Archive

Archive for the ‘1/ Apéritifs’ Category

Pickles de chou-fleur à l’indienne


En apéritif d’un repas indien, j’avais envie d’essayer de faire des pickles. Oui, parce que nous y voilà, je suis dans ma période indienne, vietnamienne, chinoise et thaïlandaise, Namour a des envies de mer chaude et moi d’épices. Alors à défaut de voyager et de galérer pour la Xème fois à récupérer des billets d’avion, je nous fais voyager dans l’assiette.

Ma première intention était de faire des pickles aux oignons rouges, parce que j’aime particulièrement les oignons, mais ce n’est pas très pratique à picorer avec les doigts, le chou fleur me paraissait donc plus approprié.

Je les appelle à l’indienne parce que je les ai aromatisés avec du clou de girofle, de la cardamome et une pointe de curry.

En suivant le même procédé de conservation dans le vinaigre, vous pouvez faire varier les légumes : carottes, radis, poivrons, oignons, haricots verts… et les épices : Poivre, badiane, graines de fenouil ou de coriandre, cardamome, clous de girofle, curry, curcuma… et des condiments supplémentaires : ail, oignons grelots, cornichons, gingembre…

Pickles de chou-fleur

  • 500 g de bouquets de chou-fleur
  • 25 cl de vinaigre melfort (ou de cidre)
  • 50 cl d’eau
  • 3 cuillères à café de sucre
  • 3 cuillères à café de gros sel
  • 15 grains de poivre
  • 3 clous de girofle
  • 2 gousses de cardamome
  • 1 pincée de curry
  • 3 gousses d’ail
  • 3 feuilles de laurier
  1. Stériliser 10 mn les pots à l’eau bouillante.
  2. Détailler le chou-fleur en bouquet.
  3. Piler les grains de poivre, les clous de girofle et la cardamome
  4. Porter à ébullition le vinaigre, l’eau, le sucre et le gros sel.
  5. Cuire 3 mn le chou-fleur dans le bouillon vinaigré (sans attendre l’ébullition).
  6. Retirer le chou-fleur avec une écumoire et répartir dans deux bocaux.
  7. Partager les grains pilés dans les deux pots, les gousses d’ail, le curry et le laurier.
  8. Recouvrir du bouillon, fermer les bocaux, retourner à chaud pour chasser l’air.
  9. A conserver 2 ou 3 semaines au réfrigérateur une fois ouvert.
  10. A déguster froid en apéritif ou avec salades et sandwichs.
Catégories :1/ Apéritifs, Cuisine

Cake salé roquefort, chutney de figues

15 janvier 2022 Laisser un commentaire

Dans les petits trous, il y avait des morceaux de figues, si, si !

Allez, comme on est plus à un apéro près, on va changer du foie gras et improviser un cake roquefort/chutney de figues.

Il me reste des pots de chutney préparés pour accompagner le foie gras, mais à la finale on le déguste nature parce que rien lui va si bien.

Lire la suite…

Recettes sucrées et salées pour Halloween

29 octobre 2021 5 commentaires

Je vais tricher pour cette fois, et resservir un article déjà paru de recettes d’Halloween. Cette année JaimeTout à avancer sa fête traditionnelle avec ses ami.e.s et l’a transformé en fête de départ puisqu’il s’envole pour la saison de ski en Savoie dans les cuisines des restaurants. Et n’oubliez pas, si vous sculptez votre citrouille de la découper après Halloween pour aller la jeter en forêt pour nourrir les oiseaux.

Halloween semblant reprendre du poil de la mort en France, je vous poste un petit récapitulatif de mes recettes réalisées à Saint Pierre et Miquelon. Rien de compliqué, juste un peu de manipulation pour faire les recettes de l’horreur.Si vous ne trouvez pas votre bonheur entre les entrées, les plats, les desserts et les mignardises, je viendrai vous hanter toute l’année. A vos fourneaux !

Pour sculpter la chauve souris sur la citrouille : découper un couvercle, vider la citrouille, scotcher le modèle, avec la pointe d’un couteau piquer dans le modèle pour faire des pointillés dans le légume. Retirer le modèle, découper soigneusement suivant les pointillés. La chauve souris, Sculpture chauve_souris à imprimer (source : site de kraft).

LES ENTRÉES APÉRITIVES

Orteils de géant

Couper 1 saucisse en deux puis émincer chaque moitié en deux dans la longueur.

Emballer dans de la pâte feuilletée, faire des stries pour simuler les phalanges. Cuire à four chaud, 180° 15 mn.

Trempette araignée au Philadelphia

Laisser à température ambiante 250 g de PhiladelaphiaPréparer les légumes, laver, éplucher, ciseler 1 oignon rouge, 1/2 poivron rouge, 1/2 poivron vert. Dans un saladier, mélanger le Philadelphia avec 100 g de cheddar, poivre, cumin, épices au poivrons séchés.

Façonner 8 pattes et une boule pour le corps. Pour faciliter le façonnage, rouler légèrement  les morceaux prélevés dans les légumes. Déposer sur un plat, parsemer l’araignée de graines de pavot, entourer de cheddar râpé et des légumes.

Gressins en doigts de sorcière

Pour environ 40 doigts : Pétrir à la MAP, à la main ou au robot 25 cl d’eau tiède, 1 c à c de sel, 2 c à s de miel, 2 c à s d’huile d’olive, 450 g de farine, 150 g de levain (ou 1/2 c à c de levure de boulanger), 120 g de parmesan.

Laisser lever 1 h à 1 h 30. Dégazercouper des morceaux de pâtes entre 20 et 25 g, façonner des boules et rouler sur la surface de travail pour former un boudin. Fariner si nécessaire le plan de travail, huiler vos doigts légèrement si la pâte colle un peu.

Déposer les doigts sur une plaque à pizza ou à patisserie huilée (juste un peu). Découper des petits morceaux de poivron rouge pour simuler les ongles et des lamelles d’olive noires pour imiter la crasse.
Inciser avec la pointe d’un couteau et enfoncer les morceaux de légume au bout des doigts.

Préchauffer votre four à 200°.
Enfourner, cuire 15 à 20 mn, jusqu’à ce que les doigts soient dorés.

Bave de crapaud sur langue de troll

La bave de crapaud : du tarama maison ici.

Les langues de troll (des petits pains ultra moelleux à la citrouille) : faire la pâte dans la MAP ou au robot (10 mn de pétrissage avec : 350 g de purée de citrouille cuite, 500g de farine, 30 g d’huile d’olive, 1 c à s de lait, 1 c à s de sucre, 150 g de levain maison ou 1 c à c de levure de boulanger, 1/2 c à c de bicarbonate, 1 c à c de sel.

La pâte doit être collante sans trop accrocher les doigts. Laisser reposer la pâte une nuit au réfrigérateur. Le lendemain, façonner des pains d’environ 60 g sans trop les travailler. Laisser reposer une heure. Enfourner à four chaud 240°, sans oublier le coup de buée (mettre de l’eau dans le lèche frite) et un coup de pshit d’eau sur les pains. Baisser la température à mi-cuisson s’ils dorent trop vite. Cuire une vingtaine de mn. Laisser refroidir sur une grille.

Soupe de sang froid

 Un gaspacho sanglant :
au blender betterave, concombre, céleri, persil, fromage frais, sel, poivre.

LES PLATS

Lasagnes envoutées

 Des lasagnes à la butternut :
recette ici
 

Rat rôti (une lasagne ne sort jamais sans son rat)

De la viande d’agneau et de boeuf hachée, mélanger avec des épices : cumin, gingembre, paprika, cardamome, sel, poivre. Façonner des forme de rats, des olives noires finissent l’illusion. Pré-cuire à la poêle pour dorer et terminer la cuisson au four.

Potimarron au four

Potimarron au four, épinard, betterave 5

Brosser sous l’eau froide 1 potimarron d’environ 1.2 kg. Tailler légèrement la base pour qu’il tienne bien droit, couper le couvercle, réserver le et retirer les graines. Laverégoutter et hacher au couteau 200 g d’épinardsHacher au couteau le plus finement possible 1 betteraveEplucherciseler et faire revenir dans un pshit d’huile d’olive 1 oignon, ajouter la betterave et faire revenir, faire ensuite étuver les épinards quelques minutes. Dans un saladier, battre 2 oeufsajouter 10 cl de crème liquide, 3 c à s de reste de gaspacho (ou de sauce tomate), 1 pincée ou 2 de Shichimi, Sel, poivre du moulin, ajouter les légumes et les trois quarts du fromage.

Remplir le potimarron avec la préparation, parsemer avec le fromage rapé.  Poser le couvercle sur le fromage, déposer le potimarron dans un plat, verser un verre d’eau, enfourner à four chaud 150°cuire environ 50 min au four. Retirer le couvercle à mi-cuisson pour faire gratiner le fromage. Tester la cuisson avec un couteau, la chair du potimarron doit être tendre.

LES DESSERTS

Pierre tombale en pain d’épices à la mélasse, citrouille et à l’orange confite

 

Pain d'épices à la mélasse et aux oranges confites en tombe d'Halloween - 2
 Recette, ici.
 

Pierre tombale gâteau au chocolat

Pour un gâteau tombe : Faire fondre au micro-ondes ou au bain marie 200 g de chocolat et 80 g de beurreFouetter 3 jaunes avec 90 g de sucre. Ajouter le chocolat et le beurre fondu mélanger avec 50 g de poudre d’amandes, 1 trait de rhum, quelques pépites de chocolat, les blancs montés en neige Chemiser (beurre + voile de farine) un moule à cake large (j’utilise mon moule à pain canadien) pour obtenir une belle pierre tombale. Enfourner à four chaud, 180° (Th. 6), cuire 30 mn. Il doit rester moelleux mais avoir une croûte suffisante pour tenir le décor.

 

Gâteau citrouille

Préparer une génoise : une recette ultra rapide ici, cuire dans un moule qui ressemblera à une citrouille, le moule à gâteau des anges remplit parfaitement cet office ou un moule à savarin. Caler un  verre en plastique ou un pot de yaourt dans le milieu, rembourré le dessous avec du papier alu si nécessaire.

Préparer une ganache au chocolat : Hacher grossièrement 250 g de chocolat noir et faire fondre dans une casserole au bain marie. Porter 25 cl de crème liquide à ébullition. Verser la crème en trois fois sur le chocolat fondu en mélangeant chaque fois. Ajouter 70 g de beurre découpé en morceaux. Mélanger jusqu’à ce que la ganache soit lisse et brillante. Couvrir la ganache avec du film alimentaire et laisser reposer au réfrigérateur 15 minutes. Tartiner le dessus et les côtés du gâteau.

Décorer avec la pâte à sucre : faire fondre 1 c à s d’eau et 10 shamallows. Ajouter et malaxer avec 1 blanc d’œuf battu, 500 g de sucre glace, 1 c à s de sirop de maïs (glucose). Faire chauffer la cuillère sous l’eau chaude pour prendre le glucose, ça colle, l’opération devient plus facile.

Réserver des morceaux à colorer suivant vos réalisations. Le colorant « mouillant » un peu trop la pâte à sucre, prévoir du sucre glace pour malaxer à nouveau. Sur un plan propre et sec, parsemer de fleur de maïs ainsi que le rouleau, étaler finement la pâte, vérifier au cours de l’opération qu’elle ne colle pas sur le plan de travail.

LES MIGNARDISES

Cupcakes terrifiants

 
 

 Une pâte à cupcake cuite dans des petits moules et patiemment décorés à la sortie du four à l’aide de bonbons et de petites mains.

Doigts de sorcière en biscuit

Halloween Doigts de sorcière - 4

 

Des yeux de crapauds crevés

Yeux de crapauds d'Halloween
 

Des fantômes

 
Halloween Fantômes - 2
 
Les 3 recettes : ici

Coca de verdura

17 septembre 2021 1 commentaire

Empanada ou empanadillas de atun, chaussons au thon

27 août 2021 2 commentaires

En cherchant comment faire des empanadillas maison, on trouve pas mal de recettes utilisant de la pâte toute prête en paquet de 8, 12 ou 16. Souhaitant faire la pâte moi-même j’ai fouillé un peu et bien sûr les résultats diffèrent : avec oeuf ou sans, eau ou lait ou en mélange intégré chaud ou froid, huile d’olive ou beurre, pâte feuilletée ou brisée, frite ou cuite au four, la galère quoi ! J’ai donc décidé de faire un mix en m’inspirant au plus près de la recette « Invitadoinvierno » et n’étant pas adepte de la friture, j’ai opté pour une cuisson au four.

Lire la suite…

Cake salé chèvre, olives, saucisses et d’autres…

30 juillet 2021 Laisser un commentaire

Je ne suis pas fan de cake salé et j’en prépare assez rarement, je trouve ça assez pouf pouf et l’idée me paraît trop simpliste. Pourtant, je conserve cette recette de base dans un petit carnet qui date du temps d’avant internet… bien avant.

S’il m’arrive d’en faire un, souvent parce qu’il me reste des ingrédients à utiliser et que, soit je n’ai pas de pâte toute prête pour faire une tarte, soit j’ai trop la flemme ou pas le temps pour en cuisiner une, alors tiens pourquoi pas un cake ? Avec ça, les variations sont infinies.

Lire la suite…

Dip ou tartinade d’olives et frites de polenta

16 juillet 2021 Laisser un commentaire

L’été c’est apéro, bon l’hiver également mais on ne présente pas les mêmes petits plats. A l’occasion de l’Euro, la France s’étant fait éliminer en 8ème de finale, nous n’avions plus d’occasion de nous réunir pour les voir jouer et rendre hommage à l’équipe adverse en préparant des spécialités de leur pays (ça c’est la partie qui m’intéresse, parce que le reste hein !).

Pour le plaisir d’être ensemble, nous avions décidé de regarder ensemble le match Espagne/Italie. Entre les deux mon coeur balance, il n’était pas facile de choisir une des deux cuisine, j’ai donc décidé de faire un mix sous la forme de d’un « tapasti » (contraction de « tapas » et « antipasti »).

Lire la suite…
Catégories :1/ Apéritifs, Cuisine

Gaufres salées, courgette au cumin et filet mignon séché

20 juin 2020 1 commentaire

Soyons honnête, j’ai raté mon filet mignon séché au sel, justement parce que pour moi il y a trop de sel. Ce n’est pas si grave, si on ne peut pas le déguster à l’apéro comme c’était prévu, il fera l’affaire découper en fines lamelles en alternatives à des lardons et ce sera moins gras. Lire la suite…

Journal de bord du confinement #51 Coronavirus – Samossas aux légumes au curry


Mercredi 06 mai 2020

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un recyclage de la râpée de légumes pour les galettes coréennes. Rien de plus simple, les légumes étaient prêts, il suffit de couper en deux un paquet de feuille à samossas et de plier en triangle. La cuisson se fait au four et non en friture, pas d’odeur et moins de gras pour un repas light, une entrée ou un apéritif. Lire la suite…

Feuilletés pommes, chèvres et noix comme des roses

31 janvier 2020 2 commentaires

J’ai remarqué ces petites roses chez Chef Nini et ça tombait parfaitement puisque nous étions invités chez des amis.

Suivant l’adage, il faut toujours avoir une pâte feuilletée, une pomme et du chèvre dans son frigo, et cela permet de ne pas arriver les mains vides mais avec une petite gourmandise pour l’apéro. Et si comme nous, vous avez de la chance vos amis ouvriront le champagne qui ira comme un gant avec ces petites bouchées. Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :