Accueil > 3/ Plats de viande, 5/ Plat unique, Cuisine > Tajine panais, carottes, fenouil

Tajine panais, carottes, fenouil

Tajine de panais, carottes, fenouil

Le Panais à l’honneur.

Ayant découvert le panaïs depuis peu et pensant tout d’abord, lui trouver un goût de navet dont il a presque la couleur mais avec une drôle de forme faisant penser à la carotte dont il a le look en un peu plus biscornue. Bref, il ne ressemble à rien et je m’attendais à ce que ce son goût soit aussi Beurk que le topinambour ou ce que j’en suppose, par les ouïes dire de ma grand-mère et de sa consommation durant la guerre.

En fait, le panais légèrement sucré possède un léger goût  de céleri-rave, de navet et de noisettes, une texture fondante, un chouille farineuse entre le navet  (si on ne le fait pas trop cuire) et la pomme de terre. Il ne doit pas être amer, il le deviendra s’il traîne trop avant consommation.

Verdict, le panais  a le goût du panais ! Et j’aime ça.

L’histoire du panais se confond en partie avec celle de la carotte, elle est une racine potagère de la famille des ombellifères comme cette dernière, la distinction entre les deux plantes n’était pas toujours nette jusqu’à la fin de la Renaissance.

Question vitamines et minéraux l’avantage est en faveur du panais. Il apporte également  de l’acide folique, appelé aussi vitamine B9, l’acide folique joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN) et des acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire et dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire.

Le panais était déjà cultivé au Moyen Âge,  l’origine de son nom  » Pastina  » (ou  » Pastinaca « ) dérivé de  » pastus  » qui signifiait nourriture dans l’Antiquité. Il figure parmi la centaine de plantes, cultivées dans les monastères, énumérées dans le « Capitulaire De Villis », ordonnance royale qui contient la liste d’une centaine de plantes, arbres, arbustes ou simples herbes dont la culture est ordonnée dans les jardins royaux à l’époque de Charlemagne (source : http://www.saveursdumonde.net/produits/legumes/panais/).

Du Moyen Âge à la Renaissance, le panais était un légume fort apprécié en Europe. L’empereur Tibère en faisait venir de pleins cageots de la vallée du Rhin et exigeait chaque jour une nouvelle recette.

Ce devait être tout ce qu’il avait de bien cet homme, vu ce qu’on sait des empereurs romains, celui-ci étant le prédécesseur de Caligula qui était son neveu et  fils adoptif ou le vrai, comment être sûr, puisque tout le monde couchait avec tout le monde, quand les hommes ne s’entre-tuaient pas à la guerre, ils revenaient empoisonner leurs femmes, au propre comme au figuré, ces dernières le leur rendant bien.  Un de leur passe temps préféré, la ciguë, lorsqu’ils ne s’adonnaient pas à la boisson et aux orgies, certains ont du mourir de coma éthylique et les autres ont cru qu’on les avait assassinés, de toute façon, bon débarras. Tout ça pour dire que dans la famille des psychos, Caligula choisi et élevé par Tibère, ça donne une idée de l’enfant de coeur. Les historiens antiques pouvaient pas le blairer et les modernes lui ont redoré le blason au Tibère en faisant parler les tablettes, pour lui trouver des dons de politicien hors pair et de fin stratège.

Dommage, il ne nous a pas laissé ses recettes le Tibère, en attendant la pomme de terre est venue détrônée le panais et on l’a rangé dans la catégorie des légumes « oubliés ».

EN SAVOIR PLUS SUR LE PANAIS

Fureur des vivres et CulinoTests

LES LÉGUMES

Eplucher, laver et couper en cubes

  • 3 panais
  • 2 carottes
  • 1 bulbe de fenouil

Faire revenir dans un wok (je n’ai pas de plat à tajine, un comble) avec un pshiiit d’huile :

  • 1 oignon émincé

Ajouter les légumes : carottes et fenouil puis 10 mn après le panais, ajouter :

  • 3 rondelles de citron confit coupés en morceaux
  • Cumin
  • Poivre

Faire cuire 20 mn à couvert, ajouter un fond d’eau si nécessaire, couper la source de chaleur, laisser reposer dans le wok 15 mn.

LA SEMOULE (préparation rapide)

Dans un saladier allant au micro-ondes, verser et laisser gonfler 1/2 heure ou plus.

1 dose de semoule et le double en volume d’eau avec un bouillon de cube .  Egrener avec une fourchette, couche par couche en tournant le plat au fur et à mesure. Chauffer au micro-ondes quelques minutes, égrener de nouveau si nécessaire avant de servir.

LA VIANDE

Des côtelettes d’agneau grillées ou, hérésie, des côtes de porc

IDÉES DE DRESSAGE

Découper la viande cuite à l’emporte pièce. Déposer dans l’assiette, laisser l’emporte-pièce en place et tasser dessus de la semoule jusqu’au 2/3 puis des légumes. Décorer avec de la sauce pimentée.

Publicités
  1. 29 novembre 2010 à 11 h 03 min

    coucou!
    je me lance dans la grande tournée des blogs avec un jour de retard…mais plus détendue et dispo qu’hier!
    bravo pour ta chouette réalisation!
    bonne journée

    J'aime

  2. 28 novembre 2010 à 14 h 05 min

    C’est vrai que le panais a un goût qui n’appartient qu’à lui. En tous cas, il t’a bien inspirée, la présentation de ton tajine est des plus raffinées !

    J'aime

  3. 28 novembre 2010 à 6 h 32 min

    je les trouve tres jolies ces petites crepes !!pierre

    J'aime

  4. 27 novembre 2010 à 17 h 57 min

    ouf!!! heureusement qu’il avait un goût de panais ton panais!! hi! hi! hi! ça me rassure, ta photo est très belle,sympa de redécouvrir ces légumes! j’ai planté en Métropole des topinambours, excellent aussi! mais gare au intestins
    Je n’ai jamais mangé de panais! je compte bien y remédier lors de mon prohain séjour en Métropole (qui ne s’aurait tarder!! )
    bonne soirée, bises
    sicacoco

    J'aime

  5. veb
    27 novembre 2010 à 17 h 26 min

    Je couscousse, tu tajines alors panaitement tienne et bon we

    J'aime

  6. 27 novembre 2010 à 16 h 32 min

    J’ai découvert le panais lorsque j’étais étudiante dans le Nord ! Et depuis j’adore.
    Ta recette me donne super envie alors je vais la noter pour la prochaine fois où j’achéte du panais.
    Quant à ta présentation : c’est digne d’un grand restaurant.
    Bises

    J'aime

  7. 27 novembre 2010 à 14 h 44 min

    Ca me plaît TERRIBLEMENT!

    J'aime

  8. 27 novembre 2010 à 13 h 00 min

    Je consomme peu de panais, voila une belle façon de les accommoder ! J’aime beaucoup !

    J'aime

  9. 27 novembre 2010 à 10 h 13 min

    Coucou,
    Une très belle prestation pour un plat gourmand et tout en saveur, bravo à toi, j’aime beaucoup les tajines, le panais, je n’en mange pas souvent mais sont goût me plaît…. associé au fenoui, ce doit être excellent,un tout grand merci à toi, bisous

    J'aime

  10. 27 novembre 2010 à 9 h 45 min

    Après le superbe coktail de Bree (http://bljcooking4mackyboy.over-blog.com/), je vois ce qu’il me reste a préparer pour l’apéro. bises

    J'aime

  11. 27 novembre 2010 à 9 h 44 min

    Très joli. Je n’ai jamais essayé les panais… il n’y a plus qu’à….

    J'aime

  12. 27 novembre 2010 à 6 h 54 min

    Hummm !! Comme c’est merveilleusement découvert et préparé !!
    Le panais, moi j’aime bien, et le topinambour aussi que j’ai enfin testé l’année dernière !!!…
    Maintenant, je voudrais trouver des salsifis frais que je préparerais avec amour …Domi sur blog en a fait, c’est à tomber …
    Y a pas à dire, les légumes, plus je vieillis et plus j’en suis amoureuse !! hihihi
    Bisouss et bon w.e !!
    kiki

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :