Accueil > 3/ Plats de viande, Cuisine, Légère, Porc > Porc au sucre (Vietnam) et ses accompagnements

Porc au sucre (Vietnam) et ses accompagnements

Porc au sucre (Vietnam) et ses accompagnements

Le porc au sucre, chez nous, c’est le plat souvenir des enfants qui fait l’unanimité. Il date de la même période que le Russe mais si le souvenir de ce dernier est attaché au grand-père et à l’oncle, le porc au sucre était le domaine de Tatie. Elle avait appris à le cuisiner avec une vietnamienne de sa famille, de ces recettes qui ne s’écrivent pas mais qui se cuisinent entre femmes.

Tatie n’était la tante de personne mais une Tatie universelle, en fait une cousine de la grand-mère des enfants. Elle vivait avec eux parce que la retraite généreusement versée par les caisses à une personne ayant travaillé toute sa vie, mais pas forcément cotisé dans de bonnes conditions, était insuffisante pour lui permettre de vivre décemment. Je vous laisse réfléchir là-dessus et augurer du montant des nôtres.

Tatie était un amour de bout de femme, toujours en mouvement, de préférence dans la cuisine, une petite voix fluette en rapport avec sa taille, un sourire généreux et des yeux pétillants. Elle n’avait qu’une envie lorsque nous allions chez eux, nous faire plaisir et surtout aux enfants et elle savait que son « porc au sucre » allait faire des heureux. Voir les enfants tendre leurs assiettes la mine réjouie constituait pour elle le plus beau des moments et la promesse d’avoir un autre plat la quinzaine suivante.

Je refais régulièrement le « porc au sucre » de Tatie,  en y apportant peu de modifications, quelques épices seulement, comme souvent si je m’éloigne trop de la recette « originale » je me fais rappeler à l’ordre ; les madeleines doivent être comme Proust les aimaient et le « porc au sucre » comme Tatie le cuisinait.

PORC AU CARAMEL

  • 6 côtes de porc (dans l’échine désossées et dégraissées) coupées en dés

Faire revenir

  • 2 oignons ciselés
  • 5 gousses d’ail écrasées
  • 4 cm de gingembre haché (facultatif)

Ajouter les morceaux de viande (on peut mettre les os, un délice à rogner pour les enfants)

Faire revenir à feu vif, en ajoutant

  • 5 c à s de sucre
  • 2 c à s de sauce soja
  • 3 c à s de sauce poisson (nuoc man)
  • Pincée de 5 épices

SALADES DE CAROTTES

  • 3 carottes râpées
  • 1 c à c de gingembre en poudre
  • 1 c à s de citron
  • 1 c à c de sauce pimentée

Pas de sel pour ne pas que les carottes rendent leur eau

KIM CHI à ma manière

Le Kim Chi est un accompagnement servi en Corée avec le riz à la vapeur. Il se prépare 3 ou 4 jours à l’avance pour le laisser mariner au réfrigérateur avant de la consommer. Celui-ci est une version remaniée pour pouvoir le consommer le jour même et le servir avec le porc au sucre.

Emincer

  • 1/2 chou blanc (couper assez fin avec un grand couteau à dents après avoir retiré les premières feuilles et le coeur)

Dans une grande poêle, faire revenir

  • 1 oignon émincé, ajouter
  • 4 gousses d’ail écrasées
  • 4 cm de gingembre hâché

Ajouter le chou, puis

  • Poivre de cayenne
  • 1 c à c de piment hâché
  • 1 c à s de sucre

Laisser cuire à feu moyen une quinzaine de mn. Le chou doit être tendre.


GERME DE HARICOTS MUNGO

Faire revenir
  • 1 boîte ou un bocal de germes de haricots mungo, mieux des frais (400 g)
  • 1 c à s de sauce soja
  • 1 /2 c à c de piment hâché
  • 1 c à c de pâtes de crevettes
  • Quelques gouttes d’huile de sésame

OMELETTE

Battre
  • 6 oeufs
  • 1 c à s de lait
  • 1 c à s de sauce soja
  • 1 c à s de Nuoc Man
  • 1 c à s de vinaigre de riz
  • Poivre
Verser dans une poêle à crêpe huilée 1/3 de la préparation. L’omelette doit être très fine, couvrir et faire cuire 2 mn, retourner et faire cuire l’autre face 2 mn. Procéder ainsi 2 autres fois.

SAUCE AU VINAIGRE

Porter à ébullition

  • 5 c à s de vinaigre de riz
  • 1 c à s de sucre

Laisser tiédir, ajouter

  • 2 c à s de carottes râpées
  • 1 radis râpée (facultatif)
  • 1 c à s de sésame (griller les grains rapidement à la poêle).
  • 2 c à s d’eau
  • 2 c à s de sauce soja
  • 1 c à s de sauce de poisson
  • 1 c à s de feuilles de coriandre hachées

PAIN CHINOIS

Servir les pains nature avec un repas asiatique ou fourrer la pâte avec du porc au sucre et quelques légumes avant de faire cuire à la vapeur ou frire (faire des boulettes plus petites).
Publicités
  1. 10 septembre 2011 à 3 h 27 min

    Mais c’est la fête chez toi!

    J'aime

  2. 4 septembre 2011 à 12 h 44 min

    Je prend, je prend, je prend…. tout ou presque les côtes de veau devraient faire l’affaire….. Tous les ans je fais un repas thai pendant ramadan!!!! au grand plaisir de tous, eh bien l’an prochain tu seras à l’honneur car je vais rajouter tous ces recettes telles qu’elles pour un repas viet…. il sera parfait ainsi!!!!

    J'aime

  3. 3 septembre 2011 à 14 h 05 min

    chouette ce petit voyage oriental pierre

    J'aime

  4. 3 septembre 2011 à 12 h 08 min

    Miam, ca doit ètre délicieux!

    J'aime

  5. 3 septembre 2011 à 6 h 13 min

    Cette recette me donne vraiment l’eau à la bouche moi qui vient en plus de recevoir un livre sur la cuisine vietnamienne! Superbe, bravo! Je note 🙂

    J'aime

  6. 2 septembre 2011 à 18 h 37 min

    là il y a quelques heures de travail…moi aussi je retiens les pains chinois ! mais tout a l’air fabuleux…
    bon weekend

    J'aime

  7. 2 septembre 2011 à 18 h 06 min

    Wouhaaa !! Quelle tablée avec tout ces mets dont aucun ne m’est familier .. J’aime bien ton Kim chi et ce pain chinois dont j’ai noté la recette précédemment .. C’est chouette toutes ces spécialités qui s’invitent à votre table .. Une  » tatie » comme on aimerait tous en avoir, qui berce des souvenirs qu’il est doux de se remémorer … Génial !!
    Ai pas eu le temps de te répondre ce jour, mais promis, j’y songe !!! ..
    Bisousss
    kiki

    J'aime

  8. 2 septembre 2011 à 15 h 52 min

    Super beau!!!!!! Ca doit etre irresistible a table! J’adore les petits plats qui se completent les uns les autres!

    J'aime

  9. 2 septembre 2011 à 14 h 10 min

    j’aime la notion de « Tatie universelle »!….et je crois que j’aimerai le porc au sucre!

    J'aime

  10. 2 septembre 2011 à 12 h 57 min

    Je ne connaissais pas du tout, mais j’aime beaucoup tout ce qui est sucré-salé, et surtout avec tout ces accompagnements, de quoi se régaler 😉

    J'aime

  11. 2 septembre 2011 à 12 h 44 min

    j’ai aussi eu ma période, très lointaine où je faisais du porc au caramel, un ami viet m’avait initiée , j’ai complètement laissé tomber, tiens j’en referai aux enfants quand ils viendront ça nous rajeunira …..merci de me le rappeler !!.

    J'aime

  12. 2 septembre 2011 à 11 h 56 min

    une sacrée préparation mais que ce doit être bon merci ma belle
    bises de dany

    J'aime

  13. 2 septembre 2011 à 11 h 16 min

    un festival de saveurs ! superbe plat plein d’émotions !

    J'aime

  14. 2 septembre 2011 à 11 h 01 min

    Là c’est comme pour certains films, j’ai pris mon mouchoir et je l’ai imaginé ta « Tatie » toute fine-menue officiant derrière les fourneaux…souvenirs…souvenirs..
    Sinon tu nous l’a joues façon buffet avec les assiettes assorties et tout et tout.
    Bref un sans faute, l’histoire, le contexte, le goût de la couleur…c’est juste beau.
    Biz bien cordiale et bon we (sous le soleil j’espère pour toi ici il n’est pas garanti)

    J'aime

  15. 2 septembre 2011 à 10 h 20 min

    C’est toute une préparation, mais on dirait que ça en vaut la peine! J’adore tous ces petits bols remplis de choses différentes dans lesquels on peut piocher.

    J'aime

  16. 2 septembre 2011 à 5 h 37 min

    Au fait je regarde mais c’est quoi ton plat avec les graines de sésame ?
    Bises

    J'aime

  17. 2 septembre 2011 à 5 h 36 min

    Parce que tu crois qu’on aura une retraite ? J’arrête là le débat et les interrogations, il y a bien mieux à penser lorsque je vois ta magnifique tablet.
    Ton plat a l’air succulent pour deux raisons : la liste des ingrédients sucré salé : je craque, mais surtout parce qu’il a le goût des souvenirs, des histoires qui se transmettent, de la cuisine des êtres d’exception qui nous font prendre ce petit sourire de bonheur lorsque l’on cuisine.
    Bon je pars dans le mélo… et je vais resortir les cahiers de cuisine de ma mère.
    Bisous

    J'aime

  18. 2 septembre 2011 à 5 h 29 min

    Ah j’avais eu l’intuition que cette recette de porc au sucre valait le déplacement ou son pesant de cacahuètes !… Elle me plait ton histoire de recette de Tatie dont la plus grande récompense est la main tendue des enfants avec leur assiette et le sourire banane. Tes accompagnements sont raffinés et moi j’aimerais bien me mettre à table sans plus attendre !! Bizou, joyeux week-end en perspective. Tu ne parles pas encore de rentrée scolaire à SPM ou j’ai raté l’info ? Françoise

    J'aime

  19. 2 septembre 2011 à 4 h 28 min

    Hello,
    Tu me fais voyager……merci. Jour de la rentrée ! cela me fait du bien.

    J'aime

  20. 2 septembre 2011 à 3 h 27 min

    Un peu d’organisation et de boulot, mais voilà un repas comme je les aime, il me donne vraiment envie de m’y mettre!

    J'aime

  21. 2 septembre 2011 à 3 h 23 min

    C’est sans commentaire, comme tu le sais je suis hyper friande de ce genre de cuisine
    Je te souhaite une belle fin de semaine
    Valérie

    J'aime

  22. 2 septembre 2011 à 2 h 35 min

    Hum, tout cela m’a l’air excellent! Bravo Tatie!
    Bonne journée, PRici

    J'aime

  23. 2 septembre 2011 à 2 h 26 min

    miammmm ces pains chinois !!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :