Accueil > On bouge > LA MER À SAINT PIERRE ET MIQUELON

LA MER À SAINT PIERRE ET MIQUELON

Avant-propos : je signale que j’accepte toute sortie bateau, bien couverte, et que je ne le regrette jamais contrairement à ce que je vais dire plus bas juste histoire de faire comprendre que quand même… il fait froid… Mais pas ce jour là ! C’est ce qu’on appelle un langage imagé et je remercie chaleureusement le GO pour ces magnifiques sorties en bateau laissant d’impérissables souvenirs.

Allez hop ! En bateau

Même si certains pratiquent la plongée ou encore traversent la rade à la nage, d’autres font du voilier et autres sports nautiques, j’ai même vu des jets ski, des skieurs nautique, j’en connais même qui pêchent le homard et les oursins en PMT (palmes, masque, tuba ou encore snorkeling) mais pour nous la mer reste un décor.

Dans le port, 5 noeuds

Par temps frais, tu regrettes dans la seconde d’avoir posé le pied dans le bateau parce que la mer est encore plus froide que la température extérieure, envisager de s’y plonger même avec une combinaison provoque en nous des frissons d’effroi. Dés que ça bouge un peu, la perspective de pouvoir passer à l’eau fait monter des bouffées d’angoisse, tu surveilles la côte en calculant le temps que tu pourrais mettre en nageant, avec un courant favorable, pour rallier la plus proche. En général, elle est toujours trop loin…la première terre, rapport au 10, 15 minutes maxi que te laisse une eau à 12° en chance de survie.

Histoire de me rassurer, je me suis laissée dire que de toute façon, le froid file des crampes, augmentant ainsi le temps de nage et réduisant du même coup le peu de chance qui te restait, garde le sourire après ça ! Du coup, j’ai enfilé un gilet de sauvetage, au cas où…

Ah que vous disais-je, ski nautique, pour l’un ! En combi, petit joueur va !

Baignade pour l’autre, en maillot, quel courage !

Et maintenant, pleine mer, place à ses habitants. Un premier vol d’oiseau.

Et du côté du Grand Colombier…

Donc non, il n’y a pas de pingouins à SPM, des phoques, oui !

Puis d’autres rencontres…

Plusieurs bancs nous entourent, malgré leur nombre, ils ne sont pas faciles à saisir.

Le bateau bouge, les dauphins sont rapides et notre émotion à son comble.

Je rate de magnifiques acrobaties de ces merveilles, appareil photo en main, bouche bée, les yeux pleins de paillettes, les images seront gravées dans nos mémoire mais pas sur la carte. Ces animaux, depuis que j’ai la chance de les fréquenter à Mayotte et ici, ont le pouvoir de provoquer une sorte de palpitation due au bonheur de les voir évoluer. Un genre d’hypo-ventilation, respiration bloquée, larmes à l’oeil, avec une idée fixe… encore !

Mon plus beau cliché ! J’ai supprimé le plus raté, un plan intégral du ciel, un moment d’exclamations devant un saut particulièrement aérien, un peu comme au feu d’artifice ou on applaudit, la bouche et l’oeil arrondis en poussant des exclamations de joie…oh ! Les bras levés, ben j’ai déclenché l’appareil à ce moment et pan… le ciel !

Et ce n’est pas fini !

Pas de froid et pas d’angoisse (si, mais bien maîtrisée… à cause du gilet) pour cette sortie magique, chaude, ensoleillée où nous avons rencontré dauphins et baleines. Et lorsque la baleine (un rorqual, en fait) souffle, envolée, peur, eau froide, tout s’arrête même votre propre respiration, suspendue à ses immenses geysers produit par l’animal lorsqu’il rejette l’air de ses poumons.

Et puis il sonde dans un remous, tout en silence, chacun retient sa respiration, la main en visière en attendant, le prochain souffle, la vision majestueuse de cette masse sombre refaisant surface.

Moteur coupé, balloté par les remous, nous attendons, le souffre court…

Dans le soleil couchant, il est temps de rentrer.

D’autres photos et tout ce que vous voulez savoir, par THE spécialiste es mammifères marins à SPM, sur le site de « Le Baleineau« .

Publicités
Catégories :On bouge
  1. 19 septembre 2011 à 16 h 21 min

    avoir vu des baleines en mer reste un souvenir émouvant pour moi. j’avais les larmes aux yeux en les voyant paisible dans la mer arctique. c’est un moment très fort que de voir ces mammifères

    J'aime

  2. 15 septembre 2011 à 5 h 53 min

    Couper le moteur, écouter ce souffle et profiter de ces paysages… Elle est pas belle la vie !!!!!

    J'aime

  3. 13 septembre 2011 à 17 h 26 min

    Tes photos sont de toute beauté !!!
    Très beau reportage !
    Je te souhaite une très belle soirée en ce mardi,
    Bisous, Doria

    J'aime

  4. veb
    12 septembre 2011 à 18 h 51 min

    Et moi qui pensait que tu vivais en recluse sur ton île et ne voilà t’il pas des bâteaux de pêches sans poissons, des dauphins non immortalisés, des moments intenses où le coeur palpite à tout va d’émotions, je te le dis tu ne peux connaître ce genre d’extase en métropole où peut être devant le métro pour une fois à l’heure ! A choisir je préfère la mer même sans gilet.

    J'aime

  5. 11 septembre 2011 à 17 h 48 min

    Avec tes descriptions évocatrices voilà que je me mets à avoir des frissons, une larme à l’oeil à la vue des dauphins et le souffle coupé face au geyser du rorqual… Magnifiques photos d’une sentimentale généreuse qui nous fait partager ses émotions !! Merci pour cette évasion vivifiante et si dépaysante. Bises, Françoise

    J'aime

  6. 11 septembre 2011 à 17 h 19 min

    Une très belle balade, j’avoue que j’aurais bien pris ta place (avec le gilet de sauvetage aussi) 😉

    J'aime

  7. 11 septembre 2011 à 16 h 16 min

    Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ……………………………..

    J'aime

  8. 11 septembre 2011 à 6 h 03 min

    De bien jolis clichés qui donnent envie et qui me rappellent lorsque nous habitions la Polynésie !!!!
    Bon dimanche !

    J'aime

  9. 10 septembre 2011 à 20 h 47 min

    Que je comprends que tu ne refuses pas une virée en bâteau. je serais la 1ère sur le pont pour voir ce type de spectacle.
    Par contre, je serais pas la 1ère pour aller me baigner dans une mer aussi froide ! y a des limites.
    je n’ai jamais eu l’occasion de voir des baleines, juste des dauphins de bâteaux ou en plongée, mais quel spectacle.
    Bises

    J'aime

  10. 10 septembre 2011 à 16 h 55 min

    le ciel est super bleu ;; ça fait du bien !!pierre

    J'aime

  11. 10 septembre 2011 à 16 h 30 min

    bonsoir,de magnifique photo,que tu nous fait partager,je t’envie.bisous

    J'aime

  12. 10 septembre 2011 à 14 h 23 min

    ça valait quand même la peine d’avoir un peu froid et de risquer la noyade glacée!….

    J'aime

  13. 10 septembre 2011 à 12 h 08 min

    Mille mercis pour cette promenade ensoleillée et ces animaux que tu nous permets d’admirer. Ça me donne envie de retourner voir les baleines à Tadoussac au Québec, mais ça va être trop tard pour cette année.

    J'aime

  14. 10 septembre 2011 à 11 h 17 min

    Wouhaaaaaaaaa !! …Là, tu vois, un reportage comme celui-ci aurait été chouette aussi ..
    Mon homme adore les dauphins, .., en fait qui ne les aime pas ??!! … ce doit être réellement magique de les voir évoluer librement .. Et cette baleine et son souffle puissant : humm, je pourrais y rester des heures ..
    Elles sont splendides tes photos : un partage vraiment sensa !! .. Merciiii ma belle !!
    bisousssss
    kiki

    J'aime

  15. 10 septembre 2011 à 9 h 06 min

    Magnifique balade! Merci l’avoir partagé avec nous.

    J'aime

  16. 10 septembre 2011 à 8 h 59 min

    tu m as donné envie de venir voir ce paradis sur terre!!!mille merci pour ces belles images!!bisous

    J'aime

  17. 10 septembre 2011 à 7 h 42 min

    Très chouette les images et impressionnant, quelle chance de voir la nature telle quelle
    Je te souhaite une excellent samedi ensoleillé
    Valérie.

    J'aime

  18. 10 septembre 2011 à 4 h 56 min

    Magnifiques photos! J’ai eu la chance de pouvoir voir des rorquals communs au Canada, c’est un moment inoubliable!!
    bon week-end Prici

    J'aime

  19. 10 septembre 2011 à 4 h 53 min

    C’est fabuleux. je pense que je ne respirerais plus non plus, en voyant le souffle du rorqual et le geyser qu’il engendre … On a des dauphins assez souvent, par ici, mais ce n’est pas si impressionnant que ta grosse bestiole ! ;o)
    Bisous
    Hélène

    J'aime

  20. 10 septembre 2011 à 4 h 07 min

    Magnifiques photos. Que d’émotions et de souvenirs.

    J'aime

  21. 10 septembre 2011 à 3 h 56 min

    c’est splendide merci de ce merveilleux partage

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :