Archive

Archive for the ‘8/ Alcool’ Category

Gâteau à la pâte de dattes

2 juillet 2021 Laisser un commentaire

Quand ma belle mère préférée achète de la pâte de dattes sur un coup de tête et les conseils d’une amie mais demeure perplexe sur la manière de l’utiliser.

On s’est donc creusé un peu la tête, lu la recette préconisée au dos du paquet sans grande conviction, on a fait quelques recherches sur internet pour finalement s’inspirer de la recette chez cookpad.

Nous sommes arrivés à un résultat plutôt concluant, facile et rapide à préparer avec une belle texture et un bon goût de dattes.

Gâteau à la pâte de dattes

  • 300 g de pâtes de dattes
  • Le jus d’1 orange
  • 2 yaourts grec
  • 120 g de poudre d’amandes
  • 130 g de farine
  • 50 g de sucre brun
  • 50 g de beurre
  • 30 g d’huile d’olive
  • 3 c à s de fleur d’oranger
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 20 amandes entières pour décorer
  • 1 c à s de miel pour lustrer
    1. Chauffer la pâte de dattes avec le jus d’orange dans une casserole pour la détendre.
    2. Faire fondre le beurre.
    3. Mélanger le yaourt, la poudre d’amandes, le sucre, la farine et la levure.
    4. Ajouter, le beurre, l’huile et la fleur d’oranger. Mélanger.
    5. Tapisser un moule de papier sulfurisé.
    6. Etaler les 2/3 de l’appareil.
    7. Mettre la pâte de dates dans une poche à douille.
    8. Répartir dans le plat, recouvrir avec le reste de l’appareil.
    9. Disposer les amandes entières
    10. Enfourner à 180° et cuire 30 mn.
    11. Etaler le miel au pinceau pour faire briller.
    12. Refroidir sur une grille (laisser le papier sulfu).

    Journal de bord du dé-confinement #74 – Cerises ou guignes à l’eau de vie


    Vendredi 29 mai 2020

    A vrai dire, je ne connaissais pas les guignes, les cerises de Montmorency oui, mais la guigne non, c’est pas de chance, avouez !

    Je crois avoir déjà raconté sur ce blog (mais je n’ai pas retrouvé l’article) que ma première cuite s’est faite aux cerises à l’eau de vie. J’avais l’âge indécent de cinq ou six ans et ayant échappé à la surveillance de mes parents, qui picolaient avec des amis lors de ce dîner (les chiens ne font pas des chats), j’étais grimpée sur un escabeau en compagnie du fils de la maison, guère plus âgé que moi pour attraper un bocal de cerises dans le cellier. Lire la suite…

    Catégories :8/ Alcool, Cuisine
    %d blogueurs aiment cette page :