Accueil > Cuisine > homard au beurre d’ail grillé au barbecue, flambé au whisky

homard au beurre d’ail grillé au barbecue, flambé au whisky

Homard au beurre d’ail, flambé au whisky

La saison des homards bat son plein depuis fin avril et on ne s’en plaint pas. On en fait même une orgie et on le consomme en testant plein de recettes.

J’ai acheté six homards bien vivants, oui je sais il vaut mieux, mort ils ne sont plus frais, mais là, ils sont vivants et féroces. Si, voyez comme il me regarde, ça fait peur non ?

Mes combattants, ils ont les pâtes attachés, pleines de dents acérées comme des scies, si, enfin ça pique et peut pincer très fort et puis ils en ont deux des pinces tenues par des élastiques… bleus, on est moderne ou on l’est pas.  

Animal dangereux sans l’élastique.

Conseil de spécialiste 

« Retire l’élastique avant la cuisson, ça donne du goût au homard et pas du bon ! ».

J’opine du chef, j’acquiesce. Bien reçu ! Sauf qu’après seule dans ma cuisine devant ma marmite d’eau bouillante, avec mes guerriers dans l’évier, je me remémore la manoeuvre :

« Tu prends le homard par une pince, tu bloques en formant une pince avec ta main (ça commence à faire beaucoup de pinces), tu retires le premier élastique, sans lâcher la pince maintenant libre de te couper le bras. Tu bloques l’autre pince (avec la même main) et tu ôtes l’autre élastique, là tu peux plonger la bête dans la bassine. »

Prête pour le combat, pince contre pince, je le pends par un bras au bout du mien… il me regarde. Je le retourne pour qu’il me tourne le dos… il continue de me regarder, ça voit de partout cette bestiole. OK, je bloque la une, la deuxième pince s’agite, menaçante.

Pour vérification, avant de virer l’élastique number one, je tente de mettre les deux pinces dans ma main. Ah non, ça c’est pas possible ! J’ai la main beaucoup trop petite pour bloquer en même temps les deux Chélipèdes de la bestiole qui se débat furieusement.

Homard vivant

Bon on va pas tergiverser, c’est pas deux malheureux bouts de plastique que je n’avais jamais eu l’idée de retirer jusqu’à présent qui vont m’arrêter. Je balance mes bestioles à la flotte. Une fois anesthésiée avec des gants pour ne pas me brûler et des ciseaux, je récupère les élastiques.

Opération réussie et sans danger !

Homard cuit

Aujourd’hui, je vais vous donner un conseil de cuisson pour le barbecue. Après en avoir dégusté et surveillé plusieurs fois que ce soit pour les langoustes à Mayotte ou le homard à SPM, le mettre cru directement sur le feu n’est pas le meilleur. La carapace brûle avant la fin de la cuisson, dégage une odeur et donne un goût désagréable à la chair en la cuisant un peu trop. En plus on en perd parce qu’elle se détache moins bien de la carapace et ça c’est un crime, un vrai !

Conseil pour la cuisson du homard au barbecue

Je préfère les cuire à l’eau bouillante (eau de mer ou gros sel) additionnée d’herbes aromatiques (thym, laurier) une dizaine de minutes (pas trop). Laisser un peu refroidir.

Conseil de découpe du homard

Avant de les couper en deux : les poser sur le dos sur une planche à découper, prendre un grand couteau.

Attaquer entre les Péréiopodes (les pattes marcheuses) sous les mandibules. C’est le moment où jamais de se prendre pour un serial killer, l’occasion ne se présente pas tous les jours de trucider six bestioles.

Ne pas couper la carapace du dos. Continuer la découpe de l’Abdomen jusqu’au Telson (segment au milieu de la queue en éventail au bout de l’abdomen
Attraper fermement les deux moitiés du homard chacune dans une main et ouvrir, la carapace claque mais ne romp point.

Et qui c’est le plus fort ?

Briser les carapaces des pinces avec un caillou ou un marteau pour faciliter le décorticage.

Enduire de beurre d’ail et griller quelques minutes au barbecue.

Faire griller sur la grille du barbecue, une casserole avec du whisky, flamber avant de servir.

LE BEURRE D’AIL

  • 100 g de beurre en pommade
  • 3 gousses d’ail pilées
  • 1 grosse cuillère à soupe de persil hâché
  • Fleur de sel

Une page dédiée au homard, ici.

D’autres recettes avec les produits de Saint Pierre et Miquelon sur Recettes.de

Publicités
Catégories :Cuisine
  1. Anonyme
    20 mai 2013 à 8 h 06 min

    Bonjour, pas de souci pour l’enlevement des élastiques a deux mon mari avec deux pinces multiprises et moi la paire de ciseaux ça été un jeu d’enfants, pour la suite Apres les avoir ébouillantés et coupés en deux, c quoi le vert a l’intérieur?

    J'aime

  2. 15 août 2012 à 20 h 18 min

    Si je veux des bestioles de la grosseur des tiennes faudrait que je vire un 1oième de ma paye, je vais réfléchir ça ou un voyage à SPM.

    J'aime

  3. 5 juin 2012 à 4 h 44 min

    Trop top ces idées de recettes, j’attends l’été avec impatience pour cuisiner également ces bêtes.

    J'aime

  4. 3 juin 2012 à 17 h 05 min

    J’adore le homard.Ta recette est fabuleuse. J’amire ton courage avec les homards.

    J'aime

  5. 2 juin 2012 à 14 h 03 min

    Alors moi je le jette dans l’eau et ensuite, je coupe les élastiques ! Pas folle la guêpe ! Bon, tu m’as donné des envies de homard, maintenant, et ce n’est pas aussi simple que chez toi d’en consommer ! ;o)
    Bisous
    Hélène

    J'aime

  6. 1 juin 2012 à 11 h 13 min

    Coucou,
    Pas de homard valable en métropole hélas… les bretons sont les seuls exquis, mais j’habite trop loin de cette merveilleuse région pour en avoir chez moi… alors oui, je regarde ton article avec envie et le désir de te rejoindre très vite à SPM pour le déguster en ta compagnie… lol… superbe recette gourmande et savoureuse, bravo et merci à toi !! belle journée, bisous
    Jacqueline

    J'aime

  7. 1 juin 2012 à 11 h 11 min

    pauv’ petite bête…. mais c’est tellement bon !

    J'aime

  8. 31 mai 2012 à 18 h 22 min

    Ca doit être très bon mais je ne saurais pas les faire cuire…
    Bonne soirée, Prici

    J'aime

  9. 31 mai 2012 à 17 h 49 min

    Orgie de homard!
    Gros, énorme soupir de ma part.
    Depuis mon séjour à Halifax je sais ce que cela peut-être et j’y pense avec nostalgie.
    J’avais oublié de te répondre au sujet des cheese cakes, j’ai aimé, adoré ces douceurs à New York et pas que chez De Luca. En réussir un aussi bon est dans mes projets.

    J'aime

  10. 31 mai 2012 à 14 h 36 min

    slurpissime ! C’ets toujours étrange en France d’entendre parler d’orgie de homard 🙂

    J'aime

  11. 31 mai 2012 à 13 h 35 min

    ohhhhlala!!!!comme j’aimerai participer a tes orgies hi! hi! hi! j’en bave ! merci de ces belles photos trop « TOP » et pour la recette BBQ
    Mais fin de compte vu que se sont des grosses b^tes féroces… peureuse comme je suis !ne voulant pas vivre dangereusement… je n’en mangerai pas !!!hi! hi! hi! je rigole!!!
    profitez bien de cette saison!
    bises
    sicacoco

    J'aime

  12. 31 mai 2012 à 10 h 47 min

    Yé même pas peur d’affronter ces bestioles dotées d’armures naturelles incluant des armes acérées comme des dents… On dira ce qu’on voudra mais la nature est bien faite… J’ai lu sans ciller – j’ai bcp ri- la mise à mort des monstres et mine de rien, j’en ai pris de la graine au cas où je devrai affronter de tels zigotos… Jusqu’à présent je les ai dégustés au resto ou chez des amis mais qui dit que je ne serai jms mutée à SPM… hein ? Bizou à la victorieuse combattante !

    J'aime

  13. 31 mai 2012 à 10 h 24 min

    Merci pour la méthode de cuisson au BBQ, je n’ai jamais essayé (en fait à part aux Etats-Unis, je n’ai jamais mangé de homard chaud). Pour l’élastique, j’attrape simplement le homard avec une main à la jointure de la tête et de la queue (dos face à moi) et je coupe les deux élastiques avec des ciseaux. Si les pinces sont très mobiles vers le bas et sur les côtés, pour ce que j’en sais il ne les déplace pas vers le haut.

    J'aime

  14. 31 mai 2012 à 10 h 16 min

    Oh là là moi je fais dans la tite poêlée aux légumes et la dame nous la joue chicos-chicos, tu veux que je trouve où tes bestioles moa ? Tu veux que j’y laisse la moitié de ma paye ? Ah le charme de SPM !!!

    J'aime

  15. cookparadise
    31 mai 2012 à 6 h 02 min

    Wahou quelle belles bêtes … l’assaisonnement est terrible
    Je te souhaite une belle journée
    Valérie.

    J'aime

  16. 31 mai 2012 à 3 h 37 min

    mes amis aimerait bien être à ta place !!!!! 🙂 cela leur fait trop envie

    J'aime

  17. 31 mai 2012 à 3 h 29 min

    Trop drôle!
    Mon fils, alors qu’il était dans la vingtaine, s’est fait prendre le doigt dans une pince. Ouille, ça pince en titi! Mon gendre qui est Acadien, qui l’a dépris, lui a dit : « Q’est-ce t’avais d’affaire à te mettre les doigts là!»
    En 30 ans ans, mon gendre qui finalement était né avec un homard dans les mains, ne pouvait imaginer à quel point fallait être niaiseux pour s’arranger pour se faire pincer par un homard vivant. Il n’avait jamais vu ça!
    Tout ça pour dire que mes homards je les achète fraîchement cuits et ils sont tout aussi délicieux que si j’avais procédé moi-même à la tuerie!
    Lou

    J'aime

  18. 31 mai 2012 à 2 h 37 min

    J’ai trouve le truc méchant a te dire … tiens 2 en fait : 1- dommage qu’il ne t’est pas pincé et 2- j’aime pas le beurre d’ail. Qu’en penses-tu ? C’est assez méchant ou non ???
    Tes homards vont me hanter cette nuit je crois … Et flambe au Whisky en plus !! J’ai le souvenir d’une poelee de gambas quand j’etais encore trop jeune pour aimer l’alcool ( ndlr ) chez des amis de ma grand-mère … l’odeur et le parfum de whisky avec la crème … hum !! Je m’arrête, je me torture toute seule.
    Bises ma Jolie ( y’a des photos de NYC sur le blog photos si tu veux ^^ ).

    J'aime

  1. 12 décembre 2012 à 13 h 51 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :