Archive

Posts Tagged ‘Veau’

Journal de bord du dé-confinement #70 Coronavirus – Sauté de veau pommes de terre et carottes


Lundi 25 mai 2020

Naturellement, et parce que j’aime ça, je prends en charge la confection des repas de l’idée, à la réalisation. Deux mois et demi plus tard, il m’arrive de m’épuiser et d’être, sinon à court d’idées du moins, avec l’envie de souffler.

J’ai donc instauré que le midi, je prenais en charge le plat familial et le soir un des trois garçons faisait la cuisine à tour de rôle. Certains étant plus capables que d’autres et un plutôt handicapé, on lui a demandé de soumettre une idée par semaine et qu’on l’aiderait à la réaliser.

Il voulait nous faire un sauté d’agneau, manque de pot, la boucherie était prise d’assaut par des clients pas très respectueux de la distance sanitaire et nous n’avons donc pas souhaité y faire la queue. Je me suis rabattue sur du veau en gardant les légumes commandés pour l’agneau. Nous avons procédé ensemble à l’épluchage et aux découpes et j’ai oeuvré pour les cuissons.

Et pour ce week-end, un petit rappel au civisme en ce qui concerne les gestes barrière et le jet de masques et de gants.

Sauté de veau

Pour 8 personnes

  • 800 g de veau
  • 2 poireaux
  • 4 navets
  • 2 oignons
  • 4 carottes
  • 1 kg de pommes de terre
  • Beurre
  • Bouquet garni
  • 15 cl de vin blanc
  • 30 cl de fond de veau
  • 2 c à s de farine
  • Sel, poivre
  1. Eplucher, laver, ciseler et suer les oignons dans une cocotte en fonte avec un morceau de beurre.
  2. Eplucher, laver et couper les carottes et les poireaux en rondelles.
  3. Ajouter dans la cocotte. Mélanger et suer quelques minutes.
  4. Eplucher, laver et couper les navets en cubes, ajouter dans la cocotte.
  5. Parer la viande et couper en cubes. Ajouter dans la cocotte, mélanger, faire blanchir la viande.
  6. Mouiller avec le vin blanc, faire réduire.
  7. Saupoudrer de farine, mélanger pour bien enrober la viande quelques minutes.
  8. Verser le bouillon petit à petits en mélangeant.
  9. Ajouter le bouquet garni, saler et poivrer.
  10. Couvrir et cuire 30 mn. Peler, laver et couper les pommes de terre en cubes.
  11. Ajouter les pommes de terre. Couvrir. Poursuivre la cuisine 45 mn.
  12. Vérifier la cuisson, la viande doit être très tendre.

Journal de bord du dé-confinement #67, 68 & 69 Coronavirus – Côte de boeuf et côte de veau au barbecue (cuisson) et légumes à la plancha

22 mai 2020 3 commentaires

Vendredi, samedi et dimanche 22, 23 et 24 mai 2020

Nos amis ont une magnifique cuisine d’été et une non moins superbe piscine. Cet extérieur nous a permis de fêter dignement notre première sortie d’après confinement et de respecter les distances requises.

Le bricoleur de génie a équipé son barbecue d’une crémaillère électrique, c’est malin et ultra pratique surtout quand la grille lestée d’une côte de boeuf de cinq centimètres de haut et de deux côtes de veau de quatre doit être soulevée.

Pour cette belle et savoureuse viande, nous l’avons assaisonnée d’herbes finement pilées et de sel. Là, les deux écoles se sont affrontées, sel avant ou après ? Comme on aime pas plus la polémique stérile les uns et les autres, surtout sur un combat qui dure depuis un moment et où de grands chefs s’affrontent, on a tranché en ne salant qu’une seule face. La viande étant tellement épaisse chacun salera à son goût dans son assiette.

Mimi a préparé une belle braise et nous avons d’abord saisi la viande pour provoquer la réaction de Maillard et avoir une belle croûte avant de prolonger la cuisson en montant un peu la grille. Notre viande très épaisse et que nous voulions bleue a cuit sept minutes de chaque côté pour le boeuf et le veau est resté cinq minutes de plus, grille en haut puisque personne ne souhaitait la viande trop rosée. Nous l’avons laissée reposer à couvert un bon quart d’heure, ça c’était le temps de finir le mojito préparé avec amour par mon amie.

En accompagnement de cette belle viande, nous avions prévu des légumes à la plancha et c’était bien suffisant, une bonne chère, du bon vin, de l’amitié et du partage pour tout cela. Voilà qui nous soignait de notre week-end prévu à Budapest !

Côtes de boeuf au barbecue

  1. Sortir la viande du réfrigérateur et de son emballage si elle est sous vide pour la mettre à température ambiante.
  2. Assaisonner d’herbes et de sel (ou pas) juste avant la cuisson.
  3. Préparer une belle braise.

  1. Poser la viande sur la grille, position basse, pour la saisir 3 ou 4 mn (suivant épaisseur) de chaque côté.
  2. Retourner avec une pince, ne pas piquer la viande pour ne pas faire couler de jus et l’assécher.
  3. Cuire 4 à 5 mn de chaque côté pour une cuisson bleue (7 mn pour la nôtre qui était très épaisse).
  4. Augmenter les temps de cuisson de 2 à 3 mn si vous la voulez saignante et encore quelques minutes supplémentaires pour une cuisson à point.
  5. Déposer la viande sur la planche à découper, couvrir d’un papier aluminium.
  6. Laisser reposer pour que le jus se répartisse et obtenir une viande bien juteuse.
  7. Découper et laisser chaque convive saler et poivrer à son goût.

  1. Et passer une belle soirée.

%d blogueurs aiment cette page :