Archive

Archive for the ‘Veau’ Category

Mortadelle faite maison ou cachir à l’algérienne

16 octobre 2020 Laisser un commentaire

D’après une recette de cachir de Mes inspirations culinaires qui propose toujours de belles recettes justement très inspirantes.

Et je dédie cette recette à mon nouveau collègue s’il passe par là, voilà une belle idée, tu m’en diras des nouvelles.

Une charcuterie facile à réaliser et avec des variations infinies d’épices, d’olives vertes ou noires, en y ajoutant des fruits secs pistaches, noisettes… amusez-vous !

Mortadelle ou cachir

Pour 5 ou 6 rouleaux

  • 600 g de veau (ou poulet ou dinde) haché 
  • 180 g de semoule fine
  • 1 boule de Mozarella
  • 2 c à s de fromage frais de chèvre
  • 4 œufs
  • 10 cl d’huile
  • 2 gousses d’ail
  • Sauce Shiracha ou piment
  • 1 cuillère a soupe de  Ras el Hanout 
  • 1 cuillère a café de paprika
  • 1 cuillère a café  de cumin
  • Sel
  • Poivre
  • 100 g d’olives vertes entières dénoyautées
  1. Parer et couper la viande en cubes.
  2. Mettre tous les ingrédients dans le mixeur.
  3. Mixer le tout pour avoir un mélange lisse et homogène.
  4. Séparer en 5 ou 6 parts.
  5. Déposer la pâte au centre d’un film alimentaire, rouler pour former un boudin.
  6. Rouler dans un deuxième puis dans du papier aluminium.
    Deux cuissons possible :
  7. Cuire 20 à 25 min environ au bain-marie dans un four préchauffé à 180°C.  La mortadelle est cuite lorsqu’elle devient dure au toucher.
  8. Laisser refroidir.
  9. Déballer, et emballer dans un papier sulfurisé. Réfrigérer.
  10. Se garde une semaine au frais.

Veau au citron et noix de cajou

9 octobre 2020 Laisser un commentaire

 

J’avais prévu de faire un poulet thaï et noix de cajou que j’avais vu sur le site « Toute la thaïlande » mais Naimerien, qui y a séjourné jusqu’à la mi-juin pour devenir moniteur de tourisme, est intolérant au poulet et puis Namour a suggéré une blanquette. Lire la suite…

Catégories :3/ Plats de viande, Cuisine, Veau

Journal de bord du dé-confinement #70 Coronavirus – Sauté de veau pommes de terre et carottes et jets de masque


Lundi 25 mai 2020

Naturellement, et parce que j’aime ça, je prends en charge la confection des repas de l’idée, à la réalisation. Deux mois et demi plus tard, il m’arrive de m’épuiser et d’être, sinon à court d’idées du moins, avec l’envie de souffler. Lire la suite…

Journal de bord du dé-confinement #67, 68 & 69 Coronavirus – Côte de boeuf et côte de veau au barbecue (cuisson) et légumes à la plancha

22 mai 2020 3 commentaires

Vendredi, samedi et dimanche 22, 23 et 24 mai 2020

Nos amis ont une magnifique cuisine d’été et une non moins superbe piscine. Cet extérieur nous a permis de fêter dignement notre première sortie d’après confinement et de respecter les distances requises. Lire la suite…

Journal de bord du confinement #Jour10 Coronavirus et Blanquette de veau à l’ancienne

26 mars 2020 4 commentaires

Sauté de veau pas tout à fait à l’ancienne

Jeudi 26 mars

Mine de rien et malgré les apparences en ce moment, nous sommes ici sur un blog de cuisine et aussi incroyable que cela puisse paraître, aucune recette de blanquette sur ce blog.

Des sautés de veau, des piccatas, du veau marengo, oui, mais pas de blanquette de veau. J’ai quand même exhumé une recette que j’avais réalisée mais sans prendre de photos. Lire la suite…

Baeckeoffe – Recette alsacienne

11 mars 2020 1 commentaire

Question de Namour par SMS :

  • As-tu une recette de Baeckeoffe ?
  • Attends je regarde, il me semble !
  • Mais non, rien.

Pas de recette de ce plat traditionnel alsacien, des ragoûts irlandais oui, et autres plats régionaux mijotés en cocotte mais de baeckeoffe point. Du coup, la demande ressemblait à un défi et comme on était vendredi, j’ai traîné sur internet pour lire quelques recettes et m’imprégner de son histoire et des différentes possibilités offertes par la diversité des viandes, légumes et aromâtes employés.

Je ne possède pas de plat en terre alsacien mais une cocotte en fonte format familial et je n’ai donc pas besoin de lutter ma cocotte qui est suffisamment hermétique. En effet, la tradition voulait que l’on prépare une pâte à base d’eau et de farine afin de former un boudin qui entourait la terrine. Cette pâte avait deux utilités, elle scellait la cocotte et son couvercle pour empêcher la vapeur de s’échapper et permettait à son propriétaire d’y graver ses initiales ou tout autre signe distinctif.

A l’origine, le baeckeoffe était préparé la veille et on emmenait le plat le dimanche matin en allant à la messe pour le déposer chez le boulanger et le cuire dans son four encore chaud. La cocotte ainsi fermée et identifiée permettait à son propriétaire de la reconnaitre parmi celles des autres habitants du village et assurait également que personne n’avait piqué dans le plat.

Pour m’aider à réaliser mon baeckeoffe, je me suis faite aidée par Cuisine-addict qui nous apprend que baeckeoffe signifie littéralement « four du boulanger » en alsacien. Je lui ai également empruntée l’idée du poivre du Sichuan pour donner du peps et apporter la petite saveur citronnée qui va se marier à merveille avec le vin blanc d’Alsace. Après quelques autres détours, je me suis arrêtée sur la recette du baeckeoffe traditionnel du site « je vais vous cuisiner« , spécialiste des recettes alsaciennes et aujourd’hui je vous livre celle que j’ai cuisiné.

Baeckeoffe – Ragoût alsacien

Lire la suite…

Sauté de veau à la coriandre et aux citrons confits

23 mars 2018 2 commentaires

Veau marengo

2 février 2018 1 commentaire

Bonaparte, le 14 juin 1800, remporte la bataille de Marengo, dans le Piémont Italien contre les autrichiens. Pour fêter la victoire, son cuisinier Dunand, fort dépourvu en denrées fraîches mais bouillonnant d’idées, imagina un plat de fond de malles à base de sauce tomate à l’ail, de poulet, de quelques oeufs, croûtons et d’écrevisses. Lire la suite…

Epaule de veau confite

30 mars 2017 3 commentaires

Une de mes ouailles, Naimerien pour ne pas le citer, ne peut plus consommer de poulet ni autres volailles d’ailleurs, la moindre bouchée lui provoque des spasmes oesophagiens, pourquoi ? Mystère ! Déjà qu’il n’était pas facile à nourrir; mais là ! Réaction physiologique ou psychosomatique ? Le médecin sourit et ne se prononce pas et moi je galère pour faire manger tout le monde. Lire la suite…

Catégories :3/ Plats de viande, Cuisine, Veau

Osso bucco de veau à la milanaise

4 novembre 2016 4 commentaires

osso-bucco-1Il me semble qu’en italien on écrit osso buco que l’on peut traduire pas « os percé ». La recette originale vient de Lombardie où on le déguste avec un risotto mais on peut aussi l’accompagner de pâtes fraîches, on extrait la moelle de l’os et on l’étale sur la viande ou sur le riz. Lire la suite…

Catégories :3/ Plats de viande, Cuisine, Veau
%d blogueurs aiment cette page :