Archive

Posts Tagged ‘Figues’

Cake salé roquefort, chutney de figues

15 janvier 2022 Laisser un commentaire

Dans les petits trous, il y avait des morceaux de figues, si, si !

Allez, comme on est plus à un apéro près, on va changer du foie gras et improviser un cake roquefort/chutney de figues.

Il me reste des pots de chutney préparés pour accompagner le foie gras, mais à la finale on le déguste nature parce que rien lui va si bien.

Le roquefort un peu fort, se marie bien avec l’acidité du chutney mais le cake sera délicieux en modifiant les goûts. On pourra par exemple marié du Saint Nectaire avec un chutney de tomates vertes. Et si vous n’avez pas de chutney, utiliser de la confiture et ajouter 1 c à s de vinaigre.

Cake salé fromage, chutney

  • 200 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 œufs
  • 8 cl de vin blanc sec
  • 10 cl d’huile d’olive
  • 150 g de roquefort
  • 150 g de mozzarella
  • 3 c à s de chutney de figues
  • Poivre

Préchauffez le four à 160°

  1. Mélanger farine et levure chimique.
  2. Battre les œufs, l’huile d’olive et le vin blanc.
  3. Verser la farine petit à petit, battre jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
  4. Découper la mozzarella et le roquefort en dés, ajouter à l’appareil ainsi que le chutney.
  5. Assaisonner en poivre, inutile de mettre du sel.
  6. Chemiser un moule (beurrer et fariner), verser la pâte. Laisser reposer 30 mn.
  7. Enfourner et cuire 45 mn.
  8. Vérifier la cuisson une lame de couteau doit ressortir propre.
  9. Laisser tiédir dans le moule pendant 15 minutes, démouler.
  10. Refroidir sur une grille.

Confiture de figues blanches aux épices douces

8 octobre 2021 Laisser un commentaire

Je n’arrête pas, chaque année, de vous parler de mes figues. Enfin, celles que je vais cueillir chez des amis et qui résistent à l’envie toujours plus forte de zigouiller les deux figuiers.

Il faut dire qu’ils sont assez près de la piscine et de la cuisine d’été, oui parce qu’ils ont aussi une piscine, chauffée s’il vous plait, et une magnifique cuisine d’été équipée d’une superbe plancha. Bref, revenons aux désagréments des figuiers et j’avoue qu’ils sont nombreux :

  • figues tombées de l’arbre à moitié mangées par les oiseaux,
  • ça pourrit, ça (pue) sent l’alcool (de figues),
  • ça s’incruste dans le gazon au bord de la piscine,
  • on marche dessus,
  • on s’en colle aux semelles,
  • on en emmène partout,
  • les piaffes, non contents de nous bouffer la moitié de la récole,
  • chient de la figue et moult pépins sur le mobilier de jardin,
  • ça durcit, il faut frotter fort pour nettoyer,
  • on en sort pas !

Que faire ? On change de chaussures, on fait super gaffe où on marche et puis ce n’est pas si simple la récolte, faut pas croire, la sève contenue dans les feuilles et les branches est, pour ma part, ultra urticante, c’est farci de moustiques, araignées et autres bestioles provoquant boutons et démangeaisons, alors ? Qui souffre le plus ?

Donc qu’on se le dise, que ce soit au jardin ou pour la cueillette : la figue se mérite.

J’ai oublié de préciser qu’il y avait un figuier de figues blanches et au de figues noires, après je ne saurais dire de quelles variétés il s’agit.

Je ne mélange pas les figues pour faire mes confitures, cette année j’ai ajouté des épices à pain d’épices dans celle à la figue blanche. On peut aussi faire le mélange soi-même (cannelle, badiane, girofle, anis, gingembre, muscade) et forcé sur un des épices préféré et ajouter de la cardamome.

Confiture de figues blanches aux épices douces à pain d'épices

Confiture de figues blanches aux épices douces

Pour 9 pots

  • 3 kilos de figues
  • 1,5 kilos de sucre
  • Le jus d’un citron
  • 2 c à s de quatre épices
  • 1 c à c de cardamome moulue
  1. Stériliser les pots en les faisant bouillir, égoutter, laisser sécher à l’envers sur un torchon propre.
  2. Rincer les figues, couper le pédoncule dur, couper les fruits en quatre.
  3. Mettre dans une bassine à confiture ou une grosse marmite avec le citron et le sucre.
  4. Couvrir, mettre dans un endroit frais.
  5. Laisser macérer 12 h (une nuit).
  6. Le lendemain, porter à ébullition, cuire environ 30 mn en mélangeant régulièrement.
  7. Écumer, surveiller la cuisson et la consistance désirée.
  8. Ajouter les épices.
  9. Remplir les pots avec la confiture brûlante, fermer et retourner les pots sur leurs couvercles.
Confiture de figues blanches aux épices douces à pain d'épices

Chutney de figues, oignons rouge et fruits secs

10 septembre 2021 1 commentaire
%d blogueurs aiment cette page :