Pizza des boulets

En fait, ce n’est pas ma recette mais celle des petits boulets. Je m’explique, entre autres plaisirs dans la vie, dans la mienne du moins, j’aime avoir des enfants autour de moi, jouer avec eux, les occuper, les engueuler aussi, quant il le faut.

Après une après-midi fort bien occupée avec deux boulets ne m’appartenant pas, ballades, recherche de cadeau pour maman et j’te coure les magasins une demie-heure avant la fermeture, papa a donné un budget, il faut négocier les quelques euros de dépassement, promettre de payer la différence si papa fait les gros yeux, ça cavale partout, ça ronchonne de temps en temps mais c’est respectueux ces bêtes là.

On se récompense par une glace sur la place et sous le soleil, oui parce qu’il y a un vendeur de glaces à Saint Pierre et Miquelon, comme sur les plages, il ne s’installe que le temps de l’été et tout le monde attend l’ouverture de la cahute avec impatience et on fait la queue pour avoir son cornet.

Sitôt avalés les deux boules chocolat/vanille, il faut penser au repas du soir, ça meurt de faim en permanence cette bande de petits rigolos. Après un inventaire rapide des envies de chacun, la pizza l’emporte et à cet âge là, cela a des avis sur tout et surtout des idées bien arrêtées. Et je te cite les ingrédients de la pizza rêvée, en comptant sur les doigts la liste devant entrer dans sa composition. N’en ayant pas la moitié, après négociation et grognongnage parce que les courses c’est nul, on négocie un passage éclair au supermarché contre un jus d’orange accompagnant le repas. On n’a pas dit qu’une garde d’enfants comprenait aussi une initiation à la diététique.

LA PIZZA DES BOULETS

La pâte à pizza rapide

Pour deux plaques à pizza : dans la MAP ou au robot et dans l’ordre :

  • 10 cl d’huile d’olive
  • 30 cl d’eau tiède
  • 1 c à c de sel
  • 500 g de farine
  • 3/4 de c à c de levure sèche de boulanger
  • 1/2 c à c de bicarbonate
  • 1 c à s de sucre

Pétrir 10 mn ou programme pâte levée, laisser lever 1 h 30 à 2 h. Dégazer, étaler sur une plaque à pâtisserie, une plaque à pizza ou le lèche frite recouvert de papier sulfurisé légèrement huilé, avec des doigts huilés (la pâte colle). On évite le rajout de farine, s’agit pas de faire croûter cette pâte à la texture crémeuse.

Laisser gonfler encore une heure, dans l’idéal si vous avez le temps, sinon mettre les ingrédients tout de suite.

Si vous avez deux boulets impatients : pétrir la pâte à la machine et réduire le temps de levage au strict minimum ou juste avant la crise de nerfs (la vôtre) quand vos boulets trépignent pour étaler la pâte, et qu’ils arrêtent de patiasser dans les différents ingrédients qu’ils sont en train de couper. Même si vous leur avez fait laver les mains avant, ça va bien qu’ils se sucent les doigts chaque fois qu’ils touchent un poivron ou un bout de fromage.

Les ingrédients

  • Une petite boîte de tomates
  • 2 tomates en tranches fines
  • 1 poivron en lanières (en prévoir 2)
  • Des tranches de roquefort
  • Du chorizo en tranches fines
  • Du gruyère râpé

Mettre tout le monde au travail après avoir lavé les légumes et les mains. Distribuer couteaux et planches à découper, vous allez voir, ça va bien se passer !

La seule difficulté consiste à les empêcher de bouloter les légumes et le fromage avant qu’ils arrivent sur la pâte, et non, on ne remet pas le morceau qu’on a dans la bouche parce que j’ai dit qu’on arrêtait de manger.

Voilà pourquoi si vous avez deux poivrons, il y a une chance qu’il en reste assez pour terminer la pizza.

Tenter de mettre dans l’ordre les ingrédients énumérés, sinon ce n’est pas grave, tout le monde sera ravi : c’est eux qu’ils l’ont fait !

Enfourner à four préchauffé, 180° (Th 6), cuire 20 – 25 mn.

Trouver une occupation aux boulets, genre un jeu ou regarder la pâte gonflée, le fromage buller et fondre, ah ça non, il n’a pas le temps de gratiner, faut pas exagérer !

Publicités
  1. 22 septembre 2012 à 15 h 24 min

    une bonne pizza maison !!! moi j’en veux bien une part 🙂

    J'aime

  2. 21 septembre 2012 à 14 h 23 min

    Héhé, bravo aux boulets!hihi Elle a l’air super bonne!

    J'aime

  3. 19 septembre 2012 à 17 h 57 min

    Ahah, d’humeur taquine je vois…ça m’arrive aussi pas mal de glisser mes humeurs dans mes billets culinaires, j’aime bien ça, ça change, ça fluctue, ça va, ça vient…c’est comme les boulets en fait! des bises!

    J'aime

  4. ed
    19 septembre 2012 à 14 h 48 min

    je vois que tu as reussi a occupé tes monstres toute la journée et a les faire participé, si c’est ti pas beau ca 🙂

    J'aime

  5. 19 septembre 2012 à 8 h 38 min

    J’adore les pizza maison, mais pour la tienne à mon avis, t’as mis plus de temps à écrire l’article qu’à faire ta pizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzza . . .
    Ciaoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

    J'aime

  6. 18 septembre 2012 à 17 h 52 min

    Un beau travail de groupe cette pizza!!! Tu as du être fatiguée après cette journée de « gardiennage », hihihi

    J'aime

  7. 18 septembre 2012 à 15 h 47 min

    BELLE PIZZA 🙂

    J'aime

  8. 18 septembre 2012 à 12 h 34 min

    De toutes façons la pizza l’emporte toujours sur le reste (les hamburgers et hot-dog sont appréciés aussi, mais c’est plus long à faire de A à Z) Enfin dans tout les cas tu m’as donné des envies de pizza, même si le roquefort c’est pas trop mon truc !

    J'aime

  9. 18 septembre 2012 à 11 h 46 min

    Une bien belle pizza !

    J'aime

  10. 18 septembre 2012 à 10 h 12 min

    Une délicieuse pizza même si parfois les p’tits boulets sont un peu turbulents, je sais qu’ils adorent tout comme moi… lol… belle et délicieuse autant que fondante, elle est vraiment superbe ! bravo à toi, excellente journée de mardi, bisous
    Méline

    J'aime

  11. 18 septembre 2012 à 6 h 43 min

    hum ta pizza est divine meme les italiens vont t’envier!

    J'aime

  12. 18 septembre 2012 à 4 h 40 min

    Tu me fais bien rire. Moi aussi, c’est l’option pizza quand ils s’occupent du plat. Ah les boulets…hi hi hi ! 😉

    J'aime

  13. 18 septembre 2012 à 4 h 21 min

    Aaah les p’tits boulets !
    Ils nous plombent la vie parfois, mais leur « grongnognage » on aime bien !
    Merci pour ton article Boljo, un grand sourire le matin, c’est bon pour commencer la journée !
    Et bravo aux boulets !!
    ^^

    J'aime

  14. 18 septembre 2012 à 3 h 57 min

    Fondante comme je les aime
    Bonne journée

    Valérie.

    J'aime

  15. 18 septembre 2012 à 3 h 56 min

    Absolument deliciuex et gustosa!

    J'aime

  16. 18 septembre 2012 à 3 h 19 min

    elle reveille mes papilles de bon matin(chez moi il est tot) bisous

    J'aime

  17. 18 septembre 2012 à 2 h 09 min

    rooo ça sent bon en cuisine là lol
    bisou
    sag

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :