Accueil > Cuisine, Pain, brioches et autres boulanges > Ciabatta, le pain « pantoufle »

Ciabatta, le pain « pantoufle »

Ciabatta, pain chausson italien

Perturbée par la rencontre en presque vrai d’une copi-blogueuse et une longue discussion fort agréable, de tout et de rien et bizarrement pas de cuisine, autour quand même hein, faut pas exagérer, j’en ai oublié d’humidifier les pains, le four, bref mes « ciabatte » ont failli tourner au bide sans coup de buée. Elle ont eu la gentillesse, les jolies pantoufles de gonfler quand même. Ouf, ces rencontre bloguesques que d’émotions !

Parce que oui, certaines y sont habituées mais depuis mon caillou c’est moins facile de découvrir derrière les photos, la cuisine, les mots, les gens, des vrais avec qui on a des affinités, des envies de partage, de communiquer, quoi !

La ciabatta, le pain italien célèbre, particulièrement en Amérique du Nord où on en trouve même au Wallmart du très honorable permettant de confectionner de délicieux sandwichs « on the road ».

Littéralement pain pantoufle, il doit son nom à sa forme plate et ovale, comme un pavé rustique. Sa mie moelleuse aux grosses alvéoles irrégulières est due à sa grande hydratation combinée à une croûte caramélisée et croustillante. Je me contente de paraphraser Sandra du blog « Le pétrin » parce qu’elle en parle merveilleusement bien et sa recette est parfaite.

J’ai simplifié la recette et n’ai pas réalisé de Biga, pour un résultat à la hauteur de nos espérances et de mes estomacs affamés. Pour la mie, je ne peux rien prouver ; son côté moelleux, texturée, ses larges alvéoles, mes ciabette ont disparu comme des petits pains.

POUR 2 GRANDES CIABATTE OU 1 GRANDE CIABATTA

On peut aussi faire des petits chaussons pour les sandwichs

Biga (si vous souhaitez procéder dans les règles)

  • 230g farine T65 ou T55
  • 180ml eau
  • 2g levure fraîche du boulanger

Pâte : mettre dans la MAP dans l’ordre ou pétrir 10 mn à la main

  • 20 cl lait
  • 5 dl eau
  • 5 dl d’huile d’olive
  • 1 c à c de sel
  • 400 g farine T65 ou T55
  • 1 c à c de levure  de boulanger ou 150 g de levain maison
Lancer le programme pâte levée. (Vous pouvez augmenter la quantité de farine, le principe étant de respecter le taux de 75 % de liquide par rapport au poids de farine).
Je cite Sandra :
« Verser la pâte sur un plan de travail fariné sans excès (la pâte est molle et visqueuse). Huiler légèrement les mains et étaler la pâte grossièrement avec le plat des mains pour lui donner la forme d’un gros rectangle. A l’aide d’un coupe-pâte ou d’un couteau huilé, couper en 2 parts refaçonnés en grands rectangles relativement plats ou en une dizaine de petits rectangles pour des versions « sandwich » ou encore en 1 grand rectangle et 5 à 6 petits.
Transférer délicatement les rectangles de pâte sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé. Enfoncer les doigts huilés ou farinés sur toute la surface de la pâte rapidement mais énergiquement (sans toutefois trouer la pâte !!) pour donner aux ciabatte leur aspect rustique. Saupoudrer les ciabatte avec un voile de farine passée au tamis (seigle pour un résultat plus esthétique), poser une feuille de papier sulfurisé puis couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 2 h.
Préchauffer le four th8 (240°C) avec à l’intérieur un récipient métallique rempli d’eau pour créer un environnement humide et embué.
Enfourner les ciabatte et cuire 5 mn puis baisser le thermostat à th7 (210°C) et continuer à cuire environ 15 mn jusqu’à ce que les pains prennent une jolie couleur caramel blond et sonnent creux en tapotant le dessous. Refroidir sur une grille.
Pour une croûte plus croustillante, remettre les ciabatte directement sur la grille du four éteint après la fin de cuisson, porte entrouverte et laisser tiédir à l’intérieur. »
Publicités
  1. 13 septembre 2011 à 13 h 19 min

    Dommage on a pas une photo en coupe pour admirer les alvéoles de la mie !
    C’est l’un de mes pains préférés, que je fais régulièrement. Je m’en découperais bien une tranche d’ailleurs..

    J'aime

  2. veb
    12 septembre 2011 à 19 h 02 min

    Ca papote, ca papote et voici un pain parlant couramment italien à déguster avec ou sans pantoufle.

    J'aime

  3. 11 septembre 2011 à 18 h 42 min

    mais c’est que malgré la chaleur ambiente (40° à l’ombre!!) je les enfilerais bien moi tes pantoufles!!!! surtout que depuis qq jours me voici en mode « boulange »!!!!

    J'aime

  4. 11 septembre 2011 à 17 h 37 min

    Il est bien joli et sa belle croute est une invitation gourmande.
    Bises

    J'aime

  5. 10 septembre 2011 à 20 h 50 min

    Tu sais qu’à force de voir tes billets sur les pains… j’ai ressorti ma MAP et je me lance depuis quelque temps dans le pain. Bon pas encore le succès que tu as mais ça va venir ;o)
    En tout cas, je note scrupuleusement toutes tes recettes en la matière.
    Bisous

    J'aime

  6. 10 septembre 2011 à 3 h 19 min

    T’es vraiment une pro du pain. Mais dis-moi tu as mis les pieds à Wallmart???

    J'aime

  7. 9 septembre 2011 à 20 h 23 min

    J’adore la ciabatta quand j’étais aux Etats Unis j’en trouvais régulièrement. Mais depuis que je suis rentrée c’es difficile et pas toujours très bon en fait

    J'aime

  8. 9 septembre 2011 à 19 h 27 min

    Hummm j’adore…Bisous…

    J'aime

  9. 9 septembre 2011 à 15 h 33 min

    J’ai toujours du mal avec les pâtes « molles et visqueuses » comme dit Sandra, et je rajoute toujours trop de farine…..je vais essayer de me faire violence et de respecter les proportions, ça parait trop bon!

    J'aime

  10. 9 septembre 2011 à 13 h 42 min

    Il est bien beau ton pain!
    bonne fin de journée, Prici

    J'aime

  11. 9 septembre 2011 à 11 h 54 min

    il est superbe ton pain!, il y a longtemps que je n’ai pas fait celui ci! car il est excellent! j’aime beaucoup
    bises
    sicacoco

    J'aime

  12. 9 septembre 2011 à 10 h 39 min

    avec une croute bien croustillante dommage que je ne puisse pas venir le déguster!

    J'aime

  13. 9 septembre 2011 à 9 h 38 min

    je ne me suis jamais mis à la boulangerie mais la je suis convaincu
    bon week end
    herve (lesateliersdhys)

    J'aime

  14. 9 septembre 2011 à 8 h 45 min

    moi, ça me fait bien rire cette traduction… j’y metterai bien mon pied !!

    J'aime

  15. 9 septembre 2011 à 8 h 05 min

    Je ne connaissais pas le pain pantouffle, c’est trop mignon, mais surtout il a l’air magnifique !
    Je garde ta recette !

    Amitiés d’Isa-Marie

    J'aime

  16. 9 septembre 2011 à 6 h 51 min

    Très joli pain!! je vais essayer moi aussi, j’adore le ciabatta

    J'aime

  17. 9 septembre 2011 à 6 h 30 min

    Il est bien beau ton pain !

    J'aime

  18. 9 septembre 2011 à 4 h 17 min

    Et si je me mettais enfin au pain?

    J'aime

  19. 9 septembre 2011 à 3 h 43 min

    je le fais aussi j’adore, le tiens est très bien réussi
    Je te souhaite une beau vendredi
    Valérie.

    J'aime

  20. 9 septembre 2011 à 3 h 24 min

    Excellent, la ciabatta, tu me donnes envie d’en refaire!
    Et avec du levain, ça doit être pas mal…???

    J'aime

  21. 9 septembre 2011 à 2 h 58 min

    sublime ton pain ma belle

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :