Accueil > 5/ Plat unique, Accompagnements, Cuisine, Légère > Potimarron au four ou comment transformer le potiron en surprise de la mort qui tue pour Halloween

Potimarron au four ou comment transformer le potiron en surprise de la mort qui tue pour Halloween

Potimarron à la sortie du four

Il me restait un potimarron d’Halloween, le repas ce soir là étant plus que conséquent (prochaine parution), je l’ai déguisé quand même en monstre, ça fera toujours ça de gagné pour l’année prochaine.

En notant la recette avant qu’elle ne fonde avec mes neurones pendant la cuisson au four de la belle orangée, j’avise un message de Stéphane de Recettes.de sur Facebook (qui n’est pas mon ami, FB hein ! Stéphane ça va), concernant un défi sur le potiron voyageur. Impossible de ne pas y souscrire, c’est de saison !

Il s’agit de réaliser une recette avec du potiron (ou l’un de ses copains cucurbitacées : courges, citrouilles, potimarrons, potibeurres, giraumons, patidous etc.) en lui donnant un parfum d’ailleurs : votre recette doit s’inspirer de la cuisine d’un autre pays que le votre. Le potiron est originaire d’Amérique du Sud, et grâce aux explorateurs portugais, il a déjà beaucoup voyagé en Europe et en Asie, on peut donc trouver du potiron dans la cuisine de nombreux pays. Et vous pouvez bien sûr inventer une recette en accommodant votre potiron à la mode du pays de votre choix.

Mon potimarron est donc à la mode nord américaine au moins dans son look puisque la fête d’Halloween nous vient de ce continent et les ingrédients qui composent la recette sont destinés à faire peur, dans la plus pure tradition honorant les morts.

POUR 4 morts à table

Brosser sous l’eau froide :

  • 1 potimarron d’environ 1.2 kg

Tailler légèrement la base pour qu’il tienne bien droit, couper le couvercle, réserver le et retirer les graines.

Laver, égoutter et hacher au couteau :

  • 200 g d’épinards

Hacher au couteau le plus finement possible

  • 1 betterave

Eplucher, ciseler et faire revenir dans un pshit d’huile d’olive

  • 1 oignon, ajouter la betterave et faire revenir, faire ensuite étuver les épinards quelques minutes.

Dans un saladier, battre

  • 2 oeufs, ajouter
  • 10 cl de crème liquide
  • 3 c à s de reste de gaspacho (ou de sauce tomate)
  • 1 pincée ou 2 de Shichimi
  • Sel, poivre du moulin, ajouter les légumes et les trois quarts du fromage.

Remplir le potimarron avec la préparation, parsemer avec le fromage rapé.  Poser le couvercle sur le fromage, déposer le potimarron dans un plat, verser un verre d’eau, enfourner à four chaud 150°, cuire environ 50 min au four. Retirer le couvercle à mi-cuisson pour faire gratiner le fromage. Tester la cuisson avec un couteau, la chair du potimarron doit être tendre.

Couper en quatre et servir les convives. La garniture couleur betterave fait juste dégueu comme il faut pour que tout le monde fasse beurk, par contre c’est très bon. Tout de même, la présentation dans la citrouille étant très sympa, si vous voulez le faire un autre jour qu’Halloween,  confectionner une garniture qui fasse moins chaudron de sorcière.

Des recettes pour Halloween, ici, et encore 

Publicités
  1. 9 février 2013 à 12 h 17 min

    On adore le potimarron et le potiron ou courge musquée aussi. La récolte a été très bonne en automne et j’en ai encore. Nous avons dégusté une des notre avec du veau et des cèpes à la crème, le tout cuit au four. Superbe recette que je vais décliner avec bonheur tant nous avons adoré. Bisous

    J'aime

  2. 29 novembre 2012 à 18 h 31 min

    Super ton potimarron!!! Une garniture des plus originale!!

    J'aime

  3. 29 novembre 2012 à 17 h 25 min

    C’est une recette étonnante ! Betterave? Je n’aurai jamais osé ! Bisous

    J'aime

  4. My French Heaven
    29 novembre 2012 à 7 h 56 min

    Superbe!

    J'aime

  5. 29 novembre 2012 à 7 h 28 min

    À goûter directement dans le cucurbitacée quel bonheur
    Je te souhaite une agréable journée
    Valérie.

    J'aime

  6. 29 novembre 2012 à 7 h 26 min

    Coucou,
    Etrange titre mais délicieuse recette même si comme tu le dis, la couleur de le betterave donne une vision un peu… bizarre… les ingrédients sont excellents et superbes, à essayer à n’importe quel moment de l’hiver… belle idée ! merci à toi…
    (juste un tout petit rectificatif… l’origine d’Halloween est irlandaise… lol…)
    Je te souhaite une très belle journée de jeudi, bisous
    Jacqueline

    J'aime

  7. 29 novembre 2012 à 7 h 16 min

    boooh meme pas peur, lol c est excellent comme idée! merci de nous la faire partager! bisouille

    J'aime

  8. 29 novembre 2012 à 6 h 59 min

    Trop originale !
    Je suis sure que tu es une pré-curseuse (?) en la matière ….. !
    Excellente idée pour des morts de faim (hahaha)

    J'aime

  9. 29 novembre 2012 à 5 h 01 min

    c’est génial cette idée …. je note

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :