Accueil > 3/ Plats de viande, Agneau, Cuisine > Epaule d’agneau basse température en croûte d’épices vertes

Epaule d’agneau basse température en croûte d’épices vertes

Epaule d’agneau basse température en croûte d’épices

J’ai testé la morue à basse température, et c’est vrai que cette cuisson est vraiment top. Une chair savoureuse et tendre, un goût préservé, une organisation facilitée lorsque vous avez du monde. Cuisson lente au four, le temps de rester avec les amis invités.

Oui, mais la morue c’est seulement 1/2 heure de cuisson contre environ trois heures pour l’épaule d’agneau, vous vous voyez après trois heures d’apéro voir quatre si votre épaule ou gigot fait deux kilos ? Hein, qu’est-ce que tu dis, un agneau ? Où ça ? 

Il est vrai qu’on peut s’y prendre à l’avance, non, en fait, c’est même obligatoire, précuire deux bonnes heures, et terminer la cuisson pendant l’heure de l’apéro. La viande n’en sera que meilleure, imprégnée de ces sucs, sans violence de cuisson, fondante et aromatisée sous la langue.

POUR 4/5 personnes

Faire revenir dans un peu d’huile et de beurre :

  • 1 épaule d’agneau de 1,200 kg

Retourner de chaque côté, sans piquer la viande, pour bien faire dorer. Transférer dans un plat allant au four.

Faire couler

  • 1 filet de miel sur le rôti, étaler et parsemer d’herbes vertes, sèches pour moi (trop compliqué de trouver tout ça frais en même temps) :
  • persil,
  • origan,
  • fines herbes
  • Sel, poivre

Entourer le gigot de gousses d’ail. Une tête pour les petits joueurs, deux têtes pour les caïds. Elles vont divinement confire lentement en même temps que la viande.

Enfourner à four chaud 90°, Cuire 3 h 30.

Ma bonne fée de Saveurs Croisées la retourne toutes les demi-heures mais elle est courageuse et moi je suis feignasse. Je me suis dit qu’elle allait bien s’en tirer sans moi cette épaule.

Advertisements
  1. domdom
    22 mars 2014 à 8 h 29 min

    moi j’ai déjà tester l’épaule cuit dans un bouillon déglacer au vin blanc donc cuit dans un bouillon avec citron confit gingembre confit patate entière attention 60 degrés pendent 24h oui croyez moi sa vaut le cout rien a faire a part le faire revenir avant de la mettre dans le bouillon ail oignon thyn tomate

    J'aime

  2. 16 septembre 2012 à 7 h 24 min

    Bah, le gigot de 7 h en moitié moins de temps pour un résultat délectable, c’est tout bénéf !

    J'aime

  3. 13 septembre 2012 à 21 h 07 min

    De très bons conseils… ils viennent à point, je lisais hier la notice d’un tout nouveau four vapeur Gaggenau !! du bonheur pour la tendreté et les parfums de la viande !!

    J'aime

  4. 13 septembre 2012 à 17 h 20 min

    Cette épaule d’agneau doit être bien succulente avec cette cuisson à basse température !
    Très belle soirée en ce jeudi,
    Bisous, Doria

    J'aime

  5. 13 septembre 2012 à 12 h 04 min

    Oouuhhh j’adore cette recette et son côté chaleureux et raffiné ! Comme on est des grands amateurs d’agneau à la maison, on testera avec plaisir ! Merci du partage, ton blog est très sympa et convivial !

    J'aime

  6. 13 septembre 2012 à 11 h 53 min

    Voilà, je me pose tranquillement devant mon écran pour venir lire tes dernier billets.
    L’épaule d’agneau ici on l’aime bp. La cuisson à basse température, lorsque l’on a du temps devant soi, c’est super bien. je fais le gigot, le navarin d’agneau et le boeuf comme cela. Mais je n’ai jamais testé avec l’épaule d’agneau. Y a pas de souci, ce ne peut qu’être bon.

    J'aime

  7. 13 septembre 2012 à 10 h 39 min

    Pour répondre à ton commentaire, c’est le master enseignement en histoire-géographie, et le concours c’est le CAPES

    J'aime

  8. 13 septembre 2012 à 6 h 05 min

    JA DORE l’agneau avec la sauce à la menthe et la mash patatoes !
    ; @ )
    belle journée à toi boljo

    J'aime

  9. 13 septembre 2012 à 5 h 56 min

    trés appétissante cette recette!a noter!

    J'aime

  10. 13 septembre 2012 à 5 h 42 min

    Par le biais de Ciorane, je viens de découvrir ce blog et, déjà, j’apprécie l’humour du premeir billet que je lis.

    Je ne connais pas la cuisson à basse température. Je connaissais ce qu’on appelle « le gigot de 7 heures » qui se mange à la cuillère mais je n’aime pas sa texture.
    Ici je lis « croûte d’épices »….. croûte ??? …. donc pas « bouillie » !!!… A tester dès le week-end prochain.
    Merci pour cette idée

    J'aime

  11. 13 septembre 2012 à 5 h 37 min

    Parfait pour un beau repas de famille!!!

    J'aime

  12. 13 septembre 2012 à 4 h 03 min

    Bon et bien je ne savais pas quoi faire pour samedi prochain.
    J’adore ta viande et il a beau être 8 heure du matin, je salive à regarder tes photos
    Bises

    J'aime

  13. 13 septembre 2012 à 2 h 26 min

    Hum, elle a l’air divine ta viande!!
    Bonne journée, Prici

    J'aime

  14. 12 septembre 2012 à 20 h 52 min

    oh là là voilà ce que c’est de valider plus vite que mon ombre, je répéte « je ne cuisine »..c’est mieux non ?

    J'aime

  15. 12 septembre 2012 à 20 h 51 min

    Ah ah rien de tel que d’employer la douceur avec une épaule d’agneau qui te le rendra en tendreté. Je ne cuisse que de la sorte l’agneau car comme tu dis, tu mets les glaçons dans les verres les remplis refais le monde et pendant ce temps le four bosse pour toi, j’adore ce genre de recettes. Et après on te regarde avec admiration hum c’est si bon, tu as dû passer un temps fou derrière tes fourneaux…

    J'aime

  16. 12 septembre 2012 à 16 h 20 min

    j’aimerais aussi tenter la cuisine basse température
    tout ce que j’entends et vois a l’air prometteur

    J'aime

  17. 12 septembre 2012 à 12 h 38 min

    En effet, qd on commence la cuisson à basse température pour la viande et le poisson, il est difficile de revenir en arrière. Douce bise, françoise

    J'aime

  18. 12 septembre 2012 à 8 h 23 min

    Coucou, je suis de retour après une énooooooooooooorme absence sur la planète blogosphère.
    Même pô pris l’temps d’m’occuper du mien pendant des semaines . . .
    Alors voili-voilà, je prends 5 minutes par ci, 5 minutes par là pour reprendre un p’tit rythme, mais d’ici à ce que je reprenne « LE » rythme, y va couler d’l’eau sous les ponts . . . Pour ta recette, un conseil de pro : je bois toujours de l’apéro basse température, avec des glaçons . . . Si ça peut te faire passer l’temps durant la cuisson . . . Ciaoooooooooooooooooooo

    J'aime

  19. 12 septembre 2012 à 6 h 52 min

    Coucou Boljo,
    Superbe et excellente cette épaule d’agneau, je n’ai jamais fait cuire la viande à basse température mais ta recette me tente beaucoup, à essayer très vite, bravo et merci à toi, même si le cheminement est assez long, cela en vaut vraiment la peine !!
    belle journée de mercredi, bisous
    Méline

    J'aime

  20. 12 septembre 2012 à 6 h 14 min

    Franchement, ça doit être terrible …. l’agneau, plus ça cuit longtemps, meilleur c’est !
    Alors avec la croute d’herbe …. tu nous ravis Boljo ^^

    J'aime

  21. 12 septembre 2012 à 5 h 49 min

    Avec toutes ces herbes, voilà un agneau bien parfumé !

    J'aime

  22. 12 septembre 2012 à 5 h 18 min

    ah elle me tente bien cette façon de cuire, je n’entends que des louanges!a tester ..c’est sûr!
    bises
    sicacoco

    J'aime

  23. mamanfourchetteetpapacouteau
    12 septembre 2012 à 3 h 05 min

    Ca a l’air vraiment savoureux et fondant ! merci pour cette recette

    J'aime

  24. 12 septembre 2012 à 2 h 08 min

    C est vrai que le cuisson lente et surtout pour l agneau permet d avoir une chair savoureuse et très tendre. Bonne journée.

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :