Accueil > 1/ Apéritifs, Boisson, Cuisine > Punch, apéritif au rhum et aux fruits exotiques

Punch, apéritif au rhum et aux fruits exotiques

Peu importe les fruits pourvu qu’il y ait du rhum, a-t’on envie de dire. La base du punch c’est le rhum blanc, choisissez celui que vous voulez, Martinique, Réunion…

A l’origine était le tafia au XVIème siècle (rhum non raffiné) que les marins anglais mélangeaient avec du sucre, comme cela tenait sûrement du tord boyau, pour se donner du coeur au ventre avant de prendre la mer ou pendant par gros temps, la recette a été améliorée lorsqu’ils ont accosté en Inde et le mélange adouci avec des fruits locaux, du thé et de la cannelle.

« Ils le nommèrent « Punch« , venant du mot « panch » qui veut dire 5 en hindoustani et en sanskrit (langues de l’inde). 5 car dans ce cocktail entre 5 ingrédients de base : le rhum, le sucre, un jus de fruits, la cannelle et le thé« .

Après cela, les marins ne désertèrent plus pour rejoindre les rangs des pirates, qui proposaient toujours du  tafia juste sucré, sauf lorsqu’ils étaient trop saouls pour se rappeler l’heure du départ du navire après avoir cuvé du mauvais tafia dans une taverne mal famée, bref !

Maintenant, on peut varier la recette à l’envie et selon ses goûts, vanille à la place de cannelle et variétés de jus de fruits : goyave, banane, litchi, pamplemousse, orange, mangue, ananas… et autant de fruits en morceaux que l’on veut : pomme, ananas, citron, banane, orange, mangue… Il faudra juste se souvenir qu’en abuser donnera mal à la tête le lendemain, même avec du bon rhum, et qu’on ne prendra pas la route si on en boit deux verres, par contre on aura rien à craindre des pirates.

S’il y a une constante à garder, il s’agit bien sûr de la macération, il vaut mieux préparer le punch au moins 4 jours à l’avance, le temps que tous les arômes se développent.

Pour 1,5 litre de punch

  • 25 cl de rhum blanc
  • 40 cl de jus de mangue
  • 40 cl de jus de fruits de de la passion
  • 40 cl de jus d’orange
  • 1/2 gousse de vanille
  • 1 banane
  • Zeste de combawa
  1. Mesurer
  2. couper
  3. Zester
  4. Macérer au frais 4 jours

Publicités
Catégories :1/ Apéritifs, Boisson, Cuisine
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :