Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Riz au lait, noisettes et raisins marinés dans le rhum

Riz au lait, noisettes et raisins marinés dans le rhum

Riz au lait, raisins au rhum et noisettes

Le Riz au lait est un dessert préparé dans différentes cultures partout dans le monde en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique latine et du Nord, en Grande-Bretagne et en Europe. On obtient cette délicieuse préparation en combinant le riz avec un édulcorant, un liquide, souvent du lait et des arômes, parfois des oeufs, il peut être cuit dans une casserole ou au four.

Oryza rufipogon est le riz originaire, il existe depuis moins de 680 000 ans. Le riz cultivé que l’on consomme en est le dérivé, sa culture à débuter en Chine il y a près de 10 000 ans lors de la révolution néolithique et se développe ensuiste dans le reste du monde. Les premiers puddings apparaissent en Asie Orientale, ils incluent des fruits et du miel ou plus simplement de l’eau et du sucre. Il gagne en popularité au cours de l’histoire et se développe au Moyen-Orient et en Perse qui l’aromatise avec de l’eau de rose au 13ème siècle. En Inde ils sont faits avec de la farine de riz, puis avec du lait aux alentours du 14ème siècle, le Kheer dessert prisé lors des mariages indiens ne datent pas d’hier.

Il semblerait qu’en Europe, les recettes de riz au lait ont été trouvés dans des textes médicaux de la Rome antique et donc destiné à des fins médicinales et préparé avec du lait de chèvre. Il faut attendre l’époque médiéval pour voir apparaître sur les tables du riz au lait bouilli fait avec du lait d’amande ou de vache. Le riz fut longtemps un produit d’importation de luxe réservé aux riches, au 17ème siècle on le mêle à des épices raffinées. En Scandinavie, sûrement du fait de son prix ou de sa rareté, au 18ème on le remplace par du gruau de seigle ou d’orge (source : ici et ici).

Le riz au lait, dit aussi riz doux, devient crémeux en cuisant, pas de mystère là dedans, le riz est farci (si on peut dire) d’amidon libéré en cuisant, paf ça colle. On obtient cela très bien si on laisse cuire trop longtemps notre Basmati ou autre Camargue. Le procédé est le même pour sa version salée, très en vogue en ce moment, le risotto libère son amidon.

Avant l’invention des bombes aérosols, on n’avait pas mieux pour amidonner les tutus des danseuses, j’ai donné merci. Une opération fort longue, on il fallait laisser trop cuire le riz dans la cocotte avec une tonne d’eau, la filtrer pour obtenir le précieux liquide légèrement laiteux et collant, bien sûr, dont on enduisait patiemment les 18 rangs de tulle ornant le tutu de gala et qui devaient être aussi raides que ton pied devait être cambré dans tes chaussons tortures pour faire les pointes.

Bref, celui là, on va pas le coller ni sur les murs ni sur une jupe mais vous pouvez le laisser cuire longtemps et l’aromatiser comme bon vous semble.

Kheer, riz au lait indien au lait de coco, ici

Kheer, à la crème et aux épices, ici

POUR 6 À 8 RAMEQUINS

Faire mariner

  • 1 poignée de raisins blonds dans
  • 5 cl de rhum

Dans une casserole, faire cuire à feu doux environ 30 mn

  • 1 litre de lait
  • 200 g de riz rond ou le moins long possible
  • 30 g de sucre
  • 1/2 gousse de vanille égrenée

Lorsque le riz est cuit, il doit être tendre mais pas collant. L’amidon contenue dans le riz suffit à lier le lait pour former une crème onctueuse.

Ajouter

  • les raisins
  • 30 g de noisettes concassées.

Si vous les torréfier 10 mn à 180° au four, cela n’en sera que meilleur. Gardez en un peu pour parsemer et décorer vos ramequins après avoir versé le riz dedans. Faire refroidir à température ambiante et réfrigérer.

Publicités
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 23 mars 2011 à 15 h 28 min

    un croquant/ fondant qui me plait! Bises et bonne soirée!

    J'aime

  2. 22 mars 2011 à 1 h 53 min

    cette petite version me plait! bisous

    J'aime

  3. veb
    21 mars 2011 à 18 h 43 min

    Moi je me rappelle une grande tante qui amidonnait son linge avec de l’eau de cuisson de riz, filtrée et dont elle aspergeait les cols de chemises. Ils étaient bien raides comme ses napperons.
    Non je n’ai pas 80 ans, non je ne viens pas du néolithique.
    Depuis que j’ai trouvé la recette de PH, je n’arrive pas à lui être infidèle et j’en fais au moins deux fois l’an pour un pote qui en raffole.
    Mazette le temps que tu dois passer à écrire des articles aussi fouillés.

    J'aime

  4. 21 mars 2011 à 18 h 32 min

    Je ne sais pas pourquoi, mais moi qui adore le riz, lorsqu’il est sucré, je fais un vrai blocage… Par contre mes hommes adorent et en plus, mon p’tit mari est amateur de rhum, alors je note !

    J'aime

  5. 20 mars 2011 à 19 h 53 min

    miam, moi aussi j’aime le riz au lait mais je pensais qu’il fallait le cuire un peu à l’eau avant non ???

    J'aime

  6. 20 mars 2011 à 17 h 28 min

    C’est très beau vraiment.

    J'aime

  7. 20 mars 2011 à 17 h 25 min

    hummm… j’adore le riz au lait. Et le tien a vraiment l’air gourmand… bises

    J'aime

  8. 20 mars 2011 à 13 h 10 min

    Je suis la seule à aimer le riz au lait. Alors je m’en prépare rarement, hélas, car j’aime beaucoup !

    J'aime

  9. 20 mars 2011 à 12 h 54 min

    hum, ça fait un moment que je n’ai pas fait de riz au lait. Ca me tente bien.

    J'aime

  10. 20 mars 2011 à 8 h 27 min

    Je découvre ton blog par hasard grâce au blog de Senga. Jolie découverte :-))))

    Ta recette de riz au lait m’interpelle en fait. Pour moi c’est un très très mauvais souvenir de cantine, la traditionelle journée « bol de riz » annuelle. C’était le côté fort pâteaux en fait que je n’aimais pas et là j’avoue qu’avec des noisettes, pourquoi pas…

    J'aime

  11. 20 mars 2011 à 7 h 36 min

    A peine le temps de passer et de te laisser un com… entre travaux, défis, posts et quand même…. une famille à m’occuper… surbookée en ce moment… bises quand même…
    Ah j’oubliais…. même si je suis heureuse qu’on clout le bec à un fou furieux…. quand même démocratie qui se cherche (et espérons qu’elle se trouve) ici, camp de réfugiés dans le sud, le (même) fou furiex à nos portes et… depuis hier, une petite guéguerre aussi…. alors, c’est vrai que….

    J'aime

  12. 20 mars 2011 à 6 h 57 min

    Pour ma part j’ai decouvert la version avec 100 gr de riz pour 1 litre de lait et le resultat est le meme! Ici, on boit l’eau de cuisson du riz pour les problemes intestinaux…..Le riz, un beau produit!

    J'aime

  13. 20 mars 2011 à 6 h 51 min

    que des choses que j’aime !!..le rhum of course !Pierre

    J'aime

  14. 20 mars 2011 à 6 h 46 min

    Les noisettes pour le croquant, les raisins pour la douceur, ton riz au lait est bien séduisant !
    Si tu fais tremper le riz au moins 30 mn avant de le rincer, il cuit en 1/4 d’h seulement dans le lait. On arrête le feu et il continue de gonfler dans le liquide restant.

    J'aime

  15. 20 mars 2011 à 6 h 17 min

    Super dessert!

    J'aime

  16. 20 mars 2011 à 6 h 06 min

    Très intéressante cette remontée dans le temps sur le riz au lait. Ta version raisins au rhum et noisettes torréfiées me plaît bcp. Je ne savais qu’avant d’être Sarah B, tu avais été danseuse ; décidément Miss Boljo tu es une artiste ! Bises, Françoise

    J'aime

  17. 20 mars 2011 à 5 h 37 min

    Une excellente idée que cette recette de riz au lait…

    J'aime

  18. 20 mars 2011 à 4 h 36 min

    ca doit être bien savoureux!

    J'aime

  19. 20 mars 2011 à 4 h 18 min

    très jolie recette
    bon dimanche
    val de familyblog

    J'aime

  20. 20 mars 2011 à 2 h 25 min

    miammmm j’ad0re ça !!!!! il est magnifique je plonge ma cuillère !!!! B0N DIMANCHE

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :