Archive

Archive for the ‘Accompagnements’ Category

Pintade à l’orange et pommes de terre à la suédoise, Hasselback

2 décembre 2022 Laisser un commentaire

Vous allez trouver que je suis une monomaniaque de la pintade à l’orange, et ma foi, c’est pas faux. Mais une belle pintade pour garnir la table de Noël ça vous dit ?

On peut acheter la pintade fermière dés maintenant, la congeler et la cuisiner la veille. On la découpe, on la réchauffe et on finit de lier la sauce avant de servir, pas de stress, ça se fait tout seul.

Pour cette recette, j’ai travaillé les oranges et la sauce genre grand plat, tu mets la tête dedans et tu la sors plus. En vrai, c’était bon au-delà de mes espérances, notre invité, en a repris, à assurer que voilà longtemps qu’il n’avait pas mangé un aussi bon plat, qu’il se croyait à Noël et qu’il se retenait de ne pas tout finir et quand Namour a débarrassé la cocotte, il était debout avec son morceau de pain pour saucer une dernière fois. Si ça, c’est pas une réussite !

Pour l’accompagnement, j’avais choisi de réaliser des pommes de terre Hasselback, elles permettent une belle présentation et la cuisson au four avec le beurre fondu qui s’infiltre entre les lamelles leur confèrent une texture incomparable.

Pintade à l’orange

Pour 4/5 personnes

  • 1 pintade 1,6 kg
  • 5 carottes
  • 4 échalotes
  • 2 orange bio
  • 10 cl de vin blanc
  • 20 cl de bouillon de volaille
  • 40 cl d’eau
  • 3 c à s de sucre
  • 1 c à s de maïzena
  • Huile, beurre
  • Romarin
  • Herbes de Provence
  • Sel, poivre
  1. Saler et poivrer la pintade (peau et intérieur).
  2. Dans une cocotte (en fonte) avec un peu d’huile et de beurre, faire sauter la pintade sur toutes ses faces à feu vif.
  3. Éplucher, laver carottes et échalotes, ciseler les échalotes, couper les carottes en rondelles.
  4. Zester une orange avec un économe, couper en fines lanières, blanchir trois fois.
  5. Presser le jus.
  6. Couper la deuxième orange en rondelles, confire 15 mn dans une eau bouillante sucrée. Laisser refroidir.
  7. Lorsque la pintade a pris une belle couleur dorée, baisser la source de chaleur, ajouter un morceau de beurre et suer échalotes et carottes.
  8. Déglacer avec le vin blanc, laisser réduire quelques minutes et verser le bouillon et le jus de l’orange.
  9. Ajouter le romarin et les tranches d’orange égouttés, garder le jus.
  10. Porter à ébullition, baisser le feu, couvrir et mijoter 1 h.
  11. Retourner la pintade deux ou trois fois en cours de cuisson.
  12. Rallonger la sauce avec un peu du jus de cuisson de l’orange.
  13. Piquer la volaille dans le gras de la cuisse, si le jus est clair, la volaille est cuite.
  14. Prolonger de 15 mn si nécessaire.
  15. Déposer la pintade sur une planche pour la découper.
  16. Porter la sauce à ébullition.
  17. Diluer la maïzena avec un peu du jus de cuisson de l’orange et lier la sauce.
  18. Remettre les morceaux de pintade dans la cocotte, maintenir au chaud si besoin, à feu tout doux.

Des variantes de pintade

Pintade à l’orange et au poivre de Sichuan

Pintade à l’orange et au fenouil

Pintade aux agrumes

Pintade à l’estragon

Pintade au four

Pommes de terre hasselbacks ou à la suédoice

Les hasselbacks (version française) ou hasselbackspotatis (version suédoise) ou pommes de terre à la suédoise (pour que tout le monde comprenne qu’il s’agit de patates) sont partiellement tranchées et cuites au four. Ce serait Leif Elisson, pendant sa formation de cuisine en 1953 qui les crée pour nous régaler encore aujourd’hui.

La découpe en fines tranches jusqu’à un peu plus de la moitié donne un éventail dans lequel on peut glisser, beurre, moza ou autre fromage, jambon, chorizo, aromates… histoire de varier les goûts et le plaisir.

N’hésitez pas à en préparer beaucoup, ça part tout seul.

Pommes de terre hasselbacks

  • 11 pommes de terre moyenne
  • 11 lamelles de beurre
  • Huile d’olive
  • Fleur de sel
  • Poivre
  • Herbes de Provence

Préchauffer le four à 200°

  1. Laver les pommes de terre (épluchées ou non).
  2. Poser la pomme de terre entre deux baguettes en bois ou fourchettes à fondue…
  3. Entailler en lamelles.
  4. Cuire environ 45 mn ou jusqu’à ce que les tranches de pommes de terre deviennent dorées et tendres.
  5. Servir dès la sortie du four.

Lentilles aux épices, à la marocaine

18 février 2022 1 commentaire

Je suis un peu la seul à manger des lentilles, certains ne les supportent pas bien, d’autres en ont une aversion comme pour pas mal de légumes secs. Donc comme Papilles et pupilles, chez qui j’ai piqué la recette, les lentilles sont loin de faire l’unanimité et peut-être bien les carottes non plus, ceci dit comme chez Hanane, d’où elle tire la recette, le potiron les remplace, c’est bien aussi.

Lire la suite…

Dahl de lentilles (aux épices indiennes)

28 janvier 2022 1 commentaire

C’est sur cuisine addict que j’ai trouvé la recette, je cherchais une idée pour accommoder mes lentilles corail et ça tombait bien j’avais également des pousses d’épinards frais que j’hésitais à faire en soupe, avec des pâtes fraîches ou juste tombés au beurre. Mais les recettes avec des épices l’emportent le plus souvent dans ma cuisine et celles au goût indien reçoivent toujours les suffrages de mon public… applaudissements !

Lire la suite…

Gratin d’épinards au bleu (d’Auvergne)

22 octobre 2021 1 commentaire

Le fromager chez qui se servent D&J en Auvergne a en référence un bleu dit « spécial sauce« . A vrai dire il est aussi bon en sauce, parce qu’il fond à merveille, que tartiné sur un bon pain, il possède donc quasi tous les mérites parce qu’en plus il ne revient pas cher.

Allez savoir pourquoi, chez moi, les épinards attirent le fromage ou les restes de fromage attirent les épinards, ça marche dans les deux sens.

Lire la suite…

Epaule de sanglier en cuisson lente, sauce marchand de vin au cranberries, fenouil au chorizo


Non, non, non, je ne suis pas chasseuse, ni cueilleuse d’ailleurs, pécheresse à mes heures mais sans plus.

C’est toute une histoire ce sanglier, mon D&J (c’est joli, on dirait un whisky) vivent à la campagne et en saison de chasse il n’est pas rare de croiser les chasseurs, les meutes de chien, les 4×4 poursuivant un animal après une battue et croyez moi c’est fort impressionnant.

Lire la suite…

Cuisson rôti de boeuf parfait, cèpes et pommes de terre au four

23 avril 2021 Laisser un commentaire

Endives braisées, pommes sautées, gratin au bleu d’Auvergne

2 avril 2021 Laisser un commentaire

Puisqu’on parlait de salade d’endives inexistantes sur le blog, au beau jour je réalise une salade assez courante à base d’endives, de pommes, de bleu, de noix et parfois de betterave.

Alors pourquoi ne pas reprendre cette idée en la travaillant en cuisson ? Lire la suite…

Endives braisées aux graines


L’endive, le chicon du nord, c’est quand même bien le plat d’hiver par excellence même si son petit goût amer ne fait pas l’unanimité. Pour en atténuer le goût, après avoir coupé le bout du pied, on l’évide de façon conique en tenant fermement l’endive dans une main et en tournant la pointe du couteau autour du « trognon » blanc. Lire la suite…

Catégories :Accompagnements, Cuisine

Canard au four, champignons, haricots verts et pommes de terre rôties

5 février 2021 Laisser un commentaire

Tout est simple, comme toujours, il suffit d’y penser ! Parfois, l’envie peut prendre de faire un canard, oui… mais que faire en accompagnement ? Et comment ? Et bien voilà, ici, soit vous faites les trois, champignons, haricots verts et pommes de terre, ou seulement deux, et pourquoi pas un seul ? Dans ce cas, vous allez perdre en goût et en assiette bien garnie.

Et puis avec deux légumes légers, vous mangerez moins de pommes de terre, parce que les pommes de terre rôties dans le jus du canard avec les herbes, croyez-moi on a bien du mal à s’arrêter mais comme les champignons sont tout aussi délicieux, on alterne, on re-goûte, on se régale. Lire la suite…

Porc mariné au curry, et aux légumes, facile

22 janvier 2021 Laisser un commentaire

Je dis facile parce que j’ai utilisé une base du curry toute prête, la « mild curry past » de la marque « Patak’s ». Je me sers rarement de sauce toute prête mais j’aime bien cette marque qui relève un plat quand on n’a pas le temps de faire son mélange soi-même.

Lire la suite…
%d blogueurs aiment cette page :