Archive

Posts Tagged ‘Epices’

Riz à l’indienne, façon Kitchari

12 décembre 2021 Laisser un commentaire

Vu chez Scally, pour des précisions lire l’article de Clémence Clatz.

J’avais un reste de légumes poireaux et carottes que j’ai intégré et qui ne faisait pas partie de la recette originale mais franchement ça apporte un plus.

Entre parenthèse, les ingrédients facultatifs ou ceux qu’on peut intégrer.

Riz et lentilles à l’indienne, Kitchari

Pour 6 personnes

  • 150 g riz basmati
  • 150 de lentilles corail (lentilles moong dal)
  • 450 ml d’eau
  • 1 c à s d’huile végétale
  • 1,5 c à café de graines de cumin
  • 1,5 c à café de cumin moulu
  • 1,5 c à café de coriandre moulue
  • 1,5 c à c à café de curcuma
  • 1,5 c à c bombée de gingembre frais pelé et râpé
  • (1 c. à café de graines de moutarde)
  • 1 oignon
  • 1 blanc de poireau
  • 2 carottes
  • 1 c à c de fond de veau
  • 15 cl d’eau
  • ½ bouquet de coriandre
  • (1 à 2 citrons verts ou jaunes)
  • Sel, poivre, piment en paillettes
  1. Rincer le riz et les lentilles dans une passoire.
  2. Eplucher, laver et ciseler l’oignon.
  3. Laver, couper en rondelles le poireau.
  4. Eplucher, laver et couper en rondelles les carottes.
  5. Suer l’oignon et le poireau dans un wok avec un peu de beurre.
  6. Ajouter les carottes et le fond dilué dans l’eau, couvrir et cuire doucement. Réserver
  7. Torréfier les graines de cumin dans le wok, puis ajouter toutes les épices (sauf la coriandre).
  8. Mélanger, ajouter 2 ou 3 cuillères à soupe d’eau pour former une pâte, laisser évaporer.
  9. Ajouter le riz, les lentilles et les légumes, mélanger. Saler, poivrer, pimenter.
  10. Ajouter l’eau, porter à ébullition, baisser le feu, couvrir, cuire 15 mn sans ouvrir le wok.
  11. Couper le feu, laisser reposer 10 mn sans ouvrir.
  12. Goûter. Si le riz ou les lentilles ne sont pas assez cuits, ajouter un peu plus d’eau et remettre cuire quelques minutes.

Servir avec des quartiers de citron et la coriandre ciselée.

Le citron va apporter un chouette équilibre à ce plat, ne le zappez pas.

Catégories :5/ Plat unique, Cuisine, Légumes

Magret au miel et gingembre, poires pochées au vin blanc et épices douces

5 décembre 2021 2 commentaires

La quantité de vin blanc dépendra de la taille de votre casserole, plus les poires seront serrées moins il faudra de vin blanc. Si un peu de poire affleure du vin blanc, pas d’inquiétude elle cuira parfaitement bien.

L’alliance épices/magret et poires est éprouvée et approuvée sauf si vous avez un réfractaire au sucré/salé, quoi que on est pas à l’abri d’une bonne surprise.

Ici, accompagné d’endives braisées mais vous pouvez envisager des petites pommes de terre au four, un gratin dauphinois, des haricots plats…

Un plat qui ne déméritera pas sur la table des fêtes.

Pour 2/3 personnes

Le magret

  • 1 magret
  • 1 cm de gingembre
  • 5 cl de vin blanc
  • 10 cl de jus d’orange
  • Sel, poivre
  1. Parer, quadriller le magret et saler, poivrer sur les deux faces.
  2. Poêler coté peau dans une poêle bien chaude.
  3. Eplucher et ciseler finement le gingembre.
  4. Dégraisser la poêle et ajouter le gingembre
  5. Déglacer avec 5 cl de vin blanc puis le jus d’orange.
  6. Enfourner à four chaud 90°, cuire env. 30 mn.
  7. 65° pour un magret rosé,
  8. Reposer à couvert hors du four, 5 mn.
  9. Réduire la sauce à feu vif pendant la découpe du magret.

Les poires pochées au vin blanc

  • 3 poires
  • 50 à 75 cl de vin blanc
  • 1,5 c à s de miel
  • 2 étoiles de badiane
  • 4 gousses de cardamome
  1. Eplucher les poires
  2. Chauffer le vin avec le sucre et les épices
  3. Plonger les poires dans le vin.
  4. Couvrir, cuire 20 mn à petite ébullition.
  5. A couvert, laisser tiédir dans la casserole.
  6. Egoutter, réchauffer pour servir.
Catégories :Canard, Cuisine, Récap Fétes

Tarte fine aux légumes sans oeufs

5 novembre 2021 1 commentaire

Quelques restes au fond du frigo, il n’en fallait pas plus pour donner naissance à une délicieuse tarte fine aux légumes et profiter des derniers légumes de saison de nos étals.

Mon intention première était de faire une quiche avec les légumes un peu tristes en les faisant revenir. JaimeTout passant par là me rappelle à l’ordre à cause de son intolérance aux oeufs entrant dans sa composition.

Les légumes peuvent être revenus à la poêle ou bien passer au four à 180°, 30 mn sur une plaque.

Tarte fine aux légumes

  • 1 pâte feuilletée (ou une pâte maison)
  • 2 c à s de St Moret (ou autre fromage à tartiner)
  • 1 c à s de moutarde
  • 1 oignon
  • 1 courgette
  • 1 aubergine (moyenne)
  • 1 poivron
  • 1 c à c d’huile d’olive
  • 100 g de gruyère râpé
  • Sel, poivre, épices

Préchauffer le four à 180°

  1. Eplucher, laver, ciseler et suer l’oignon dans un peu d’huile.
  2. Laver et couper en brunoise les légumes sans les mélanger.
  3. Ajouter les poivrons et faire revenir quelques minutes.
  4. Procéder de la même façon avec les aubergines puis les courgettes.
  5. Assaisonner.
  6. Mélanger fromage à tartiner et moutarde.
  7. Etaler la pâte et tartiner avec l’appareil fromagé sur la pâte.
  8. Répartir les légumes puis le gruyère.
  9. Enfourner, cuire 30 mn à 180°, ajouter 5 mn sol dessous.

Servir avec une belle salade agrémentée d’oignons rouges et de tomates cerise.

Filet de julienne au citron confit et aux achards de légumes

15 octobre 2021 Laisser un commentaire

J’achète de temps en temps de la julienne, ces grands filets allongés à la chair blanche, fine et délicate, sans jamais vraiment avoir envisagé à quoi ressemblait ce poisson.

Pour en savoir plus sur ce grand poisson Molva molva appelé également lingue franche ou grande lingue et voir à quoi il ressemble, faites donc les curieux sur le site de « Pavillon France« .

Si vous n’avez pas (la chance) d’avoir des achards maison, on en trouve en super marché (asiatique ou pas), sinon une julienne de légumes leur ira parfaitement (recette sur « Petits plats entre amis« ). Mais je vous engage tout de même à cuisiner et conserver un pot de « citron confits au gingembre« , qui donnera du peps à votre poisson.

Filet de julienne aux achards

Pour 4 personnes, préchauffer le four à 180°

  • 2 filets de julienne
  • 2 c à s de citrons confits au gingembre
  • 2 c à s d’achards de légumes
  • Huile d’olive
  1. Graisser un plat à gratin.
  2. Hacher les citrons et les achards.
  3. Déposer le poisson dans le plat, recouvrir avec le hachis.
  4. Enfourner, cuire 20 à 25 mn suivant l’épaisseur des filets.
  5. Servir aussitôt.

Gratin de courgettes au parmesan

23 septembre 2021 Laisser un commentaire

Cette année les heureux propriétaires de potager, qu’ils soient du sud ou du centre de la France, ont galéré pour faire mûrir leur tomates.

Sauf ce généreux donateur croisé en bas de chez moi et qui me demande si je veux des tomates. Un peu paniquée, en mode mais il me veut quoi celui-là ? Je le remercie et lui dit en avoir ramassé chez mon amie (véridique) et ma désolation de ne pas avoir de monnaie sur moi (vrai également), parce que bon, si ce petit monsieur poussant son vélo avec ses sacs de tomates avaient besoin de quelques pièces, j’étais prête à bouffer des tomates toute la semaine. Que nenni s’offusque le monsieur, je vous les offre, j’en ai bien trop, je reviens de mon jardin et je ne sais plus quoi en faire.

Soufflée par la générosité et l’offre peu habituelle, j’ai raté deux choses, lui demander son numéro ou lui donner le mien pour une prochaine livraison de son jardin et lui demander comment lui avait réussi l’exploit d’avoir d’aussi belles et bonnes tomates (elles étaient absolument délicieuses).

Par contre question courgettes, n’en jetez plus, le garde manger déborde. Famille et amis ne savent plus quoi inventer comme recette pour ne pas se lasser de ce Cucurbitacée. Alors, je transmets idées recettes autant qu’on en veut et je suis bien récompensée en belles et énormes courgettes.

Gratin de courgettes au parmesan

  • 1,5 kg de courgettes
  • 1 kg de pommes de terre
  • 2 beaux oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 3 c à s de Parmesan
  • 4 c à s de pistou maison (ou pas)
  • Herbes de Provence
  • Sel, poivre
  1. Éplucher, couper en rondelles fines, laver, sécher les pommes de terre.
  2. Les précuire quelques minutes au micro-ondes à la vapeur.
  3. Éplucher, laver, émincer l’oignon, suer à la poêle ou au micro-ondes.
  4. Écraser, éplucher et ciseler finement l’ail.
  5. Laver, couper en deux épépiner la courgette.
  6. Huiler légèrement un plat allant au four, étaler un lit de pommes de terre.
  7. Recouvrir de courgettes et un peu d’oignons.
  8. Assaisonner avec du parmesan, 2 c à s de pistou, ail, sel, poivre, herbes.
  9. Recommencer jusqu’à épuisement des ingrédients.
  10. Terminer par des pommes de terre.
  11. Enfourner et cuire 45 mn à 1 h. Couvrir éventuellement de dernier quart d’heure.

Chutney de figues, oignons rouge et fruits secs

10 septembre 2021 1 commentaire

Boulettes de crevettes au combawa et anniversaire de Naimerien

5 août 2021 1 commentaire

Aujourd’hui, je tiens à fêter l’anniversaire de Naimerien même s’il n’est plus vrai qu’il n’aime rien. Ses goûts en matière de cuisine ont bien évolué depuis février 2010, date à laquelle j’ai ouvert ce site, il avait alors 16 ans.

Qu’il aime ou qu’il n’aime pas, moi je l’aime comme il est.

Lire la suite…

Poulet Yassa

19 mars 2021 Laisser un commentaire

Le poulet Yassa est une spécialité sénégalaise de poulet mariné au citron avec beaucoup d’oignons. La tradition veut que la cuisson se fasse au barbecue mais ne rêvons pas ce n’est pas encore le printemps et point de barbecue sur mon balcon. Lire la suite…

Achards de citron à l’indienne

29 janvier 2021 2 commentaires

Souvenez-vous cette recette pour ma prof de danse préférée « Brioche à effeuiller à l’indienne ». Elle était notre professeure à Mayotte et donnait des cours à JaimeTout et à moi, il y a… oh là là c’est si loin, 14 ans déjà !

Depuis j’ai arrêté la danse, en rentrant en France je n’avais pas le temps, pas trouvé de cours qui me convenait et puis la santé, c’est plus ce que c’était ma pôve dame ! Lire la suite…

Porc mariné au curry, et aux légumes, facile

22 janvier 2021 Laisser un commentaire

Je dis facile parce que j’ai utilisé une base du curry toute prête, la « mild curry past » de la marque « Patak’s ». Je me sers rarement de sauce toute prête mais j’aime bien cette marque qui relève un plat quand on n’a pas le temps de faire son mélange soi-même.

Lire la suite…
%d blogueurs aiment cette page :