Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Gâteau au chocolat noisettes, pommes, banane

Gâteau au chocolat noisettes, pommes, banane

Naimerien lorsqu’il était petit, était le genre d’enfant discret, souriant, agréable mais têtu. Il a toujours eu des coups de folie qui nous font hurler de rire. Ado, il est toujours aussi discret, parle peu mais a gardé ce petit côté « ouf ». Les profs ont bien du mal à le cerner, il se distingue assez peu, sans se fondre pour autant dans la masse, son humour, ses longs cils et son côté flegmatique qu’il cultive largement entretiennent le mystère.

Ce matin là, la colère a pris le pas sur son caractère zen. Un peu de fatigue, du stress sûrement, une mère qui râle, pour une paire de baskets et un jogging emprunté sans demander à son frère, l’a fait sortir de ses gonds, du coup c’est le mur qui a pris.

Je ne sais pas si vous avez remarqué cette propension atteignant les hommes de tous âges et les poussant à bastonner les murs, il est vrai que certains frappent aussi sur leur femme et leurs gosses, à tout prendre, il vaut mieux que ce soit les murs qui encaissent.

Apprendre à se maîtriser fait donc aussi partie de l’éducation que nous devons donner à nos enfants mais parfois on a beau dire et expliquer, rien ne vaut l’expérience. Naimerien aura donc expérimenté, à ses dépens, que la colère est mauvaise conseillère et qu’il faut écouter ses parents lorsqu’ils déclarent que le dialogue et la communication, s’ils ne rendent pas les gens meilleurs permettent au moins de résoudre ou d’élaguer une bonne partie des problèmes ou du moins d’éviter la violence qui surtout ne résout rien.

Il aura aussi fait l’expérience, et il est à espérer que ce soit la première et la dernière, qu’un mur est plus fort que des phalanges et des métacarpes. Ces petits os fragiles n’aiment pas être malmenés de la sorte, résultat le mur a eu mal mais pas autant que la main (enfin y’a quand même un beau trou).

Nos amours propres et notre amour tout court a aussi été malmené, d’autant que nous avons du l’abandonner seul devant l’hôpital pour aller embarquer, il était l’heure de prendre notre avion pour St John’s. Comme moyen de culpabiliser, si vous en manquez, parents, je vous recommande celui-là, largué votre fils blessé, même si c’est un grand de 17 ans, devant les urgences sans connaître l’étendue des dégâts moraux et physiques.  Mais nous devrions nous en remettre et nous réparerons cela, une fois l’opération passée et le bras plâtré.

Après trois jours d’angoisse, de coups de téléphone incessants, de cauchemars…. Nan, je déconne. Il était bien pris en charge (merci encore) ainsi que son frère et le sachant entre de bonnes mains, nous avons pu magasiner et nous soûler pour oublier boire raisonnablement la Stout verte de la St Patrick.

L’opération étant pour demain, le chirurgien l’embrochant dés le matin (dixit le praticien, qui voulait faire psycho mais a choisi la chirurgie, espérons qu’il y soit plus compétent), le goûter valait bien une petite douceur mais sans beurre pour redevenir raisonnable.

POUR UN MOULE À SAVARIN

Faire revenir dans une noisette de beurre salé

  • 4 pommes coupées en cube
  • 1 pincée de gingembre
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 banane en rondelles

Dans un saladier, battre

  • 3 oeufs

Peser, mêler et ajouter

  • 150 g de farine
  • 1 c à c de levure
  • 1 c à c de bicarbonate
  • 50 g de sucre
  • 100 g de pâte à tartiner aux noisettes
  • 2 ou 3 Bastognes émiettés (Spéculoos)

Cuire 25 mn à four chaud, 190°.

Publicités
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 24 mars 2011 à 16 h 55 min

    Un gros miam pour ce gateau divin…

    J'aime

  2. veb
    21 mars 2011 à 18 h 37 min

    C’est cela grandir, engrenger, avoir ses propres expériences, ses loupés.. mais je trouve le prix cher à payer pour J’NAIMRIEN, j’espère que l’intervention, la prise en charge de Man tout va renter dans l’ordre.
    Moi qui croyait la stout k du ch’nord de la France, vlà qu’elle devient verte à ta vision de mère culpabilisante.
    T’inquiète on culpabilise tout le temps pour tout et pour rien.
    Sinon, le goûter réconfort est bien bon et pour lui pas besoin de culpabiliser.

    J'aime

  3. 21 mars 2011 à 18 h 37 min

    Un bon gros dessert consolateur pour les crises d’adolescence. Une bien jolie réponse d’une maman à son fiston ! Et moi qui me plaint que le mien est trop douillet… Au moins il épargne les cloisons et ses petits os !

    J'aime

  4. 21 mars 2011 à 15 h 59 min

    C’est pô ca la vrai définition de « faire le mur » . . .
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    J'aime

  5. 21 mars 2011 à 14 h 03 min

    Oh il est très beau ce gâteau! Et que de saveurs … j’adore! =)

    J'aime

  6. 21 mars 2011 à 13 h 39 min

    Oui, effectivement cette propension qu’on les hommes a devoir canaliser leur colère sur des objets.. Mais c’est mieux que sur femme, enfant et animaux.
    J’en connais un qui avait fait pareil mais c’est les murs qui avaient perdus.. Mais pour la vitre, le poignet s’en était mal sortit.
    Espérant que cela « serve de leçon ». Mais rien de mieux qu’un bon gâteau pour se remettre de ses émotions !

    J'aime

  7. 21 mars 2011 à 12 h 59 min

    Un gâteau sans beurre, j’aime ça beaucoup!
    Prompt rétablissement à Naimerien!
    Lou

    J'aime

  8. 21 mars 2011 à 10 h 37 min

    un bon gâteau qui donne vraiment envie !

    J'aime

  9. 21 mars 2011 à 7 h 19 min

    Chocolat/noisettes/pommes…. que du bon et délicieux, un gâteau vraiment très gourmand et particulièrement savoureux, j’adore ta recette si parfumée et si généreuse, une gourmandise à consommer sans modération vraiment excellente, bravo et merci à toi pour ce dessert de fêtes !!!
    je te souhaite une excellente journée, gros gros bisous

    J'aime

  10. 21 mars 2011 à 6 h 59 min

    Miam miam quel régal !! excellente semaine a toi !! Mille bisous !

    J'aime

  11. 21 mars 2011 à 5 h 42 min

    Il fallait au moins un cake comme celui-là, épicé, croustillant, moelleux…….pour te réconforter! Il m’a tout l’air d’un gateau des grandes consolations!
    Bonne chance à Naimerien!

    J'aime

  12. 21 mars 2011 à 5 h 29 min

    Un bon gâteau sucré et moelleux pour panser les plaies et donner du courage. Tous mes voeux de bon rétablissement après l’opération à Naimerien qui paie cher la f(r)acture de la leçon de vie selon laquelle le dialogue doit tjs primer sur la castagne. Quant à toi, à St John, tu devais dans tes petits souliers… Bisous, Françoise

    J'aime

  13. 21 mars 2011 à 5 h 22 min

    c’est fou comme on sait se culpabiliser, nous autres les mères….mais heureusement qu’on sait se consoler avec gourmandise!…
    bon, à part ça, la stout n’est déjà pas ma préférée, mais verte…j’ai beau être de tout coeur avec les irlandais, j’aurais un peu de mal….

    J'aime

  14. 21 mars 2011 à 5 h 20 min

    Et bien c’est une leçon dont il va se souvenir (sans séquelle je l’espère pour lui) il aurait mieux valu qu’il ne se casse rien et soit charger de la réparation.
    En tout cas pour n’avoir que des filles, cette tendance à la colère peut aussi apparaître chez nos filles… Zen normalement, mais fout pas pousser. Pas de tappage de mur, mais on jette les jouets et objets de colère ! ça ne casse pas les mains, mais ça rempli la poubelle !
    ET elles n’ont pas encore passé le cap de l’adolescence !
    En tout cas ton gâteau me plaît et réconfortera peut-être ton naimerien de retour.
    Bises amicales

    J'aime

  15. 21 mars 2011 à 5 h 06 min

    voilà un gouter qui doit remonter le morale…; à défaut de la main !
    c’est déjà arrivé chez moi, mais dans une porte, beaucoup moins de mal ! faudra le dire à ton fiston pour la prochaine fois!!

    J'aime

  16. 21 mars 2011 à 2 h 30 min

    De n0uveau 1 délice ma B0LJ0

    J'aime

  17. 21 mars 2011 à 2 h 09 min

    Et bien, j’espère que l’opération de ton fils sest bien passée!
    En tout cas, le gâteau est très beau!!
    Bonne journée Prici

    J'aime

  18. 21 mars 2011 à 1 h 51 min

    j’en aurai bien fait mon petit déj’! bisous

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :