Accueil > 3/ Plats de viande, Cuisine, Pintade > Journal de bord du confinement #41 Coronavirus – Pintade au four, pommes de terre rôties

Journal de bord du confinement #41 Coronavirus – Pintade au four, pommes de terre rôties

Dimanche 26 avril 2020

Nous n’avons jamais eu vraiment d’habitude pour les repas du dimanche. D’autant moins que lorsqu’on sort et qu’on se couche tard le samedi, on traîne le dimanche et on est plutôt près pour le repas du soir que celui du midi. En confinement, même si on traîne un peu le soir à lire pour ma part, à jouer à Fifa pour Namour ou parfois sur une plateforme de films, on se lève suffisamment tôt pour avoir envie de déjeuner au plus tard à 14 h, voir 14 h 30.

Peu avant le confinement, nous étions allés déjeuner un samedi midi chez ma prof de danse, jour de marché de l’Isle Jourdain et nous étions revenus riches d’une belle journée et d’une magnifique pintade d’un producteur local.

Elle a fait notre régal pour ce repas qui a pris des allures dominicales et ensuite pendant que nous mettions à jour le CV de JaimeTout, Namour a poncé et passé à l’huile les meubles en bois exotique de la terrasse. Un dimanche presque comme un autre.

Un plat ultra simple, tout est dans la qualité du produit et il peut tout à fait être mis à l’honneur lors d’un diner ou déjeuner avec des amis. Les pommes de terre sont celles que j’ai trouvé en filet, il n’y a pas trop de choix dans mon quartier, les rayons sont souvent vides de patates. J’ai choisi les plus petites du filet, de la taille d’une prune, si elles sont plus grosses les couper en deux.

La pintade n’est pas d’un gros rapport, vous pourrez y manger à quatre ou à cinq si comme moi un des convives se contente de la carcasse.

Pintade rôtie

  • 1 pintade
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
  • 4 ou 5 petites pommes de terre par personne
  • Romarin

Préchauffer le four à 190°

  1. Huiler légèrement la peau de la bête
  2. Saler, poivrer la pintade à l’extérieur et à l’intérieur.
  3. Huiler le fond du plat et déposer la pintade.
  4. Eplucher, laver et bien sécher les pommes de terre, disposer dans le plat, ajouter le romarin.
  5. Cuire 1 h ou 1 h 15. Piquer dans une cuisse, si le jus sort clair, c’est cuit.

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :