Archive

Posts Tagged ‘Boeuf’

Journal de bord du dé-confinement #67, 68 & 69 Coronavirus – Côte de boeuf et côte de veau au barbecue (cuisson) et légumes à la plancha

22 mai 2020 3 commentaires

Vendredi, samedi et dimanche 22, 23 et 24 mai 2020

Nos amis ont une magnifique cuisine d’été et une non moins superbe piscine. Cet extérieur nous a permis de fêter dignement notre première sortie d’après confinement et de respecter les distances requises.

Le bricoleur de génie a équipé son barbecue d’une crémaillère électrique, c’est malin et ultra pratique surtout quand la grille lestée d’une côte de boeuf de cinq centimètres de haut et de deux côtes de veau de quatre doit être soulevée.

Pour cette belle et savoureuse viande, nous l’avons assaisonnée d’herbes finement pilées et de sel. Là, les deux écoles se sont affrontées, sel avant ou après ? Comme on aime pas plus la polémique stérile les uns et les autres, surtout sur un combat qui dure depuis un moment et où de grands chefs s’affrontent, on a tranché en ne salant qu’une seule face. La viande étant tellement épaisse chacun salera à son goût dans son assiette.

Mimi a préparé une belle braise et nous avons d’abord saisi la viande pour provoquer la réaction de Maillard et avoir une belle croûte avant de prolonger la cuisson en montant un peu la grille. Notre viande très épaisse et que nous voulions bleue a cuit sept minutes de chaque côté pour le boeuf et le veau est resté cinq minutes de plus, grille en haut puisque personne ne souhaitait la viande trop rosée. Nous l’avons laissée reposer à couvert un bon quart d’heure, ça c’était le temps de finir le mojito préparé avec amour par mon amie.

En accompagnement de cette belle viande, nous avions prévu des légumes à la plancha et c’était bien suffisant, une bonne chère, du bon vin, de l’amitié et du partage pour tout cela. Voilà qui nous soignait de notre week-end prévu à Budapest !

Côtes de boeuf au barbecue

  1. Sortir la viande du réfrigérateur et de son emballage si elle est sous vide pour la mettre à température ambiante.
  2. Assaisonner d’herbes et de sel (ou pas) juste avant la cuisson.
  3. Préparer une belle braise.

  1. Poser la viande sur la grille, position basse, pour la saisir 3 ou 4 mn (suivant épaisseur) de chaque côté.
  2. Retourner avec une pince, ne pas piquer la viande pour ne pas faire couler de jus et l’assécher.
  3. Cuire 4 à 5 mn de chaque côté pour une cuisson bleue (7 mn pour la nôtre qui était très épaisse).
  4. Augmenter les temps de cuisson de 2 à 3 mn si vous la voulez saignante et encore quelques minutes supplémentaires pour une cuisson à point.
  5. Déposer la viande sur la planche à découper, couvrir d’un papier aluminium.
  6. Laisser reposer pour que le jus se répartisse et obtenir une viande bien juteuse.
  7. Découper et laisser chaque convive saler et poivrer à son goût.

  1. Et passer une belle soirée.

%d blogueurs aiment cette page :