Accueil > 3/ Plats de viande, 5/ Plat unique, Cuisine, Humeur, humour, J'ai envie d'en parler, Veau > Journal de bord du confinement #Jour10 Coronavirus et Blanquette de veau à l’ancienne

Journal de bord du confinement #Jour10 Coronavirus et Blanquette de veau à l’ancienne

Sauté de veau pas tout à fait à l’ancienne

Jeudi 26 mars

Mine de rien et malgré les apparences en ce moment, nous sommes ici sur un blog de cuisine et aussi incroyable que cela puisse paraître, aucune recette de blanquette sur ce blog.

Des sautés de veau, des piccatas, du veau marengo, oui, mais pas de blanquette de veau. J’ai quand même exhumé une recette que j’avais réalisée mais sans prendre de photos.

On va donc tout faire dans le désordre, je vais prendre les photos aujourd’hui en postant la recette de la « blanquette de veau à l’ancienne ». Sauf que celle-ci n’est pas vraiment à l’ancienne, je n’ai pas de champignons ni d’oignons grelots, tant pis ce sera pour une autre fois et en ce moment personne n’y trouvera rien à redire.

La blanquette pas vraiment à l’ancienne : Faire revenir la viande (1,2 kg) dans une cocotte, ajouter la garniture aromatique (oignons, céleri, poireau) avec un morceau de beurre, suer quelques minutes, mouiller au vin blanc, laisser évaporer, singer avec 3 c à s de farine, ajouter les carottes et mouiller à hauteur avec un fond de veau. Cuire 1 h 30 à 2h. Réchauffer doucement à découvert et terminer la sauce comme la blanquette à l’ancienne.

Jeudi 26 mars 2020

Aujourd’hui je me suis levée plus tard que d’habitude, il faut dire que jusqu’à présent j’ouvrais l’oeil très tôt, avec cette impression bizarre de devoir recoller avec la réalité :

  • quel jour est-on ?
  • ah oui jeudi,
  • mince, je suis en retard,
  • ah non y’a corona, confinement et tout le bordel qui s’en suit,
  • zut, je suis en retard au télétravail,
  • tant pis, je vais commencer par l’essentiel, ma blanquette de veau qui mijotera jusqu’à midi
  • et après je ferai des abdos !

J’ai bien fait de commencer par la cuisine, les boites mails ne voulaient pas s’ouvrir, il y a avait trop de gens en télétravail.

On vit une époque formidable.

Blanquette de veau à l’ancienne

  • 1 kg de sauté de veau
  • 1 oignon
  • 1 poireau
  • 1 branche de céleri
  • Thym, Laurier
  • 4 clous de girofle
  • 2 l de bouillon de veau
  • 3 carottes
  • 500 g de champignons de paris
  • 500 g d’oignons grelots
  • 20 g de beurre
  • 1 c à c de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 80 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 100 g de crème fraîche
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 c à s de jus de citron
  • Sel, poivre
  1. Couper la viande en cubes, mettre dans une cocotte, couvrir d’eau froide et porter à ébullition.
  2. Maintenir l’ébullition 5 minutes, égoutter dans une passoire. Rincer à l’eau froide.
  3. Peler l’oignon et le piquer avec les clous de girofle.
  4. Couper une petite carotte en rondelles. Fendre le poireau dans la longueur, laver sous l’eau froide ainsi que que la branche de céleri. Ficeler un bouquet garni avec le vert du poireau, les feuilles de céleri, thym et laurier.
  5. Remettre la viande dans la cocotte. Ajouter l’oignon, la carotte et le bouquet garni. Verser le bouillon, saler et poivrer. Porter à ébullition et écumer si nécessaire. Couvrir et laisser mijoter 1 h 30 sur feu doux.
  6. Peler les oignons grelots : Ebouillanter les 1 mn et peler à chaud.

Oignons braisés

  1. Disposer dans une poêle, couvrir d’eau froide à moitié, ajouter le beurre, le sel et le le sucre.
  2. Découper un disque de papier sulfurisé du diamètre de la poêle, percer le milieu, couvrir les oignons avec la feuille et cuire à feu doux jusqu’à évaporation du liquide qui devient sirupeux.

Suite

  1. Nettoyer et couper les champignons en lamelles, réserver.
  2. Peler, laver et couper les 2 carottes restantes en rondelles d’1/2 cm.
  3. Lorsque la viande est moelleuse, la retirer avec une passoire, réserver.
  4. Décanter également le bouquet garni et l’oignon. Garder la carotte.
  5. Ajouter les deux carottes coupées en rondelles, cuire 15 mn.
  6. Ajouter les champignons, cuire 20 mn (avec des pommes de terre si vos convives n’aiment pas le riz). Décanter.
  7. Verser 1 litre de bouillon dans un verre doseur.
  8. Faire fondre le beurre, verser la farine pour faire un roux blond, mélanger 2 mn au fouet.
  9. Ajouter le bouillon progressivement en continuant à mélanger avec le fouet.
  10. Cuire quelques minutes à feu vif sans cesser de remuer.
  11. Remettre la viande dans la cocotte ainsi que les légumes.
  12. Dans un bol mélanger la crème fraîche et le jaune d’œuf.
  13. Retirer la cocotte du feu, verser la liaison. Mélanger et réchauffer sur feu doux.-
  14. Ajouter le jus de citron et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  15. Réchauffer les oignons grelots, servir bien chaud.
  1. 27 mars 2020 à 10 h 58 min

    Quelle bonne idée que cette recette Boljo. Souvent bien oubliée. Dans chaque famille sa recette. 😀
    Cela donne l’eau à la bouche. Merci 🙏

    J'aime

  2. carrara
    26 mars 2020 à 19 h 31 min

    arrêtez de surfer sur le corona en nous proposant une recette de blanquette déjà publié à des millions d’exemplaire sur les blogs !

    J'aime

    • 26 mars 2020 à 21 h 15 min

      On en parlait à table autour de la blanquette justement, des « râgeux » ou des râleurs qui se font un plaisir de critiquer. Merci d’avoir pris la peine de m’écrire.

      J'aime

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :