Coeur d’artichaut aux rillettes de thon

Coeur d'artichaut aux rillettes de thon

Il y a des soirs comme ça où rien que l’idée de préparer le repas du soir en rentrant du boulot et en plus d’anticiper sur le repas du lendemain midi, ça fout le bourdon.

Dans ces cas là, il n’y a pas beaucoup d’alternatives : déclarer au pied levé que c’est l’autre moitié qui va s’y coller, faire la grève sur le tas… Tiens, le même jour que les enseignants mécontents de la réforme de leur évaluation donnant plus de pouvoir aux chefs d’établissements et risquant de leur faire concevoir l’école comme un lieu social et pas de passage, j’te dis ça, j’dis rien. Par contre, réclamer une évaluation conjointe avec l’inspection d’académie paraît raisonnable, bref on ne va pas disserter du système scolaire, on en aurait pour bien plus longtemps que préparer des coeurs d’artichauts. Et puisqu’on parle de coeur, on ferait mieux de parler d’amour !

Alors que fait une blogueuse en mal de cuisine ? Elle se colle sur son ordi et tape la recette en retard du mois dernier certainement pas publiée avant le mois de prochain, lis ses mails entre deux épithètes et groupe nominal du petit dernier (ah, les joies de la grammaire !).

Une visite chez Cocopassion, histoire de se détendre et je tombe en amour devant ses coeurs d’artichauts (rapport aux artichauts, vous suivez ou je vous fais un dessin ?). Oh pas longtemps, juste le temps de me rendre dans la cuisine (suivie du gamin et de son exercice passionnant : transformer l’épithète en complément du nom).

Histoire de rimer avec nom, j’ai transformé son maquereau en thon et puis on peut aussi tomber, fugacement, en amour d’un thon (toutes relations avec des personnes connues seraient purement fortuites et malvenues).

Donc, entre deux phrases à couper les artichauts en quatre : « un théâtre comique » transformez l’épithète en complément du nom, allez, j’écoute !

Autant préparer une recette de cuisine, la grève se sera pour demain…

POUR 4 PERSONNES AU COEUR D’ARTICHAUT OU PAS

Egoutter séparément

  • 1 boite de fond d’artichaut
  • 1 boite de thon

Ciseler

  • 1 oignon

Dans un saladier, mélanger

  • le thon et l’oignon avec,
  • 4 c à s de Ricotta
  • 2 c à c de pistou de persil
  • une pointe de raifort
  • 1/2 tomate pelée et ciselée
  • Poivre
  • un reste de brocolis haché (facultatif)
  • trois rondelles de courgettes en julienne et revenues, ayant servi la veille de déco et s’ennuyant/jaunissant dans leur boîte.

Le jour même ou le lendemain, farcir les coeurs d’artichauts, déguster et… passer à autre chose (l’artichaut, vous suivez toujours ?)

Merci Coco.

Publicités
  1. 1 mars 2012 à 15 h 47 min

    Coucou Boljo,

    comme je suis à la bourre… Me voilà pour lire tes 17 derniers billets. je sens que je vais me régaler. J’ai déjà commencer avec tes calissons très originaux… et j’arrive juste à temps pour celle-ci ;o)

    Je te souhaite une bonne soirée

    Coco

    J'aime

  2. 27 février 2012 à 12 h 58 min

    Interro écrite ce soir ? « La liberté est-elle menacée par l’égalité ? »
    Ou MrBOLJO ne peut il pas prendre de temps à autre le relais ? Ou de quoi j’me mêle et file, tout en trouvant ta recette : j’aime un peu beaucoup

    J'aime

  3. 26 février 2012 à 21 h 39 min

    je vais faire cette recette rapidement merci ma belle
    bises de dany

    J'aime

  4. 26 février 2012 à 21 h 01 min

    Ben des recettes de flemme comme celle-ci j’en redemande!!!! moi ma recette flemme (cautionnée par zom qui adore!!) 2 oeufs sur le plat posés sur une tranche de jambon!!! (attention sel de guérande et poivre fantaisie du moulin quand même!!)

    J'aime

  5. 25 février 2012 à 16 h 12 min

    une entré presqu’en apéro !!pierre

    J'aime

  6. 25 février 2012 à 14 h 07 min

    Aïe aïe aïe, dès que j’entends parler de grammaire, en français, je suis bloquée et je n’y comprends rien! Si tu me traduisais ça en anglais je suis sûre que je trouverais la réponse en 2 secondes 😉

    J'aime

  7. yo
    25 février 2012 à 6 h 23 min

    j’adore! le tout…

    J'aime

  8. 24 février 2012 à 19 h 31 min

    Une très belle recette!

    J'aime

  9. 24 février 2012 à 19 h 29 min

    Une jolie entrée. On adore les artichauts. Bisous

    J'aime

  10. 24 février 2012 à 18 h 13 min

    Ta prose m’a régalée….. et ton coeur… d’artichaut, il en est où???,

    J'aime

  11. 24 février 2012 à 17 h 53 min

    à te lire je me régale… et je m’amuse bien !! et je ris de tout mon petit cœur!!

    ta recette est bien appétissante avec se mariage de saveurs
    bises sicacoco

    J'aime

  12. 24 février 2012 à 14 h 16 min

    J’ai l’habitude de farcir les coeurs d’artichauts à la viande hachée mais pas au thon.
    Plus facile à préparer. Je note.
    Théâtre du comique : dans le sens de + le comique
    A bientôt

    J'aime

  13. 24 février 2012 à 13 h 51 min

    J’aime tout dans ta recette ! les artichauts, le thon et la ricotta !! bravo à toi pour cette excellente et savoureuse idée, je prends tout en bloc !! gourmande et délicieuse, ton amuse-bouche est vraiment superbe ! un tout grand merci !! belle fin de journée (encore que toi tu n’en es pas à la moitié…), bisous
    Jacqueline

    J'aime

  14. 24 février 2012 à 11 h 45 min

    Tout à fait le genre de plat qu’il me faut!…pourtant, plus de grammaire ni dictées à réviser ici!….heureusement d’ailleurs…..quoique….ça me ferait peut être du bien!…..pas trouvé la réponse à ton exercice!….( pas trop cherché non plus….)

    J'aime

  15. 24 février 2012 à 8 h 01 min

    ah ça donne tellement envie!!!!

    J'aime

  16. 24 février 2012 à 7 h 58 min

    Que d’inspiration autour de l’artichaut !!!! .. hihhi .. Sur fond de leçon t’es championne pour leur faire quelque chose de fort sympathique en plus .. !!
     » Un théâtre comique » .. ?? Oh lalalaa en groupe nominal, … ?? heu ..  » Un théâtre qui joue des pièces burlesques  » ?? J’avoue que dans ce sens c’est vraiment chiant !! .. Je préfère réduire le groupe nominal à un épithète !! .. hihihi Et puis je préfère encore savourer ton récit truculent accompagné de tes petits coeurs !! .. lol
    Bisousss ma belle
    kiki

    J'aime

  17. 24 février 2012 à 7 h 19 min

    C’ets une bonne idée que de farcir les coeurs !!
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie.

    J'aime

  18. 24 février 2012 à 7 h 18 min

    T’écoutais du rap en écrivant ton récit?? C’est super rythmé! Tout y est: les courgettes esseulées, le maquereau transfromé en thon, les devoirs de grammaire, la grève des enseignants…….et la pointe de raifort! Trop forte!!

    J'aime

  19. 24 février 2012 à 7 h 03 min

    J’adore les artichauts, je trouve l’idée bien intéressante, je copie ta recette pour la faire bientôt.
    Merci du partage, bonne journée.

    J'aime

  20. 24 février 2012 à 5 h 08 min

    Ah je me retrouve tout à fait les soirs où
    – l’imagination a pris son envol,
    – j’aimerais bien passer la main mais la moitié n’est pas rentrée et de toute façon même la cuisson des pâtes lui pose difficulté…,
    – je fais en même temps préparer la dictée ou réciter la poésie du lendemain…
    et que dans le même temps je culpabilise en me disant qu’il faut bien les nourrir ces petits et que donc, je mobilise toute mon attention pour produire qqe chose de complet et d’équilibré et si possible attractif pour des petits exigeants ! Tes artichauts farcis inspirés de Coco, je les garde en mémoire, car j’ai tjs les ingrédients en réserve et je pense que cela devrait bien plaire… encore une fois tu sauves la famille ! Bizous reconnaissants, Françoise

    J'aime

  21. 24 février 2012 à 4 h 51 min

    Merci de ton passage sur mon blog de point de croix.
    Oui, le bavoir irait aussi à un garçon, il suffit juste de mettre un peu moins de rose dans les couleurs du prénom.
    En tout cas, si tu souhaites offrir un cadeau original et personnalisé, n’hésite pas. Tu peux choisir parmi les modèles présentés sur mon blog ou me demander autre chose. Bonne visite et à bientôt Océane http://123pointdecroix.canalblog.com/

    J'aime

  22. 24 février 2012 à 4 h 29 min

    Je n’y aurai pas penser au mélange artichaud-thon! mais je me laisse volontiers tenter! 😉 bonne journée. Bises

    J'aime

  23. 24 février 2012 à 2 h 50 min

    j’adore l’argumentaire de ta recette, pis elle est trop facile en plus ! pas si facile de tout gérer à la fois tu t’en sors comme une chef et avec de l’humour en prime

    J'aime

  24. 24 février 2012 à 2 h 32 min

    Une recette improvisée comme je les aime!
    Bon, un épithète qui se transforme en complément du nom? Réponse : une «femme courageuse» devient une «femme de courage». C’est ce qu’il faut être pour se taper la préparation du souper, tous les soirs, alors qu’on est crevées!
    Lou

    J'aime

  25. 24 février 2012 à 2 h 17 min

    Jamais goute a un artichaut je crois bien … Si ! Si ! Petite peut-être et puisque j’y étais contrainte je n’en ai pas un bon souvenir ;((
    Bon WE ma Belle. Bises gourmandes.

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :