Archive

Archive for the ‘Salade composée’ Category

Salade de fenouil aux pommes et aux anchois

9 janvier 2017 2 commentaires

Sablé de chou fleur aux herbes comme un taboulé libanais

7 septembre 2016 5 commentaires

sable-de-chou-fleur-aux-herbes-comme-un-taboule-1

Il y a quelques années j’avais réalisé  une sablé de chou fleur à l’aneth et à la Ricotta, le résultat était bluffant. Ici, on reprend l’idée du taboulé libanais qui contient pratiquement autant d’épices que de boulgour mais sans la ricotta pour les intolérants au lactose, et ni semoule ou boulgour pour les intolérants au gluten. Et si vous n’êtes ni l’un ni l’autre, recette parfaite pour finir l’été avec une salade originale. Lire la suite…

Catégories :2/ Entrées, Salade composée

Pistou de coriandre et salade de champignons

1 juillet 2016 3 commentaires

Salade et sauce chinoise maison

10 septembre 2015 2 commentaires

Salade et sauce chinoise maison 1

Cette salade exotique avec son assaisonnement très aromatique est facile à préparer. Pour un coût assez faible, elle vous permettra de nourrir avec bonheur une dizaine de personnes.

Très pratique pour les grandes tablées, elle se prépare à l’avance et se conserve bien 48 h au réfrigérateur. Lire la suite…

Taboulé au quinoa blanc

1 novembre 2014 7 commentaires

Taboulé au quinoa blanc 1

Allez le duel est commencé, taboulé au quinoa contre taboulé au blé. J’entends d’ici les commentaires : m’enfin, un taboulé se prépare avec du boulgour (blé concassé) pour le vrai taboulé libanais et une tonne de persil ou à la rigueur avec de la semoule de blé, cqfd ! Lire la suite…

Céviché poissons et crevettes aux légumes, salade de mangues vertes : Spécialités du Honduras

19 juin 2014 8 commentaires

Salade de chou blanc au poulet façon thaï, sauce cacahuète

12 mars 2013 14 commentaires

Salade de chou blanc au poulet fonçon thaï 0

J’aime trop la cuisine thaïlandaise, les épices surtout quand ça pique et j’aime aussi beaucoup le chou. La salade thaïe, je la préfère avec de la papaye verte, mais autant ça poussait bien à Mayotte autant à Saint-Pierre et Miquelon le papayer trouve le climat par trop hostile. Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :