Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Vanille kipferl selon Christophe Felder

Vanille kipferl selon Christophe Felder

Vanille kipferl d’après Christophe Felder


J’avais promis à Miss cuisine de participer à « un tour en cuisine« . La programmation étant imposée (faut pas que je me plante dans le décalage horaire) pas de photos aujourd’hui ou juste celles de petits gâteaux à savourer pour le goûter.

Malgré un emploi du temps chargé, si, si, j’avais noté la recette de ces sablés très vanillés il y a un moment avec la détermination personnelle de les réaliser en temps et en heure.  J’ai bien failli, non pas vraiment oublier, mais je ne voyais pas comment j’allais trouver le temps de les faire, pas facile de cuisiner sur commande entre, les repas du midi, les envies ou pas le temps le soir.

Et puis, inviter à un « coup de thé« , expression saint pierraise faisant bien plus de mal aux hanches qu’aux coups véritablement portés si ce n’est ceux portés au foie, le thé contenu dans l’expression étant un prétexte pour l’accompagner de gâteaux généreux. Ne pouvant décemment pas arriver les mains vides, je me suis dépêchée entre midi dix et midi vingt, j’ai préparé la pâte, mis le four à chauffer pendant qu’on mangeait et entre 13 h et 13 h 15 fait cuire les « vanille kipferl » vu chez « Sofiboum« .

J’ai saupoudré vite fait mes gâteaux de sucre glace et vanillé pour camoufler le « coup de chaud » des deux minutes de cuisson excédentaires (c’est mal, il faut qu’ils soient à peine colorés). Trois photos et hop dans mon panier pour aller me régaler d’un délicieux cake à la banane très Nord-Américain dont j’attends la recette pour vous la communiquer (pas aux gens d’ici qui se la refile de mère en fille, c’est un classique).

Insatiable curieuse, je me suis interrogée sur le « kipferl » contenu dans le nom de la recette. Je le traduis en direct sous vos yeux ébahis : kipferl = croissant en allemand. Si l’on en croit wiki et l’histoire issue de l’article péniblement traduit par mes soins, le kipferl serait un petit gâteau autrichien en forme de croissant (surprise !) cuisiné là-bas depuis le 13ème siècle. Et même en l’an 1000, dans les couvents au moment de pâques, on retrouve des pâtisseries dont la pâte est alors une simple pâte levée non feuilletée proche des kipferls actuelles.

August Zang, officier d’artillerie autrichienne (aux alentours de 1838) lâche l’armée pour ouvrir à Paris sa célèbre « boulangerie viennoise ». Les français inspirés par ses petits gâteaux imiteront leur forme et les adapteront en les réalisant en pâte feuilletée, ils deviendront nos célèbres croissants du matin et le terme « viennoiserie » désignera les délices que nous adopterons des salons de thé autrichiens.

Monsieur Felder à son tour, nous régale avec une version à la vanille mais pas en forme de croissant. La prochaine fois, je les ferais ainsi et ils rappelleront les cornes de gazelle ou les Hörnchen = petite corne en allemand, rappelant le croissant du drapeau Ottoman, mais cette histoire là serait une légende.

Ne me reste plus qu’à me rendre chez Maiwenn du blog « la main à la pâte » pour voir ce qu’il lui a fait plaisir de cuisiner chez moi.

Vanille kipferl selon Christophe Felder

Pour environ 30 à 40 gâteaux suivant la taille

Mixer très finement

  • 35 g de sucre
  • 1 gousse de vanille fendue en deux, pour obtenir un sucre très vanillé, tamiser (en version feignasse tamiser le sucre avec quelques pincées de vanille de Tahiti)

Pommader, à la cuillère en bois, avec

  • 120 g de beurre mou, ajouter
  • 140 g de farine
  • 60 g d’amandes en poudre
  • 30 g de sucre glace
  • 1/2 c à c de vanille liquide (si vous avez de l’extrait quelques gouttes suffiront)

Finir de travailler à la main, séparer la pâte en 4 parts égales, rouler en boudins, découper des tronçons de 2 cm, déposer sur une plaque à pâtisserie
Enfourner à four chaud, 170°, cuire 15 mn, surveiller pour qu’ils ne colorent pas.

Après refroidissement, rouler dans un mélange tamiser de :

  • 2 c à soupe de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé

J’ai saupoudré les gâteaux de mélange sucré avec ma passoire à thé, le roulage n’a pas fait adhérer les sucres, sans doute à cause du coup de chaud de mes biscuits.

Publicités
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 27 octobre 2011 à 19 h 45 min

    La vanille, une orchidée antidéprime mais pas seulement. Et quoi d’autre ?

    La réponse ici à copier-coller dans votre navigateur:

    http://www.misspaprika.com/blog/entry/16-La-petite-histoire-de-la-vanille

    Epicement vôtre, Miss Paprika

    J'aime

  2. 19 octobre 2011 à 18 h 34 min

    j’aime beaucoup des biscuits à savourer ! bisous !

    J'aime

  3. 19 octobre 2011 à 2 h 26 min

    Ils ont fière allure ces biscuits, réalisés rapido presto, pour le « coup de thé »!
    Lou

    J'aime

  4. 17 octobre 2011 à 18 h 51 min

    Je veux bien prendre le thé…. j’avoue que j’ai oublié mes hanches depuis longtemps !
    Bises

    J'aime

  5. 17 octobre 2011 à 9 h 43 min

    Comme ça me plaît! Ces biscuits sont magnifiques!

    J'aime

  6. 17 octobre 2011 à 5 h 37 min

    Oh la la une seule envie : celle de tester la recette !
    *
    **
    *** Belle journée
    **** a bientot
    ***** Chouya

    J'aime

  7. 17 octobre 2011 à 4 h 56 min

    superbes ces biscuits!

    J'aime

  8. 16 octobre 2011 à 20 h 15 min

    J’en prendrai volontiers avec mon café demain matin moi !!! Miam !!! Bonne nuit et excellent lundi 🙂

    J'aime

  9. veb
    16 octobre 2011 à 19 h 12 min

    Quand j’avais acheté le 1er bouquin de la série FELDER, ce fût le premier que j’avais tenté et ce goût vanillé et la forme en croissant qui faisait penser aux cornes de gazelle, on avait adoré à la maison.
    Alors « blogcélébreducaillou » reine de la coriandre tu interprètes les classiques ? Remarque carré, rond ou sous forme de croissant, envoie moi z’en deux pour faire trempouille dans l’infu et le deuxième à partager avec mon alter ego.
    Comme quoi les défis te bloostent! Tu trouves le temps entre la poire et le dessert à concocter de tites choses absolument fondantes.
    ps. Si elle ne se fanaient je t’aurais envoyé une dizaine de bottes de coriandre parce qu’une càc à 2,80 € je trouve cela chérot.

    J'aime

  10. 16 octobre 2011 à 17 h 27 min

    Tu me donnes envie, malgré un diner bien réconfortant. Bisous

    J'aime

  11. 16 octobre 2011 à 16 h 15 min

    Bonne idée le sucre glace cela rend tes gâteaux très mystérieux

    J'aime

  12. 16 octobre 2011 à 15 h 40 min

    Alors comme ça, nos merveilleux croissants superbement feuilletés et gourmands, on aurait piqué la recette aux Autrichiens .. ??!! Ah ouaiss ..
    Bon ben j’ai appris un truc avant d’aller me coucher ce Dimanche !! hihihi
    Je ne connaissais pas ces petites choses qui semblent bien gourmandes et si c’est méga croquant moi j’adore !! .. Je n’aime les biscuits que si tu y laisses une paire de dents !! hihihi
    Bisousss ma belle !!
    kiki

    J'aime

  13. 16 octobre 2011 à 12 h 43 min

    Encore une délicieuse recette….tu nous fais craquer…

    J'aime

  14. 16 octobre 2011 à 10 h 25 min

    Wooooh, miam miam, ça donne vraiment envie.
    Bon Tour !!

    J'aime

  15. 16 octobre 2011 à 9 h 49 min

    vraiment très sympa ces petits biscuits, j’en prendrais bien un ou deux pour le café, bonne journée

    J'aime

  16. la nonna
    16 octobre 2011 à 8 h 50 min

    trop trop trop bon……

    J'aime

  17. 16 octobre 2011 à 8 h 20 min

    Ils sont superbes, c’est tentant !!! Bon dimanche !

    J'aime

  18. sab
    16 octobre 2011 à 7 h 12 min

    ceux la je les connais et je les adore

    J'aime

  19. 16 octobre 2011 à 5 h 59 min

    un vanille kirpfel pour mon petit déjeuner ..un délice !

    J'aime

  20. 16 octobre 2011 à 5 h 37 min

    et bien ,même un peu bronzés ils sont bien appétissants, malgré le peu de temps que tu avais!!!
    Ils doivent avoir un sacré bon goût de vanille!
    bises et bon dimanche
    sicacoco

    J'aime

  21. 16 octobre 2011 à 5 h 09 min

    Je suis entrain de siroter un café et tremperai volontiers ce kipferl dedans !!! ils sont bien dodus et gourmands
    Je te souhaite un agréable dimanche
    Valérie.

    J'aime

  22. 16 octobre 2011 à 5 h 05 min

    Ils sont magnifiques tes biscuits et ils doivent être drôlement bons!
    Bon dimanche, PRici

    J'aime

  23. 16 octobre 2011 à 5 h 03 min

    tu me régales les papilles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :