Accueil > 1/ Apéritifs, Cuisine, Récap Fétes > Poivrons marinés à l’ail sur tartine de Focaccia à la Ricotta

Poivrons marinés à l’ail sur tartine de Focaccia à la Ricotta

Poivrons à l’ail sur Tartine de Focaccia à la Ricotta

Pour tartiner sur cette fabuleuse pizza bianca, je vous recommande les poivrons marinés à l’ail. Une recette que l’on retrouve en Provence, au Pays Basque, en Espagne… en Italie et sûrement ailleurs. Le principe de base reste le même partout, des poivrons cuits dans le four puis assaisonnés d’ail et d’huile d’olive. Cette recette se réalise avec des poivrons verts, rouge ou jaunes, encore plus esthétique en mélange de deux ou trois couleurs. Pourquoi les miens sont-ils vert ? Parce que les rouges sont à 12 euros et ceux-là seulement à 8, parfois il y a une promo, le jaune et le rouge passe à 8 euros et les verts à 5, là j’en achète quelle que soit la saison, le prix variant en fonction d’un indice mystérieux ou l’option saison n’entre pas en ligne de compte.

Le passage au four présente l’avantage de cuire le poivron et de pouvoir l’éplucher facilement mais le désavantage de se brûler les doigts,en levant plus ou moins péniblement la peau très fine, puisqu’il vaut mieux procéder à l’opération lorsque les poivrons sont chauds.

Je fais cette recette depuis des années ce qui m’a permis de tester différentes façons de procéder notamment en matière de cuisson et de présentation. Mes premières tartines avec la Ricotta me furent offertes par une excellente amie, gourmande, grande amatrice de foie gras et de glace à la vanille.

CUISSON

Traditionnellement, cuisson 1 : on les passe au four, environ 40 mn à 200° :

– directement sur la plaque, on retourne pour permettre à la peau de gonfler et noircir, on retourne régulièrement,

– emballés dans du papier journal, le poivron cuit à l’étouffé, on surveille et on retourne.

Ensuite, on laisse reposer un peu, de toute façon c’est vraiment trop chaud.

Cuisson 2, au four micro-ondes, dans une boîte fermée avec un fond d’eau, à pleine puissance :

Même combat ensuite, (voir paragraphe précédent). Bien sûr, on perd le goût du « brûlé », à part ça, il reste le goût du poivron, qui finalement est capital. La méthode est plus rapide, la cuisson se fait en une quinzaine de minutes, on peut retirer la queue et une partie des graines qui lui sont attachées avant la cuisson.

Cuisson 3, le must, les faire griller patiemment au barbecue.

EPLUCHAGE

On peut emballer les poivrons dans un plastique ou du film alimentaire, la peau semble se séparer plus aisément de la chair avec cette méthode, je n’en suis pas persuadée, souvent mais pas à tous les coups. Pour des raisons qui doivent tenir à la cuisson, à la qualité du poivron ou à leur maturité, l’opération prend parfois des allures de marathon et en un tour de main vous avez déshabillé votre kilo de poivrons et puis, d’autres fois ça colle, t’en as plein les doigts comme un scoth qui s’accroche, tu uses dix-huit sopalins à virer les micros épluchures que tu t’es obstinée à lever à coups d’ongles rageurs. Parfois aussi, tu y laisses la moitié du poivron, la chair venant avec la peau.

L’épluchage terminée, bonne nouvelle, les poivrons sont tièdes. Se débarrasser de tous les pépins, essuyer les poivrons avec du papier absorbant, les découper en lanières, les déposer dans une passoire, disposer une assiette dessous (le jus pourra servir à la confection d’une sauce, rien ne se perd).

Laisser égoutter longtemps, une nuit si possible.

MARINADE

Déposer les lanières dans le plat à service, Arroser d’huile d’olive, mélanger (inutile d’en mettre beaucoup mais c’est au choix, ou ça baigne, ou on a la main légère)

Option 1 : Peler, dégermer, écraser et ajouter de l’ail. Saler, poivrer. L’ail « cuit » avec les poivrons développant ainsi son arôme.

Couvrir et laisser mariner quelques heures au réfrigérateur.

Option 2 : Peler, dégermer, écraser et NE l’ajouter qu’au MOMENT DE SERVIR. Saler, poivrer.

L’ajout de vinaigre est possible pour ceux qui le souhaitent.

PRÉSENTATION

– A piquer avec des cures dents (prévoir la serviette récupératrice d’huile)

– A étaler sur du pain

– Préparer des morceaux de Focaccia tartinés de Ricotta et disposer des lanières de poivron.

Publicités
  1. 17 février 2011 à 21 h 31 min

    Délicieuse idée tout comme ton blog,bravo !
    Douce nuit…
    Bisous.

    J'aime

  2. veb
    13 février 2011 à 16 h 07 min

    Ce n’est pas possible Boljo que je mette mes poivrons au micro-ondes. Je les conserve en bocaux selo une recette simple (sur le blog)ou grillés et conservait dans un mélange huile-vinaigre.Quand à 8 € le kg, et moi qui râle quand je les trouve à 3 € et les boycotte en attendant que mon potager veuille bien m’en offrir! 12 € les rouges, j’en reviens pas ! Mazette ça fait cher une tartine mais comme c’est bon, tu as raison de pas t’en priver. J’aime tes trois ingrédients que je trouve savoureux.Biz cordiale

    J'aime

  3. 12 février 2011 à 21 h 48 min

    Mmmhhh, trop bon! Cette association est extra.

    Bises,

    Rosa

    J'aime

  4. 12 février 2011 à 19 h 17 min

    Hum, un régal!!

    J'aime

  5. 12 février 2011 à 17 h 41 min

    C’est une très belle recette aux accents italiens !
    Toutes les associations me plait !
    Très bonne soirée en ce samedi,
    Bisous, Doria

    J'aime

  6. 12 février 2011 à 16 h 19 min

    C’est excellent. Chez moi, tous apprécient les poivrons marinés (Ils sont chers mais pas tant qu’à SPM). Du cumin en plus et pas de temps d’égouttage.. Pourquoi attendre;-) Après c’est comme ça ou en tatin.
    Je vois que tu as de délicieuses façons de lutter contre le froid.

    J'aime

  7. 12 février 2011 à 14 h 36 min

    Je dégusterais cette belle part avec plaisir et çà serait une découverte pour moi, bravo, c’est vraiment appétissant ! Bonne soirée. Bisous

    J'aime

  8. 12 février 2011 à 13 h 06 min

    Je n’aime pas trop la ricotta, mais sur une belle foccacia avec des poivrons marinés à l’ail, là ça me parle bien ! J’en mangerais bien =)

    J'aime

  9. 12 février 2011 à 11 h 36 min

    Me suis tape 4 kilos d’epluchage de poivrons en septembre mais j’ai reussit a faire 2 conserves…. J’ose, meme pas les ouvrir tellement le travail a ete long ! Mais c’est tellement bon !

    J'aime

  10. 12 février 2011 à 8 h 39 min

    toute l’italie en une bouchée Grazie mille !!Pierre

    J'aime

  11. 12 février 2011 à 7 h 06 min

    j’adore la FOCCACIA !

    J'aime

  12. yo
    12 février 2011 à 4 h 55 min

    miam! trop ben! je ne mange les poivrons que grillés marinés… mais tu fais de la cuisine du sud dans ton grand nord toi! c’est pour te réchauffer?

    J'aime

  13. 12 février 2011 à 4 h 42 min

    je n’ai jamais testé la cuisson au M O pour peler les poivrons, il est certain que le goût ne doit pas être le même mais quand on est pressée cela peut dépanner.;-)

    J'aime

  14. 12 février 2011 à 4 h 34 min

    une jolie recette comme j’aime
    bon week-end
    val de familyblog

    J'aime

  15. 12 février 2011 à 3 h 31 min

    1 régal de tartine ma belle B0LJ0 :::: j’espère que le temps s’est calmé n0us il pleut :::::

    J'aime

  16. 12 février 2011 à 2 h 57 min

    Tu arrives maintenant à l’un de mes plats préférés : le poivron grillé que je coupe en lamelles, je mélange avec de l’ail très finement haché et de l’huile d’olive (de la récolte de mes parents, tu parles que je l’aime celle la !). Mon truc, que j’ose qualifier d' »infaillible », pour peler les poivrons : une fois la peau brûlée au four, je mets mes poivrons dans une boîte en plastique, je ferme le couvercle et j’attends qu’ils tiédissent. La peau se retire presque toute seule. Comment/ pourquoi ? Je ne sais, peut-être grâce à la condensation d’eau qui s’est formée… En tout cas avec ta pizza bianca, tu as dû te régaler ! Bisous, bon we, Françoise

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :