Accueil > 3/ Plats de viande, Abats, Cuisine > Foies de volaille au vinaigre de griottes, panais glacés

Foies de volaille au vinaigre de griottes, panais glacés

Foie de veau au vinaigre de griottes, panais glacés

Ah oui du foie ! Vous avez des bons souvenirs de foie lorsque vous étiez enfant, vous ?

Pas moi, j’en ai de très mauvais et même de cauchemardesques, si, si !

Je me souviens c’était en classe de neige, oui, cela appartient au temps où les classes de neige existaient dans les écoles primaires, en général en CM2, et oui, ça commence à dater un peu.

Forcément, tous les enfants mangeaient au réfectoire, un repas bien reconstituant après une dure double journée : travail en classe le matin, ski l’après-midi. Pas de grands souvenirs de la bouffe, hormis qu’elle était copieuse et le goûter après le ski tenait au corps.

En accompagnateur nous avions bien sûr l’institutrice qui s’acharnait tous les matins sur les horaires de la SNCF et ses problèmes. En quelques 30 ans, rien n’a changé les trains partent toujours en retard, se croisent quant ils peuvent et n’arrivent jamais à l’heure. Ces problèmes ont commencé à m’intéresser quand j’ai commencé à prendre le train et à calculer que j’allais rater ma correspondance, comme quoi, finalement, les calculs de temps ça peut servir mais à 10 ans, on s’en fout un peu.

Pour l’aider dans la dure tâche de gérer toutes ces bambins sûrement criards et bordéliques, qui après les problèmes de math devaient rassembler dans un joyeux merdier leur matériel de ski, la directrice de l’école avait eu le renfort de sûrement quelques mamans et d’une normalienne.

Une espèce aujourd’hui disparue qui venait confirmer ou infirmer sa vocation d’institutrice. A l’époque on ne disait pas encore professeur des écoles et les IUFM n’existaient pas. On a aussi changé leur nom parce que le corps a eu peur qu’on les confonde avec les femmes de ménage, pardon, les techniciens de surface (totalement gratuitement méchant).

Celle là, ne l’avait pas la vocation, elle avait immédiatement fait l’unanimité contre elle, une jeune femme déjà acariâtre, sans aucune patience, j’espère qu’elle est allée faire des calculs avec ses trains de banlieue sous d’autres cieux.

Bref, un midi, on nous sert du foie, je mangeais de tout, ayant une maman qui cuisinait divinement bien et je me resservais trois fois plutôt qu’une, affligée d’un appétit d’ogre sans aucun rapport avec ma nature chétive, oui je sais, y’a pas de justice. Enfin, si, cette normalienne sans enfant et sans coeur, avait décidé que tout le monde finirait son foie, moi y compris, et point !  Si ça se trouve elle n’en avait même pas mangé, cette garce.

Sous la pression et les menaces, j’ai mangé le foie… et l’ai vomi tout aussitôt dans les larmes et les hoquets. Outrée, j’avais écrit à ma mère, pas forcément apitoyable, pour lui conter l’histoire. Sachant que je n’étais pas une enfant difficile et plutôt conciliante, elle avait ni une ni deux passé un savon à la directrice, qui elle-même avait réprimandé sa normalienne pour lui faire passer l’envie de s’occuper d’enfants et surtout pas pendant les repas.

Autant dire qu’entre elle et moi ce n’était pas l’amour fou et les regard échangés plus qu’assassins.

Depuis, j’ai mangé du foie, pour la première foie au restaurant me semble-t’il ou chez quelqu’un sachant le faire cuire et le déglacer amoureusement. je n’ai plus vomi et même maintenant j’en achète, le cuisine et m’en délecte.

Voilà comment conjurer un mauvais souvenir gustatif !

Et mes enfants ? Ils n’aiment pas le foie !

Pour 2 personnes

Eplucher et couper en rondelles 5 panais

Faire fondre un peu de beurre dans une poêle, ajouter les panais, une branche de thym, une cuillère de sucre et un peu d’eau. Couvrir et laisser évaporer l’eau et caraméliser, quelques minutes. Continuer la cuisson à découvert et à feu plus doux jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Chauffer une poêle avec un peu de beurre, faire griller le foie quelques minutes, retourner pour griller l’autre face. Réserver le foie, déglacer avec 2 cuillère à soupe de vinaigre de griottes (ou framboises à défaut) et une cuillère à soupe de muscat ou autre vin cuit. Remettre le foie, retourner rapidement et servir aussitôt avec ses petits légumes.

Publicités
Catégories :3/ Plats de viande, Abats, Cuisine
  1. 25 novembre 2012 à 16 h 22 min

    le foie, les foies ; je kiff ! et les foies de lapin : je surkiffe !
    :=))))

    J'aime

  2. v0v0ne
    17 novembre 2012 à 4 h 53 min

    Ahhhhhhhhh j’adore le foie !!!! Hmmmmmmmmmmmm !!!! Surtout déglacé au vinaigre comme toi !!! Je ne résiste pas à ton assierre !!! lol !!! Bisous !

    J'aime

  3. 14 novembre 2012 à 15 h 33 min

    J’ai bien ri en te lisant!! Du coup j ai fait un petit tour en arrière !!par contre j’adore le foie et cuisiné ainsi ça titille mes papilles!

    J'aime

  4. 13 novembre 2012 à 19 h 38 min

    Je t’avoue que le foie, c’est un souvenir de cuisine de ma grand-mère et aussi de mon arrivée à Lyon pour mes études de médecine (le fameux gâteau de foie de volaille)…et je n’ai jamais aimé.
    Maintenant, sauf s’il est gras (hé hé hé)…il ne rentre pas dans ma cuisine. Mais qui sait? On ne dit jamais « fontaine je ne boirai pas de ton eau… »

    J'aime

    • 13 novembre 2012 à 20 h 00 min

      Oui, parce que foie, je ne boirai pas de ton sang… ça fait plus gore !

      J'aime

  5. 13 novembre 2012 à 16 h 20 min

    encore une bonne recette merci ma belle
    bises de dany

    J'aime

  6. 13 novembre 2012 à 15 h 49 min

    Yeahhh règlement de compte autour du foie !! hihihi Que de souvenirs pour moi aussi que ces classes de neige, j’avais adoré !! J’ai chez mes parents des photos souvenirs dont une avec un gros St Bernard placide comme pas possible face à une bonne 20taine de gamins bruyants .. hihihi .. C’était tellement bon, quel dommage que nos enfants n’aient pas connu ça .. La bouffe, je me rappelle juste du chocolat chaud au retour des pistes, et des jeux le soir avant d’aller se coucher .. C’est vrai que ça date tout ça ..
    Le foie, je n’ai jamais pu, et je l’ai aussi vomi à la cantine .. Mais depuis, je n’en ai plus jamais mangé, sauf, des petits foies de volailles que je mange en salade, mais bon, ça fait rigoler, parce qu’il faut les chercher les petits bouts !! hihihi .. Mais en tranche comme ça, non, pas possible ..
    Mais mes hommes en raffolent, et moi je trouve que ma cuisine empeste pendant des jours !! hihihi
    Bisoussss ma belle
    kiki

    J'aime

  7. 13 novembre 2012 à 11 h 25 min

    Un vinaigre de griottes voilà qui m’intéresse beaucoup… ton plat me semble vraiment excellent et savoureux, j’aime infiniment…. j’habite la région des griottes mais je n’ai jamais de vinaigre parfumé avec ces fruits, je suis vraiment très curieuse de savoir où tu te le procures… internet ???
    Je te souhaite une très belle journée de mardi, bisous
    Jacqueline

    J'aime

    • 13 novembre 2012 à 13 h 53 min

      Le vinaigre : St Pierre et Miquelon… Comme quoi !

      J'aime

  8. 13 novembre 2012 à 8 h 57 min

    ça y est j’ai faim!!! bon mardi

    J'aime

  9. 13 novembre 2012 à 8 h 42 min

    une superbe assiette fort appétissante! bonne journée bisous

    J'aime

  10. 13 novembre 2012 à 6 h 47 min

    J’adore le foie de volaille alors je t’accompagne pour ce repas 😉
    Je te souhaite un agréable mardi
    Valérie.

    J'aime

  11. 13 novembre 2012 à 6 h 27 min

    Je n’ai pas de souvenir aussi féroce enfant de foie et de cantine. Mais je dois avouer que les rares fois que ma mère cuisinait du foie à la maison, je n’étais guère à la fête d’autant que cette coquine s’abstenait d’en manger ! Plus tard, j’ai commencé à aimer et quand j’en trouve du bon (très bonne qualité ce qui est rare), j’en achète et le cuisine simplement à l’ail et au persil. Mais tu vois, les enfants ce jour là n’ont guère d’appétit ! Comme quoi, l’histoire se répète. Bizou, Françoise

    J'aime

  12. 13 novembre 2012 à 4 h 19 min

    ca me tente beaucoup!! bisous

    J'aime

  13. daniel
    13 novembre 2012 à 3 h 37 min

    Et dire que l’on pensait nos enfants heureux en classe de neige !!!!!!!!!

    J'aime

    • 13 novembre 2012 à 13 h 54 min

      Ouais, sauf lorsqu’on nous obligeait à manger du foie. LOL !

      J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :