Accueil > 4/ Plats de la mer, Cuisine > Raie à la crème de porto et aux oignons caramélisés

Raie à la crème de porto et aux oignons caramélisés

Aile de raie à la crème de porto et aux oignons caramélisés

Etant la seule, mais vraiment la seule à aimer la raie, vous doublerez, triplerez, quadruplerez… les quantités si vous êtes plus nombreux. La raie est un poisson maigre et bourrée de protéines et de vitamines, B1 B2 et PP, un véritable concentré d’énergie vous permettant de lutter contre les coups de pompe hivernaux. Un peu de sport par là-dessus et même pas peur des maladies cardio-vasculaires. Et moi qui vous parle, n’ayant pas fait de sport depuis quatre mois, je vais faire une cure de raie et me remettre au jogging et après je vais péter le feu, ça va déménager.

POUR 1 PERSONNE

Faire caraméliser à sec, 15 mn :

  • 2 oignons émincés
  • Sel, poivre

A mi-cuisson, ajouter un peu d’eau et 2 c à c de sucre.

Cuire l’aile de raie dans une poêle antiadhésive avec un pshiiit d’huile, 5 mn de chaque côté.

Vérifier avec la pointe d’un couteau : la chair doit être tendre et se détacher facilement du cartilage central.

Réserver sur une assiette chaude et déglacer la poêle avec :

  • 1 tombée de porto
  • 5 cl de crème liquide
  • Ajouter les oignons
  • Et quelques câpres

Napper la raie avec la sauce.

Aile de raie à la crème de porto

BON À SAVOIR

Comptez environ 1 kilo de raie pour 4 personnes. Ce sont essentiellement les ailes de raies que l’on consomme. Mais le foie et les joues sont également recherchés pour leurs qualités gustatives. Ces morceaux sont malheureusement rares.

Pendant les dix heures qui suivent sa mort, la peau de la raie se couvre naturellement d’un enduit visqueux, qui témoigne de la fraîcheur du poisson. En effet, lorsqu’on essuie la peau de la raie avec un torchon, cet enduit réapparaît si la raie est fraîche.

Elle dégage par ailleurs une forte odeur d’ammoniac, qui provient d’une glande située dans son cartilage. Cette odeur s’accroît avec le temps et indique ainsi le niveau de fraîcheur de la raie. Il est donc nécessaire de l’envelopper dans un film alimentaire. Avant de cuisiner la raie, vous pouvez faire disparaître cette odeur en la rinçant avec de l’eau, puis en la laissant tremper pendant une demie heure dans de l’eau vinaigrée ou citronnée.

Pour enlever la peau de la raie sans trop de difficultés, vous pouvez la pocher 2 minutes dans l’eau frémissante. Posez-la ensuite à plat et grattez la peau de chaque côté avec un couteau. Prenez garde néanmoins à ne pas vous faire mal avec les épines qui se trouvent parfois sur les ailes. La chair, lorsque la peau est retirée, doit être légèrement rosée, ferme et élastique.

Il faut faire cuire la raie suffisamment longtemps pour qu’elle ne soit pas visqueuse et la servir rapidement, sinon elle devient gélatineuse. La raie est souvent pochée, pendant environ 15 minutes, puis napée de beurre noisette. Vous pouvez également la cuire au four pendant 15 à 25 minutes, ou encore la poêler avec du beurre noir, en la faisant cuire 5 minutes de chaque côté. Ce dernier mode de préparation était autrefois très courant pour la raie, mais les restaurants ne sont plus autorisés à la préparer de cette façon, car le beurre noir est aujourd’hui considéré comme nocif pour la santé.

Une autre préparation classique de la raie est avec des câpres et du beurre noisette. Les morceaux de raie peuvent également être sautés, ou encore être accommodés tièdes en salade. Pour conserver les vertus de ce poisson particulièrement maigre, vous pouvez ne pas utiliser de matière grasse pour sa cuisson. Essuyez simplement la raie avec du papier absorbant avant de la faire cuire, ce qui évitera qu’elle adhère au plat. (source : l »Internaute)

Et aussi…

La raie est un poisson cartilagineux, sans arête. Elle vit dans les fonds peu profonds et sablonneux de presque toutes les mers du globe, où elle peut ainsi se cacher des filets des pêcheurs. Ce poisson fait partie de la famille des rajidés et il existe une trentaine d’espèces de raie, qui possèdent chacune leurs propres caractéristiques. Certaines ont la particularité de pouvoir transmettre des décharges électriques ! Toutes les espèces ne sont pas comestibles. La raie bouclée est l’espèce qui est reconnue comme ayant la chair la plus fine.

Ce poisson mesure entre 70 cm et 2 m, selon l’espèce. Il a une forme facilement reconnaissable, avec un corps très aplati et des nageoires très développées qui forment des sortes d’ailes. Ces ailes se terminent par une queue longue et mince. La raie possède par ailleurs une large bouche renfermant des dents pointues et tranchantes. Le dos de la raie est gris ou brun, et parfois tacheté. La raie possède sur sa peau des sortes de boucles piquantes qui sont redoutées des pêcheurs.

Publicités
Catégories :4/ Plats de la mer, Cuisine
  1. 28 janvier 2011 à 15 h 16 min

    J’avais loupé cet épisode. Elle me parait bien sympathique cette petite raie, ma bonne dame. J’aime bien cette façon de concevoir le régime.

    J'aime

  2. veb
    16 janvier 2011 à 19 h 38 min

    Comme nous sommes poisson (enfin pour dire vrai certains pas tous) un peu comme chez toi ce sera raie pour deux personnes avec câpres et l’un va râler en disant mais on peut pas avoir un vrai poisson ! J’aime ta recette car gouteuse. Biz bien cordiale

    J'aime

  3. 15 janvier 2011 à 15 h 04 min

    Jolie recette. J’aime bien la sauce au porto.

    J'aime

  4. 14 janvier 2011 à 10 h 36 min

    C’est un poisson très bien cuisiné avec de bons ingrédients !
    Très bonne après-midi en ce vendredi,
    Bisous, Doria

    J'aime

  5. 14 janvier 2011 à 7 h 18 min

    Un régal! Cette sauce est merveilleuse. Il faut vraiment que je goûte à la raie…

    Bises,

    Rosa

    J'aime

  6. 14 janvier 2011 à 6 h 41 min

    je ne suis pas une grande fan de la raie mais a la vue de ton assiette, je me laisse totalement seduire
    bises et merci
    Delphine

    J'aime

  7. 13 janvier 2011 à 21 h 28 min

    la raie c’est un poisson que je n’ai jamais gouter mais ca à l’air délicieux

    J'aime

  8. 13 janvier 2011 à 19 h 57 min

    un de mes poissons préférés !!j’en suis folle! surtout avec « beurre noisette et câpres » un délice, on en a pas en Gwada! du coup quand je suis en Normandie l’été, (Trouville) je me gave de raie!, merci pour cette recette, sans jogging derrière(une grosse allergie) hi! hi! hi!
    bises sicacoco

    J'aime

  9. 13 janvier 2011 à 19 h 37 min

    J’aime beaucoup la raie et ta sauce est vraiment originale avec du porto, à tester, bravo !

    J'aime

  10. 13 janvier 2011 à 18 h 11 min

    Hum, ce poisson a l’air délicieux!!

    J'aime

  11. 13 janvier 2011 à 16 h 47 min

    Humm !!
    J’adore les ailes de raie !! Mais nous l’aimons tous à la maison …Avec un vinaigre de framboise, oh lalala c’est terrible …
    Par contre, heu, le sport qui semble aller avec, c’est sans moi !! hihihi
    Une allergie de dingue !! Si si …Mais pète le feu quand même …Si si
    Ravie de pouvoir enfin surfer sur ton blog et te lire avec bonheur !!
    Bisousss
    kiki

    J'aime

  12. 13 janvier 2011 à 10 h 09 min

    Comment peut-on ne pas aimer la raie ???? Je la fais toujours à l’eau ou au four et je n’imaginais pas qu’elle puisse passer à la poêle. Merci de m’ouvrir un nouvel horizon culinaire. Et bon courage pour cette reprise prochaine du sport !

    J'aime

  13. 13 janvier 2011 à 9 h 53 min

    J’aime la raie … et il n’y aucun sous-entendu derrière cela ! 🙂

    J'aime

  14. 13 janvier 2011 à 7 h 34 min

    J’arrive ici en suivant le commentaire que tu as laissé chez moi, et je suis épatée par autant de créativité. Honte sur moi et mes trois plats fétiches ! Faut que j’explore ici et que je m’enrichisse les papilles.

    J'aime

  15. 13 janvier 2011 à 6 h 21 min

    Juste le titre me fait frissoner de plaisir miam !!!! mille bisous

    J'aime

  16. 13 janvier 2011 à 4 h 47 min

    M0N PAPA va ad0rer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bis0us

    J'aime

  17. 13 janvier 2011 à 3 h 33 min

    Merci pour toutes ces infos sur la raie. Il y a peu, j’ai cuisiné de la raie pour la première fois et je me suis trouvé fort dépourvue… d’idées. Je me suis questionnée sur le beurre noisette aussi… J’ai inventé une recette mais si j’avais vu la tienne, je l’aurais adoptée…car elle me plait bien. Bonne journée, bise, Françoise

    J'aime

  18. 13 janvier 2011 à 2 h 58 min

    merci ta recette de raie va s’ajouter à mon panel de recette pour ce fabuleux poisson.
    biz,samia

    J'aime

  19. 13 janvier 2011 à 2 h 23 min

    Un goût à découvrir! J’en vois chez le poissonnier, mais j’hésite encore;-)
    Lou

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :