuis cinq ans, que ce qu’on trouve à moitié prix vient d’arriver en limite de date de péremption voir parfois l’a légèrement dépassée.

N’ayez pas peur ça marche essentiellement dans les îles, vous n’avez que les fausses promo, genre, tiens, un rabais de 20 % après que le magasin ait augmenté les prix de 30. Pleurez pas, ici aussi, ça marche sûrement mais on le dit pas fort.

Donc, une boîte de lychees. Peut-on juste ouvrir une boîte et la servir telle que ? Oui, on peut.  Mais là non. Je me suis creusée la tête pendant que je cuisinais mon chou violet, l’inspiration. Jcuisinecommemaman (le petit dernier) me levait des zestes pour faire mes oranges coufites et hop pourquoi pas, une mousse à l’orange ? Il me fallait un biscuit, ha, c’est le départ ça en fait, le matin j’avais fait une tourtière landaise et il me restait du beurre au calvados. Après ça, tout s’enchaîne et tout est allé de mal en pis !

Il arrive toujours un moment où il faut savoir s’arrêter. J’ai reconnu ce moment aujourd’hui où, fatiguées de sautiller sur un pied dans la cuisine à mixer, broyer, mijoter, découper, éplucher, il était temps que je mette mon pied cassé en position horizontale.

Sauf que, les biscuits prêts et décerclés, les lychees revenus au beurre finissant de perdre leur eau, il me restait la mousse, si je voulais qu’elle soit refroidie pour le dessert de ce soir.

Je me plains tous les jours de la cuisine trop petite et surtout du manque de plan de travail (elle est très bien cette cuisine, c’est parce que je cuisine beaucoup ou peut-être ne sais-je pas m’organiser). Toujours est-il, qu’une fois posée mes béquilles dans un coin, oui, impossible de transporter des aliments ou de battre un oeuf avec les deux mains déjà occupées, ou alors avec les dents, du coup, je clopine d’un bout à l’autre, je renverse parce que je suis toujours en déséquilibre, tout me prend deux fois plus de temps entre les déplacements difficiles et les temps de nettoyage dus à mes maladresses, tout semble plus loin.

Lorsque tout se met à aller de travers, les coquilles à tomber dans les blancs, la cuillère à glisser au fond du bol ou hors de celui-ci, le sucre bouillant à éclabousser partout, le batteur à éjecter l’orange, il faudrait passer à autre chose. Impossible lorsque le robot continue à monter les blancs, que les 3 m2 autour du plan de travail sont tapissés d’orange sucrés que ça colle au pied, scrunch, scrunch, pour épargner le peu de centimètres non sucrés une idée de génie me traverse l’esprit, poser le torchon sur le cul de poule pour éviter les projections et il y a des jours où tout fonctionne à merveille et d’autres où on ferait mieux de passer à autres choses.

Torchon accrocheur

Y veut plus bouger

RÉALISATION

  • LE BISCUIT

Chauffer le four à 200°

Emietter,

  • 2 sachets fraîcheur de biscuits thé de Lu

Mélanger avec,

  • 30 g de beurre fondu
  • 5 cl de calvados

Déposer et tasser la pâte à biscuit au fond de 6 cercles ou des moules.

Enfourner 15 mn. Laisser refroidir avant de démouler.

  • LES LYCHEES

Egoutter,

  • 1 boîte de lychees, réserver le jus pour une autre utilisation.

Poêler à feu vif dans un peu de beurre. Réserver dans une passoire pour bien égoutter.

  • LA MOUSSE À L’ORANGE

Faites cuire à 120°,

  • 35 g d’eau
  • 115 g de sucre

Fouettez au mixer

  • 3 jaunes

Ajouter le sucre en filet, battre jusqu’à refroissement

Faire ramollir dans l’eau

  • 1 sachet de gélatine ou 3 feuilles de gélatine

Incorporer

  • 340 g de ricotta
  • Le zeste d’une orange
  • 1/2 gousse de vanille
  • Un soupçon de zeste de combawa ou de citron

Faites chauffer la gélatine au micro-ondes, ajouter au reste et bien mélanger.

Monter les blancs en neige très ferme, incorporer délicatement.

Verser dans les moules ou dans des cercles et bloquer au congélateur

Mettre au congélateur, pour faciliter le démoulage. Glisser la pointe d’un couteau entre la paroi du moule et la mousse et faire glisser la mousse sur le gâteau.

MONTAGE

Chablonner les biscuits avec 3 carrés de chocolat noir ou blanc fondu.

Déposer la mousse à l’orange

Décorer avec les lychees, un peu d’orange à vif, des amandes grillés.

Arroser de « La Carminée du terroir » (un caramel à la pomme au goût acidulé de « Au Verger du Clocher ».

BLA BLA BLA

Le caramel à la pomme vient de Montréal, acheté dans une petite boutique truffée de produits tous plus alléchants les uns que les autres. J’ai goûté des vinaigres de folie, des moutardes inconnus, des chocolats, des condiments, humé des mélanges d’aromates inédits, un pur bonheur. La place dans mes valises ne me permettant pas de tout ramener, j’ai choisi cette petite bouteille, du poivre à l’érable et un ketchup artisanal pour les enfants. Tiens, je vais leur envoyer la recette on sait jamais, s’ils avaient du rab de pomme, je suis preneuse.

Publicités
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 14 novembre 2010 à 11 h 23 min

    Ah oui, j’oubliais. Je ne connais pas le rab de pomme. Pourriez-vous me l’expliquer.

    J'aime

  2. 14 novembre 2010 à 11 h 21 min

    Bonjour à vous!
    Je vous remercie de votre délicate attention! Nous l’ajouterons à notre site Web. Mon petit doigt me dit que nos produits seront bientôt en vente chez Fauchon… Puisque nous avons la chance d’avoir un distributeur en France (qui distribue principalement dans les restaurants), il ne manque qu’une petite demande de votre part pour vous approvisionner chez vous.
    Lors de votre prochain voyage, n’hésitez pas à venir nous visiter. D’ailleurs, l’invitation est lancée à tous et à toutes.

    J'aime

  3. 13 octobre 2010 à 4 h 53 min

    Très joli dessert surement délicieux!

    J'aime

  4. 11 octobre 2010 à 18 h 35 min

    Succulent en effet….. mais quelle idée de « clopinante » de faire dans la même journée (ou pire… matinée!!!) ton chou violet, des oranges confites, une tourte landaise et cette mousse à l’orange!!! J’en connais qui, sur leur deux pieds, n’en feraient as autant!!!

    J'aime

  5. 11 octobre 2010 à 17 h 07 min

    Arf c’est un mélange qui ne m’excite pas trop les papilles, cela dit, j’applaudis l’originalité (comme je le répète souvent à mon homme, le monde est si terne et les gens si tristes qu’il faut absolument applaudir ce qui sortent de l’ordinaire !!!!!!!!!)

    J'aime

  6. 11 octobre 2010 à 15 h 30 min

    Un petit dessert fort appétissant et très original avec cette association de saveur!
    Trop fort le coup du batteur, j’aurai pas fait mieux, hihihi!
    Bises

    J'aime

  7. 11 octobre 2010 à 11 h 00 min

    Très joli ton dessert et j’aime bien de quoi il est né… d’un rien!

    J'aime

  8. 11 octobre 2010 à 10 h 32 min

    wouaouh, que c’est beau et certainement a tomber
    bises
    Delphine

    J'aime

  9. 11 octobre 2010 à 10 h 08 min

    Huummm quel délice ! Et très bien monté en plus, bravo !
    A bientôt

    J'aime

  10. rosset
    11 octobre 2010 à 5 h 39 min

    Salut ma belle ta recette me semble fort sympathique, cela nous donne envie de la tester prochainement, ou bien de la déguster chez toi! bonne journée bisous

    J'aime

  11. 11 octobre 2010 à 4 h 49 min

    Vraiment joli et appétissant !
    Merci

    J'aime

  12. 11 octobre 2010 à 3 h 56 min

    très joli dessert, la présentation est superbe et le mélange orange litchi me donne envie

    J'aime

  13. 11 octobre 2010 à 3 h 43 min

    Bonjour
    Les 1200 recettes issues de «LA CUISINE POUR TOUS», le livre de Ginette MATHIOT paru en 1955, sont rassemblées sur un site parfaitement désintéressé: http://WWW.SAPIDE.FR
    Merci d’y jeter un coup d’œil et de le faire connaître si vous le jugez utile.
    Bien à vous
    G.

    J'aime

  14. 10 octobre 2010 à 23 h 22 min

    une recette fort astucieuse et savoureuse

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :