Accueil > 7/ Desserts, Crêpes, gaufres, beignets, Cuisine, Goûter > Farz pitilig ou farz buen, crêpes épaisses

Farz pitilig ou farz buen, crêpes épaisses

Ils sont fous ces bretons, ils font avec leurs farz comme les portugais avec leur 365 recettes de morue, il y en a tellement qu’on ne s’y retrouve plus.

En regardant les carnets de Julie sur le thème de la Bretagne, une jeune femme réalisait ce farz à la poêle. En cherchant un peu j’ai trouvé du farz buen dans « la cuisine de Bernard » qui est encore une façon différente de procéder et de présenter un farz.

Chez Julie, on le dégustait sous forme de crêpe épaisse garnie de confiture de lait et chez Bernard, il est présenté de manière complètement déstructuré dans un bol rempli de petits morceaux croustillants de crêpes.

Le farz pitilig semble être plus épais, au moins 1 cm d’épaisseur mais le début de cuisson du farz buen reste le même ; on verse la pâte dans la poêle beurré bien chaude et on ramène la pâte tant qu’elle est liquide vers le centre.

Le mien sera soit nature, comme je le préfère, ou tartiné d’une compotée de fruits exotiques et il aura quelques millimètres d’épaisseur.

Farz pitilig ou farz buen

Pour 5 crêpes épaisses

  • 300 g de farine
  • 4 c à s de sucre
  • 4 oeufs
  • 20 cl de crème légère
  • 20 cl de lait
  • 1 trait de vanille liquide (sucre vanillé)
  • Beurre aux cristaux de sel

  1. Mélanger la farine et le sucre.
  2. Ajouter les oeufs un à un en battant à chaque fois.
  3. Verser la crème et le lait sans cesser de battre, ajouter la vanille.
  4. La pâte doit être liquide, juste un peu épaisse et nappée la louche.
  5. Laisser la pâte reposer deux heures.
  6. Dans une poêle anti-adhésive, chauffer une belle noix de beurre.
  7. Verser une louche et demie de pâte pour avoir 3 ou 4 mm d’épaisseur.
  8. Ramener doucement la pâte au centre, à l’aide d’une fourchette ou d’une spatule, au fur et à mesure de la cuisson en laissant couler la pâte liquide dans les trous créés.
  9. Procéder ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte liquide, laisser dorer la crêpe quelques minutes.
  10. Retourner pour faire dorer l’autre face et baisser la source de chaleur.

Publicités
  1. 11 avril 2019 à 5 h 56 min

    Hé bien, je ne connaissais pas du tout cette façon de faire et je viens de chercher l’émission de julie sur le sujet, histoire de voir comment ça se cuit, et c’est une jeune colombienne qui explique la recette apprise avec sa belle mère .. du coup, j’ai même vu comment on fait une confiture de lait et wouhaaaa qu’est-ce que c’est long !! Bref, merciii pour cette découverte, je testerai peut être, la confiture de lait en moins .. ; )
    Bisousssss ma belle
    Sofiekiki

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :