Accueil > 7/ Desserts, Cuisine, Goûter, Pain, brioches et autres boulanges > Pogne, brioche légère au rhum et à la fleur d’oranger

Pogne, brioche légère au rhum et à la fleur d’oranger

pogne-ou-brioche-au-rhum-et-a-la-fleur-doranger-1Voilà un moment que je n’avais pas boulanger, ni cuisiner d’ailleurs et pour le coup laissé le blog en friche. J’ai eu envie de brioche et même si la brioche bien beurrée à la pâte incomparable et filante est un pur délice, la Pogne de Romans présentait une belle alternative moins riche en oeuf et en beurre.

Elle est aromatisée de rhum et de fleur d’oranger ce qui ne gâche rien bien au contraire, vous vous en doutez.

Je me suis inspirée de la recette trouvée chez « Le cantal notre paradis vert« , il ne tarit pas d’éloges sur cette délicieuse recette et tous ceux qui ont goûté la Pogne aérée et parfumée que donne la recette lui ont donné raison.

Je transcris une recette de ménagère et non de pâtissier, c’est à dire que je n’ai pas pesé les oeufs ni autres liquides, ce qui donne un résultat moins précis pour la consistance finale de la pâte après pétrissage. Je m’explique, mes oeufs étaient relativement gros, ma pâte était donc bien trop liquide, j’ai du ajouté de la farine et pétrir à nouveau. Si cela vous arrive, ajouter la farine 20 g par 20 g et garder à l’esprit que la pâte doit rester collante, s’étirer quand on saisit une boulette entre le pouce et l’index mais finir par se détacher du bout d’un de vos doigt lorsque vous les écarter.

Le plus dur ? Tentez d’attendre le complet refroidissement avant de vous jeter dessus, rien que l’odeur représente une torture.

pogne-ou-brioche-au-rhum-et-a-la-fleur-doranger-3

Pogne de Romans ou brioche au rhum et à la fleur d’oranger

Le polish

  • 100 g de farine
  • 2,5 c à c de levure déshydratée
  • 8 cl d’eau

La pâte

  • 500 g de farine (T45)
  • 190 g de sucre
  • 190 g de beurre mou
  • 8 cl de rhum
  • 8 cl de fleur d’oranger
  • 1 c à c de sel
  • 4 oeufs

pogne-ou-brioche-au-rhum-et-a-la-fleur-doranger-2

  1. Dans le bol du robot, pétrir 20 mn.
  2. Bouler, filmer au contact, laisser lever 1 h (four à 30°) avec un bol d’eau ou à température ambiante jusqu’à ce que la pâte double de volume (2 h à température ambiante).
  3. Dégazer, séparer la pâte en 2 parts égales.
  4. Bouler, pratiquer un trou au milieu avec un doigt fariné, saisir la pâte à pleines mains et tourner pour former une roue.
  5. Déposer sur une plaque à pâtisserie, couvrir d’un linge.
  6. Pratiquer de la même manière pour la deuxième pâte.
  7. Laisser lever 1 h (même méthode, voir ci-dessus).
  8. Dorer au jaune battu additionné d’un peu d’eau ou de lait. Grigner.
  9. Cuire à four chaud, 160°, 30 mn puis à 140°, 10 mn.

Pour une mie parfaite et moelleuse à souhait, dégainer la sonde et programmer à 90° cuisson à coeur.

pogne-ou-brioche-au-rhum-et-a-la-fleur-doranger-4

Publicités
  1. 15 octobre 2016 à 14 h 58 min

    Moelleuse et délicieusement parfumée.Belle soirée

    J'aime

  2. 15 octobre 2016 à 6 h 04 min

    Comme elle me fait envie ta pogne !

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :