Accueil > 3/ Plats de viande, Cuisine, Veau > Veau, aux citrons confits et aux olives, restant au congélo

Veau, aux citrons confits et aux olives, restant au congélo

Veau aux citrons et aux olives

Hier, je suis allée chez mon maraîcher, vous noterez le signe de la possession, je pourrais dire Le maraîcher surtout que par ici, il n’y en a pas cinquante, comme dit Mercotte « ton marché équivaut à un marché de campagne en métropole ». « Eh wa ! » dirait un mahorais, c’est là que le bât blesse, au « campagne » je rajouterais « isolé ». Bref, il va très bien mon maraîcher et je me le suis approprié.

Et bien sûr au marché, il y a les petits vieux, particulièrement la petite vieille pas celle qu’on a envie d’embrasser, qui sourit aux enfants, adresse un mot gentil à tout le monde, donne une recette de cuisine, un conseil, parle de la pluie et du bon temps. Celle qui a le look hors d’âge de la mamie universelle, celle que le loup boulotte parce qu’il est trop jaloux du petit Chaperon Rouge d’avoir une mère-grand de cette classe, il n’a pas faim, le loup,  il veut juste la garder pour lui tout seul, bien au chaud, comme nous.

J’adore les grand-mères, celles qui racontent des histoires, chantent des chansons, celles au  coeur fragile, à l’oeil humide, attendri qui en a pourtant tant vu et qui a encore le bonheur de s’émerveiller de la vie, elle profite des petits bonheurs après avoir connu tant de grande joies ou d’infinies tristesses. Comme dit une qui m’est chère : « une vie, elle passe en un instant » et elle est de celle qui a su faire de cet instant, un concentré de bonheur.

Et à côté de ça, pour des raisons pas toujours excellentes, il y a les acariâtres, celles qui voyagent aux heures de pointe dans le bus ou dans le métro, pestant contre tout ce monde. Pourtant secrètement ravi de ce bain de foule dans lequel elle s’est jetée avec délice, mais plutôt s’étouffer avec le venin qu’elle crache aux petits jeunes malotrus plutôt que de le reconnaître. Celles qui vous grillent la file réservée au supermarché, aux mêmes heures de pointe, brandissant leur carte prioritaire, alors que la vôtre, tout aussi authentique, demeure sagement dans le portefeuille. Que vaut une maman de trois enfants face à ces intégristes de la carte vermeille, celles qui se précipitent sur les places assises, bousculant à coups de parapluies, de cabas et d’oeils assassins tout ce qui se trouvent sur son passage et ne laissant à personne le temps de lui rendre les égards dus à son âge. C’est une de cette espèce là, qui a failli me renverser, moi et mes béquilles, manquant de m’affaler entre les laitues et les cardes après avoir vainement tenté de lui échapper par trois fois, il a fallu que j’égratigne sa dignité en lui demandant gentiment d’arrêter de me pousser. La reine du cabas n’a pas même daigné s’excuser.

Continuons donc à éduquer nos enfants dans le respect des autres et la politesse, cela aurait au moins cette vertu, savoir se contenir et ne pas insulter les anciens même si parfois certains le mériteraient.

Bref, en rentrant je suis tombée sur ce bout de veau dans le congélo qui n’attendait que cela.

Couper en morceaux et faire revenir dans un pshit d’huile

  • 1 kg 2 de roti de veau (environ) (genre rouelle ?)

Emincer

  • 1 oignon et le faire revenir avec la viande

Ajouter

  • 20 olives noires dénoyautées
  • 6 ou 7 rondelles de citrons confits
  • 1 boite de tomates pelées
  • 1 cuillère à soupe de gingembre caramélisé (ou frais en rondelles très fines)
  • De belles branches de thym et de romarin
  • Poivre, sel (seulement si vous aimez très salé, sinon c’est inutile les citrons confits salent déjà le plat)

Couvrir et laisser mijoter à feu doux environ 1 heure, jusqu’à ce que la viande soit tendre.

Publicités
Catégories :3/ Plats de viande, Cuisine, Veau
  1. 2 novembre 2010 à 5 h 03 min

    Un plat plein de saveurs qui doit être bien agréable de déguster!!Bonne journée!!Bisous!!

    J'aime

  2. 2 novembre 2010 à 2 h 03 min

    hummm cela devait être délicieux! et tu vas pouvoir te régaler à nouveau avec les restes! le top! bisous

    J'aime

  3. 31 octobre 2010 à 15 h 34 min

    elles ne doivent même pas savoir ce que c’est qu’un bon plat comme ça les mémés acariatres…c’est pour ça qu’elles sont comme ça peut être….

    J'aime

  4. 31 octobre 2010 à 15 h 09 min

    Que du bonheur et de la chaleur dans ce plat ! bravo ça doit être extra.

    J'aime

  5. 31 octobre 2010 à 13 h 57 min

    ho super belle idée avec les citrons confits !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  6. 31 octobre 2010 à 6 h 49 min

    Citrons confits et gingembre mumm ton plat devait être si parfumé.

    J'aime

  7. 31 octobre 2010 à 5 h 56 min

    Un plat plein de saveur comme je les aimes. Un mixe entre un tajine et un sauté de veau au olives.
    Bon weekends.Davy

    J'aime

  8. 30 octobre 2010 à 17 h 46 min

    C’est un très beau plat que tu nous présente!
    Humm du citron confit, j’adore ça!
    Bonne soirée

    J'aime

  9. 30 octobre 2010 à 11 h 59 min

    j’aime bcp cuisiner les citrons confits Bravo pierre

    J'aime

  10. 30 octobre 2010 à 1 h 44 min

    un plat qui me fait saliver !

    J'aime

  11. 29 octobre 2010 à 18 h 41 min

    Ta recette ensoleillée sous d’autres cieux s’appelle tajine….. vraiment ton veau mérite de rentrer dans cette catégorie….
    Je vois qe ta rancune « petits vieux acariâtres » est tenace…. mais tu as raison, ceux là ils sont insupportables!!!!

    J'aime

  12. 29 octobre 2010 à 15 h 24 min

    Et bien heureusement qu’il restait tous ces ingrédients…. tu en as fait une recette superbe et gourmande très appétissante et qui plus est me plaît infiniment, un tout grand merci à toi
    belle soirée, bisous

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :