Accueil > 3/ Plats de viande, 5/ Plat unique, Boeuf, Cuisine > Carbonade Flamande ou du Nord

Carbonade Flamande ou du Nord

Carbonade flamande - 1

Vous avez de la chance amis du Nord, vous possédez la bière et la carbonade et les deux vont ensemble et même on peut manger la carbonade en buvant de la bière, si ça c’est pas de la chance!

J’ai découvert ce plat il y a peu, le nom m’était connu mais je n’en avais jamais ni mangé ni réalisé, on m’a fait le plaisir de m’en donner de la toute prête pour m’y faire goûter et j’ai adoré, comme on m’a aussi offert de la bière brune il fallait absolument que j’en cuisine une.

Je me suis inspirée de mon aminaute « Saveurs Croisées » chez qui j’ai pioché des conseils pour, comme elle le dit, m’attaquer à ce monument de la gastronomie Belge. Comme deux avis valent toujours mieux qu’un, j’ai puisé chez « Chef Simon » pour le savoir-faire et les conseils en image.

Bien sûr, j’ai rajouté la touche perso, une note de gingembre frais parce qu’avec le pain d’épices, ça ne pouvait aller que bien.

En ce qui concerne l’accompagnement, pas de carbonade sans frites en Belgique, dieu merci, il semble qu’on puisse manger des frites sans les accompagner obligatoirement d’une carbonade. La friture très peu pour moi, j’ai donc fait une entorse, en préparant des pommes de terre et des carottes au four, parsemées d’herbes de Provence et de morceaux de pain d’épices, pour rester dans le ton. Enfin plutôt dans la région!

Carbonade flamande

POUR 6 PERSONNES

Couper en lardons et faire revenir dans une poêle bien chaude avec un phsit d’huile

  • 2 ou 3 tranches de lard, le mien était fumé et c’est bien, réserver

Détailler en tranches régulières d’environ 1 cm  et rissoler :

  • 1 kg 500 de basse côtes (ou macreuse, gite, paleron mélangés), réserver

Chef Simon explique que la coloration de surface à obtenir se nomme la réaction de maillard, c’est ainsi que la viande va développer ses arômes et venir corser la sauce. Merci chef ! Comme pour la cuisson sur la grille du barbecue la viande se détache du fond de la poêle lorsque la coagulation superficielle est atteinte, on peut alors la retourner, en évitant de la piquer pour ne pas perdre une goutte de sang.

Eplucher, émincer et faire blondir

  • 3 oignons, ajouter
  • 1 cm de gingembre épluché et émincé
  • 3 gousses d’ail écrasées au couteau
  • 1 c à s de vergeoise (sucre brun)

Dés que les oignons colorent, déglacer avec

  • 1 c à s de sauce worcestershire (la touche anglo-saxonne) ou du vinaigre de vin

Placer la viande et les oignons dans une sauteuse ou dans un wok ou une cocotte pour une cuisson au four, singer avec une cuillère de farine. Je suis ravie de ce nouveau terme et j’en profite pour mettre à jour mon lexicon culinaire.

Carbonade flamande - 3

Verser

  • 33 cl de bière. De préférence une bière de garde qu’elle soit brune ou blonde : Ciney, Ch’ti, Jenlain…
  • 30 cl de fond de veau (cube ou maison), ajouter
  • 2 feuilles de laurier, branche de thym, romarin dans un sachet à thé

Sur la surface, poser

  • 6 tranches de pain d’épices garni d’1/2 c à c de moutarde forte.

Carbonade flamande - 4

Cuisson

En sauteuse ou wok : à feu tout doux, 2 h 30.

Au four : 160°, 2 h 30.

Mélanger avec le bout de la cuillère en bois sans brusquer, régulièrement.

Carbonade flamande - 6

Accompagnement

Eplucher, rincer et couper en morceaux

  • 5 pommes de terre
  • 5 carottes

Disposer dans un plat allant au four légèrement huilé, parsemer d’herbes de Provence et de 2 tranches de pain d’épices en dés. Mouiller avec un peu d’eau. Enfourner à four chaud, 180°, cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres, ajouter de l’eau de temps en temps. Compter environ 40 mn de cuisson.

Carbonade flamande - 5

Autre idée recette de carbonade et spécialités du Nord

Une carbonade de 7 h, mouah ah ah, ça doit être terrible, mais je n’avais pas tout ce qu’il fallait, sur le site du Ch’ti Marché, un site du Ch’Nord.

Souvenirs

Min p’tit Quinquin,

Te m’fras du chagrin

si te n’donnes point un ch’ti cadeau

Une de mes grand-mère, élevée dans le Pas de Calais me chantait « Le p’tit Quinquin », j’ai toujours été infoutue de la répéter.

Advertisements
  1. Anonyme
    27 février 2015 à 6 h 54 min

    Dorts min ptit kinkin min ptit pouchin min gros rogin té m’fra du chagrin si té dorts pas ch´qua demain!!!

    J'aime

  2. 27 février 2013 à 11 h 18 min

    Un plat que j’aimais déguster quand je vivais plus dans le nord. Mijoté sur un poêle, l’odeur qui s’en dégage est appétissante. Jolie photo qui donne très envie de manger. Bises

    J'aime

  3. 25 février 2013 à 20 h 15 min

    Je n’ai jamais goûté cela a l’air très bon.

    J'aime

  4. 25 février 2013 à 18 h 34 min

    Oh là là tu t’es attaquée, et à quel monument. J’adore ce plat et la vision de tes photos est juste féérique…faut dire que je viens de slurper ma sousoupe alors j’ai de la place pour ce plat qui réchauffe. Le pt’it quinquin on connait à la maison MisterEyre vient du nord et comme toi FB et TWETTWET me gonnnnnnnnnnnnnnnnfle si tu savais. Grr d’ailleurs suis en train de me dder pourquoi j’insiste après tout qu’est ce que ça va rapporter…bof…je tiens à garder le côté détendu…bzi bien cordiale

    J'aime

  5. meline70
    25 février 2013 à 11 h 37 min

    J’adore la carbonade flamande ! ma grand-mère la cuisinait comme personne mais voilà une recette qui me séduit parfaitement ! juste succulente et gourmande comme j’aime, bravo à toi Boljo, un plat convivial, chaleureux et particulièrement alléchant, magnifique recette ! un immense merci à toi !
    Je te souhaite une très belle fin de journée, bisous
    Jacqueline

    J'aime

  6. 25 février 2013 à 9 h 22 min

    Bon, c’est vrai que les Flandres, ça fait un peu loin de chez toi . . .
    J’en ai fait une fois (y’a fort longtemps), mais sur la recette, ils conseillaient de mettre des tranches de viandes fines.
    En tout cas c’était très bon, et ce type de cuisson assez long (moi j’avais mis au mini durant 7 heures 00) donne une viande d’une qualité assez exceptionnelle.
    Fô que je la refasse . . .
    Ciaoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

    J'aime

  7. missbretzel
    24 février 2013 à 15 h 14 min

    Quel beau plat, et j’aime beaucoup la petite note de gingembre! Ainsi que la garniture, autre que les frites!!! En tout cas, ça donne envie!

    J'aime

  8. 24 février 2013 à 14 h 44 min

    J’aime beaucoup la carbonade. Min p’tit quinquin, ça a bercé mon enfance. Mon arrière grand-mère et ma grand-mère me le chantaient…

    J'aime

  9. 24 février 2013 à 14 h 14 min

    ici, c’est avec des frites ou des pommes de terre vapeur….ou des pommes noisettes je l’avoue quand les enfants sont là….vais je oser changer la tradition?….ta garniture me branche bien!….

    J'aime

  10. 24 février 2013 à 13 h 24 min

    j’en fait souvent, ici on adore et avec des frites, je penserai à mettre un peu de gingembre
    bon dimanche ma belle
    bises de dany

    J'aime

  11. sicacoco
    24 février 2013 à 10 h 35 min

    merci pour ces conseils gourmands!jamais mangé !mais je pensais en faire une un jour!! car ce plat est vraiment très sympa!
    Pour la chansonnette hi! hi! ç’est une chanson fin de compte que beaucoup connaissait et chantait!souvenirs!souvenirs !aussi!
    bises et bon dimanche
    sicacoco

    J'aime

  12. Angele2b
    24 février 2013 à 10 h 07 min

    C’est une recette de famille que je fais régulièrement (l’hiver, bien sûr). Mais je fais cuire la carbonade dans une cocotte à tout petit feu. Hum, comme c’est bon !
    Les paroles (et la musique) du « P’tit QUinquin » ici : http://miely.pagesperso-orange.fr/musique/Ptitquinquin.html
    Ma mère nous la chantait lorsque nous étions enfants… il y a bien longtemps.
    Merci pour toutes tes bonnes recettes.

    J'aime

    • 24 février 2013 à 17 h 27 min

      OUi, je sais il me manque une cocotte, les miennes ont disparu au cours des innombrables déménagement. Sûrement jugées trop lourdes dans un carton mais cela me manque pour ce genre de plat. Merci pour le lien.

      J'aime

  13. 24 février 2013 à 8 h 54 min

    Une association bien sympathique

    Je te souhaite un agréable dimanche

    Valérie.

    J'aime

  14. 24 février 2013 à 8 h 18 min

    C’est vraiment un chouette plat d’hiver !

    J'aime

  15. 24 février 2013 à 5 h 01 min

    Coucou ma Boljo, je vois tes recettes défilées en imaginant tjs que celle du lendemain sera végétarienne ou que ton dessert me fera tellement saliver que je ne pourrais résister mais manque de chance pour moi je m’arrête aujourd’hui sur un vrai bon plat local et donc ( ben oui, regarde bien, les spécialités régionales françaises sont quasi tjs à base de viande ) de viande ^^ Tant pis, je t’embrasse quand meme très fort et te souhaite un bon dimanche. PS : dis, quand rentrez-vous ? Raconte un peu à l’occasion ( on sera surement en France en juillet nous ).

    J'aime

  16. 24 février 2013 à 4 h 33 min

    j adore ça moi, la tienne est superbe, bisous

    J'aime

  17. 24 février 2013 à 4 h 04 min

    J’ai une copine belge à mon boulot qui nous prépare divinement la carbonade ! Qu’est- ce que c’est bon ! Elle la sert toujours avec des frites ! C’est la fête, quand elle nous prépare ça. La tienne a l’air parfaite aussi !
    Bisous
    Hélène

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :