Archive

Archive for the ‘1/ Apéritifs’ Category

Cake salé chèvre, olives, saucisses et d’autres…

30 juillet 2021 Laisser un commentaire

Je ne suis pas fan de cake salé et j’en prépare assez rarement, je trouve ça assez pouf pouf et l’idée me paraît trop simpliste. Pourtant, je conserve cette recette de base dans un petit carnet qui date du temps d’avant internet… bien avant.

S’il m’arrive d’en faire un, souvent parce qu’il me reste des ingrédients à utiliser et que, soit je n’ai pas de pâte toute prête pour faire une tarte, soit j’ai trop la flemme ou pas le temps pour en cuisiner une, alors tiens pourquoi pas un cake ? Avec ça, les variations sont infinies.

Et chaque fois, je me dis que je pourrais en servir plus souvent parce que finalement cela s’avère plutôt léger et agréable accompagné d’une salade.

En bonus, il peut faire au moins deux repas et/ou être emporté dans la lunch box ou en pique nique en famille ou entre copains ; à la rigueur pour un barbecue, mais pas plus, faut pas charrier quand même.

Cake salé

  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3 œufs
  • 8 cl de vin blanc sec
  • 8 cl d’huile d’olive
  • 150 g de saucisses
  • 200 g de chèvre (Bûche)
  • 100 g d’olives noires (ou vertes) dénoyautées
  • Herbes séchées (romarin, herbes de Provence, basilic…)
  • Poivre

Variante

  • 200 g de lardons
  • 1 oignon
  • 150 g d’olives vertes (ou noires) dénoyautées
  • 100 g de cancoillotte ou de fromage râpé
  • La cancoillotte étant liquide on peut augmenter un peu la quantité de farine

Garder les cinq premiers ingrédients, suer l’oignon avec les lardons.

Ou encore(

  • Chèvre frais
  • Courgette
  • Pesto

Préchauffez le four à 160°

  1. Mélanger farine et levure chimique.
  2. Battre les œufs, l’huile d’olive et le vin blanc.
  3. Verser la farine petit à petit, battre jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
  4. Ajouter les saucisses, le chèvre et les olives, le tout préalablement coupé en petits bouts.
  5. Assaisonner avec les aromates et le poivre, rectifier en sel si besoin.
  6. Chemiser un moule (beurrer et fariner), verser la pâte. Laisser reposer 30 mn.
  7. Enfourner et cuire 45 mn.
  8. Vérifier la cuisson une lame de couteau doit ressortir propre.
  9. Laisser tiédir dans le moule pendant 15 minutes, démouler.

Le cake au lardons souffre d’un léger manque de cuisson, une mauvaise vérification à 40 mn, lame de couteau pas tout à fait nette.

Dip ou tartinade d’olives et frites de polenta

16 juillet 2021 Laisser un commentaire

L’été c’est apéro, bon l’hiver également mais on ne présente pas les mêmes petits plats. A l’occasion de l’Euro, la France s’étant fait éliminer en 8ème de finale, nous n’avions plus d’occasion de nous réunir pour les voir jouer et rendre hommage à l’équipe adverse en préparant des spécialités de leur pays (ça c’est la partie qui m’intéresse, parce que le reste hein !).

Pour le plaisir d’être ensemble, nous avions décidé de regarder ensemble le match Espagne/Italie. Entre les deux mon coeur balance, il n’était pas facile de choisir une des deux cuisine, j’ai donc décidé de faire un mix sous la forme de d’un « tapasti » (contraction de « tapas » et « antipasti »).

J’avais repéré la tartinade d’olives chez « un déjeuner de soleil« , je m’en suis donc largement inspiré pour réaliser mon dip et je lui ai également emprunté l’idée des croquettes de polenta, parce que lorsqu’il s’agit de préparer des mets italiens vous pouvez piocher des recettes chez elle les yeux fermés (lire la recette d’un oeil tout de même).

Le menu se composait donc de :

  • Focaccia
  • Poivrons marinés à l’ail (à tartiner avec de la Ricotta)
  • Olives d’Espagne
  • Jambon (d’Auvergne j’avoue)
  • Tomate, mozarella, basilic
  • Frites de polenta aux cèpes

Dip ou tartinade d’olives

  • 100 g d’olives vertes
  • 100 g d’olives noires à la grecque
  • 2 c à s de câpres
  • 150 g de yaourt grec
  • 1 c à s d’huile à la truffe
  • 2 ou 3 fonds d’artichaut (ou coeurs)
  • 2 c à s d’ail et persil hachés
  • 2 c à s de graines mélangées (tournesol, lin, pignon…)
  • Poivre
  1. Rincer et égoutter les olives et les câpres.
  2. Eplucher l’ail.
  3. Mixer tous les ingrédients, incorporer et bien mélanger avec le yaourt en dernier.
  4. Rectifier l’assaisonnement (sans sel ajouté ici).

Frites de polenta

De frites, il ne reste que la forme puisque nous n’avons ici pas de patate ni de fritures mais ces frites vont réconcilier ceux qui n’apprécient la polenta que modérément mais déplaire à ceux qui n’aiment pas les cèpes, on ne peut pas plaire à tous, par contre ceux qui ont aimé ne pouvaient plus s’arrêter de piocher dans la pile.

  • 200 g de polenta
  • 70 à 80 cl de bouillon (fond de volaille + eau des cèpes)
  • 1 oignon
  • Une poignée de cèpes secs à réhydrater 1 à 2 heures avant.
  • 50 g de tomates séchées
  • Epices (mélange italien)
  • Poivre (sel si besoin)
  • Huile d’olive

A faire la veille pour que la polenta soit bien sèche.

  1. Réhydrater les champignons, égoutter, garder l’eau de végétation. Ciseler.
  2. Eplucher, laver, ciseler l’oignon et suer dans un peu d’huile d’olive.
  3. Ciseler les tomates séchées, ajouter les cèpes et les tomates.
  4. Dans la même casserole, porter le bouillon à ébullition.
  5. Verser la polenta en pluie.
  6. Mélanger rapidement et baisser le feu.
  7. Cuire, le temps indiqué sur le paquet, sans cesser de mélanger.
  8. Verser dans un moule carré ou rectangulaire tapissé de papier cuisson (sur 2 cm d’épaisseur environ).
  9. Laisser refroidir, filmer au contact, réserver au frais jusqu’au lendemain (ou minimum 6 heures).
  10. Couper des bandes de polenta dans la longueur du plat puis recouper en trois.
  11. Chauffer un fond d’huile dans une poêle anti-adhésive.
  12. Faire dorer de tous les côtés, attendre qu’ils se détachent du fond avant de retourner.
  13. Déposer sur du papier absorbant.
  14. Servir chaud ou froid. Ici à température ambiante et délicieux avec poivrons et tomates.
Catégories :1/ Apéritifs, Cuisine

Gaufres salées, courgette au cumin et filet mignon séché

20 juin 2020 1 commentaire

Soyons honnête, j’ai raté mon filet mignon séché au sel, justement parce que pour moi il y a trop de sel. Ce n’est pas si grave, si on ne peut pas le déguster à l’apéro comme c’était prévu, il fera l’affaire découper en fines lamelles en alternatives à des lardons et ce sera moins gras. Lire la suite…

Journal de bord du confinement #51 Coronavirus – Samossas aux légumes au curry


Mercredi 06 mai 2020

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un recyclage de la râpée de légumes pour les galettes coréennes. Rien de plus simple, les légumes étaient prêts, il suffit de couper en deux un paquet de feuille à samossas et de plier en triangle. La cuisson se fait au four et non en friture, pas d’odeur et moins de gras pour un repas light, une entrée ou un apéritif. Lire la suite…

Feuilletés pommes, chèvres et noix comme des roses

31 janvier 2020 2 commentaires

J’ai remarqué ces petites roses chez Chef Nini et ça tombait parfaitement puisque nous étions invités chez des amis.

Suivant l’adage, il faut toujours avoir une pâte feuilletée, une pomme et du chèvre dans son frigo, et cela permet de ne pas arriver les mains vides mais avec une petite gourmandise pour l’apéro. Et si comme nous, vous avez de la chance vos amis ouvriront le champagne qui ira comme un gant avec ces petites bouchées. Lire la suite…

Labneh libanais

2 septembre 2019 1 commentaire

A Saint Pierre et Miquelon, je faisais pas mal de préparation à base de lait ou de crème, des yaourts bien sûr mais aussi du mascarpone,  mais pas de labneh puisque la base est constituée de yaourts et que leur prix était prohibitif. En métropole on trouve facilement des yaourts à la grecque ou de brebis, ces derniers étant une belle alternative pour les intolérants au lactose.

J’avais réalisé un Dukkah (originaire d’Égypte : mélange de fruits secs et d’épices) en début d’été pour saupoudrer un peu partout, grillades et salades en modifiant un peu la recette originale qui ne contient pas d’amandes. Lire la suite…

Catégories :1/ Apéritifs, Cuisine, Epices

Vin d’orange ou liqueur d’orange, apéritif ou digestif (bonus : vin de poires)

10 août 2019 4 commentaires

J’ai deux recettes de vin d’orange testées il y a une vingtaine d’années, une au vin rosé et l’autre au vin blanc, sans que j’ai pu décider laquelle je préférais. Un temps j’avais trouvé une dame jeanne dans une brocante et puis les années outremer sont passées par là, et la dame jeanne a fini on ne sait trop où. Lire la suite…

Irish soda bread et trempette au Philadelphia

8 mars 2019 3 commentaires

Ce pain de soude a été inventé dans les années 1800 lorsque le bicarbonate a été introduit en Irlan de. Et s’il est devenu un classique de la cuisine irlandaise, il existe autant de recettes « traditionnelles » que de familles.

Celui que je vous propose est simplement constitué de farine, de bicarbonate de soude (utilisé comme levain au lieu de levure) et de babeurre (pour humidifier et activer le bicarbonate, remplacé ici par du lait et du citron) mais on peut y ajouter des raisins secs et des épices. Il se mange chaud, froid ou grillé en tranches tartinées de beurre ou d’une tartinade au Philadelphia. Lire la suite…

Tartare aux deux saumons (frais et fumé)

12 janvier 2019 1 commentaire

Cette année pour Noël, j’avais envie de changer le gravelax de saumon par un tartare. On aurait aussi bien pu se passer de saumon qui fait un peu traditionnel, et allez le menu pour les fêtes : huitres, foie gras, saumon, dinde et bûche. Pas très original quand on y pense mais finalement, tellement bon. Lire la suite…

Cake salé au chèvre et aux raisins

20 juillet 2018 2 commentaires

La soeur d’une amie se demande si elle va investir dans un Thermomix. Etant l’heureuse détentrice dudit appareil mais que j’utilise environ à 20% de sa capacité, ça elle ne le savait pas avant de me poser la question de l’utilité de l’engin, elle m’a donc demandée si ça valait le coup. Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :