Archive

Posts Tagged ‘Poisson’

Fondue de la mer au cabillaud au four, sauce légère

14 mai 2017 5 commentaires

Pfou, avec toutes ces semaines de quatre jours, des semaines qu’on aimerait normal, on a plus le temps de rien. Surtout je n’ai plus le temps de publier de recettes, allez trois jours à Paris, un week-end par ici, un week-end par là et à peine le temps de cuisiner, encore moins de prendre des photos, de les trier et d’écrire les recettes.

On est dimanche, on va attaquer une semaine de cinq jours, nul… et j’en profite pour nous régaler avec cette choucroute légère, savoureuse et hyper vite fait.

Pour 4 personnes

  • 500 g de choucroute cuite
  • 10 graines de geniève
  • 10 cl de vin blanc
  • 2 filets de cabillaud (600 g)
  • 2 échalotes
  • 5 cl de vin blanc
  • 2 c à c de fond de poisson
  • 30 cl de crème de soja
  • Sel, poivre à queue (Poivre sauvage de Madagascar : Voatsiperifery)
  1. Etaler le chou dans un plat à gratin.
  2. Parsemer de graines de geniève
  3. Arroser avec 10 cl de vin blanc
  4. Disposer les filets de cabillaud, saler, poivrer.
  5. Enfourner à 140°, 35/40 mn. Le poisson blanchit, vérifier la cuisson en détachant quelques pétales.
  6. Eplucher et ciseler finement les échalotes
  7. Dans une casserole, faire fondre une noix de beurre, suer les échalotes à feu doux
  8. Déglacer avec le vin blanc, laisser réduire.
  9. Verser la crème de soja, le fond de poisson, poivrer, saler au goût.
  10. Porter à ébullition. Réserver au chaud.

Servir napper de sauce.

Saganaki aux crevettes et Saint Jacques ou fruits de mer à la sauce tomate épicée

20 août 2016 7 commentaires

Cabillaud au pistou de fenouil sauvage et asperges rôties au four

26 mai 2016 5 commentaires

Cabillaud au combawa en cuisson douce, courgettes et aubergines sautées au poivre du sichuan

22 mars 2016 3 commentaires

Cabillaud au combawa en cuisson douce, courgettes et aubergines sautées au poivre du sichuan 1

Quand votre poissonnier vous dit : ma petite dame j’ai reçu des filets de cabillaud, vous pouvez les congeler et en plus ils sont en promo !

Impossible de résister, d’autant plus qu’on sent déjà fondre les délicates pétales sous son palais après la douce cuisson lente. Lire la suite…

Cabillaud (morue fraîche) croûte tomates séchées, ail, persil et noix en cuisson basse température

9 janvier 2016 12 commentaires

Morue (cabillaud) pesto rosso en cuisson lente 1

J’ai gardé, de mes années à Saint Pierre et Miquelon, un faible pour la « morue fraîche » nommée « cabillaud » en métropole.

Si le poisson acheté ici n’a ni la texture moelleuse ni la saveur de celui tout juste pêché, nous lui conservons malgré tout une affection particulière et puis la cuisson basse température lui va si bien. Lire la suite…

Verrines médaillons de homard, chantilly au pistou

17 décembre 2015 4 commentaires

Verrine Médaillon de Homard à la chantilly au pistou 1

Une verrine produit toujours son effet sur un buffet ou une jolie table, en mise en bouche ou en entrée. Celles-ci sont festives et allient tout à la fois douceur et craquant.

Les médaillons peuvent être préparés à l’avance et être conservés dans une boite hermétique au réfrigérateur, pareil pour le pistou, on le cuisine deux ou trois jours avant, on le met dans un pot et le plus dur est fait. Lire la suite…

Mérou sauce vanille et ce qu’il ne FAUT PAS FAIRE en photos culinaires

13 avril 2015 6 commentaires

Mérou sauce vanille 1 Que les photos ne vous empêchent pas d’acheter et de cuisiner du mérou si vous avez la chance d’en trouver et parfois à un prix raisonnable. Voilà une parfaite illustration de ce qu’il ne FAUT PAS FAIRE en matière de photos culinaires, comme ici pour obtenir un rendu super moche, pas de quoi être fière.

  • Une lumière pourrie diffusée par un spot comportant une lampe à économie d’énergie, redoutable, vous avez vu ce rendu jaunâtre contre lequel le logiciel de correction n’a rien pu faire.
  • Prendre les photos sur un coin de placard avant de servir et faire une mise au point aléatoire.
  • Un dressage à deux balles où seul le riz créole tire son épingle du jeu grâce à l’utilisation d’un emporte pièce, et encore ! Non, mais vous avez vu cette tentative de virgule pour la sauce comme à Top Chef avec une cuillère à soupe, on dirait un étalage à la truelle.

Lire la suite…

%d blogueurs aiment cette page :