Accueil > 3/ Plats de viande, Cuisine, Porc > Journal de bord du confinement #40 Coronavirus – Roti de porc braisé à l’asiatique

Journal de bord du confinement #40 Coronavirus – Roti de porc braisé à l’asiatique

Samedi 25 avril 2020

« Cacaphonie » au gouvernement

  • On ne déconfine pas par régions mais on adaptera en fonction des territoires !?
  • Masques fortement conseillés, presque obligatoire et probablement imposés dans les transports et ailleurs ? Mais à 5 euros dans les bureau de tabac, ah quand même !
  • Reprise échelonnée dans les écoles, à mince c’était encore secret s’il y a des masques et du gel, allez les maires, les préfets, les conseils régionaux, les écoles, les lycées… on se bouge.

Avec tout ça on avance… bien !

Mieux vaut cuisiner pour l’instant c’est une valeur sûre.

Après avoir repéré des biscuits à la farine de sarrasin sur le blog  « un déjeuner de soleil« , que je n’ai pas encore eu le temps de faire, voilà que j’achète un rôti de porc et qu’elle me met sous le nez sa recette aux saveurs asiatiques. Après l’agneau confit délicieusement fondant, je ne concevais de servir une viande sèche et puis l’Asie c’est un peu comme notre deuxième chez nous, forcément la recette me parlait.

J’ai cuit la viande à 160°, si vous voulez abaisser le temps de cuisson vous pouvez le cuire à 180° mais il faudra vérifier l’évaporation de la sauce et ajouter du liquide si besoin. Le temps de cuisson dépend de la taille de votre rôti, ici nous avons deux petits rôtis.

Rôti de porc braisé à l’asiatique

  • 1,2 kg de rôti de porc
  • 12 cl de sauce soja
  • 15 cl d’eau
  • 10 cl de sauce nuoc-mâm
  • 4 c à s de sucre brun
  • 5 cm gingembre frais
  • 5 oignons
  • 3 carottes
  • 6 gousses d’ail
  • 1 c à c de cinq épices
  • Piment (au goût)
  • Huile

Préchauffer le four à 160°

  1. Dans une cocotte en fonte bien chaude saisir le porc dans un peu d’huile. Dorer de tous les côtés.
  2. Eplucher les carottes, les oignons, le gingembre et l’ail.
  3. Couper les carottes en gros tronçons, les oignons en deux, trancher finement le gingembre et écraser l’ail.
  4. Suer carottes, gingembre et oignons quelques minutes.
  5. Verser le sucre, remuer et laisser caraméliser 2 mn, mélanger.
  6. Déglacer avec la sauce soja et le nuoc-mâm, décoller bien les sucs avec une spatule, ajouter les épices et le piment, porter à frémissement.
  7. Remettre le rôti, couvrir, enfourner et cuire 2 h 30.
  8. Vérifier régulièrement qu’il reste du liquide, sinon ajouter un peu d’eau.
  9. Laisser reposer le rôti au moins 10 mn.

Catégories :3/ Plats de viande, Cuisine, Porc
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :