Archive

Posts Tagged ‘Simple’

Curry d’agneau à l’indienne, pommes rissolées

17 novembre 2017 1 commentaire

Le curry d’agneau à l’indienne doit être fort en épices, on ne les met pas à la louche mais presque. Si vous en avez le courage préparez votre mélange vous même pour un curry authentique, si vous avez la flemme ou que vos étagères à épices sont moins fournies que les miennes, contentez vous de 2 ou 3 cuillères à soupe de curry tout prêt.

Si le lait de coco ne convient pas à votre goût, remplacez le par de la crème liquide et pensez à servir les pommes avec votre plat ; les miennes, la première fois où j’ai cuisiné le plat, sont restées dans le micro-ondes. La bonne idée étant de les préparer à l’avance, de les débarrasser dans un récipient allant au micro-ondes pour les réchauffer doucement au moment du service.

Pour 5/6 personnes

  • 1,2 kg d’agneau (épaule ou collier ou tranche de gigot)
  • 3 gros oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 1 boite de lait de coco
  • 1 poivron rouge
  • 1 boite de tomates concassés (fraîches ou en boîte)
  • Epices : 1 c à s de curry, 1 c à c de cumin, 1 c à c de graines de moutarde, 3 clous de girofle, 1 pincée de cannelle, 1 étoile de badiane
  • 1 banane
  • 4 ou 5 pommes
  1. Faire mariner l’agneau dans un tiers des épices, un filet d’huile et de jus de citron
  2. Colorer les morceaux d’agneau
  3. Ciseler les oignons et les ajouter à la viande.
  4. Faire suer quelques minutes avant d’ajouter le reste des épices
  5. Bien mélanger et ajouter les tomates concassées, l’ail et le lait de coco
  6. Couvrir et cuire à feu doux 1 heure.
  7. Tailler le poivron, la moitié de la banane et une pomme en dés,
  8. Incorporer dans la cocotte et laisser étuver 1/2 h.
  9. Eplucher et couper en 8 le reste des pommes, faire rissoler dans un peu de beurre, retourner lorsqu’elles commencent à colorer
  10. Vérifier la cuisson, la viande doit être tendre. Rectifier en sel et en épices.
  11. Servir avec du riz, l’autre moitié de banane en dés et les pommes rissolées.

Publicités

Assiette apéritive : Foie gras, sable d’olives, chips de carottes et de butternut

10 novembre 2017 Laisser un commentaire

Je trouve pour un moindre prix, à la conserverie, des chutes de foie gras sous vide. Elles sont moyennement présentables ou bien il faut les tartiner et comme on va pas tout le temps mâcher le boulot aux invités, j’ai eu envie de les présenter sur une assiette avec quelques accompagnements.

Prévoyez de faire une purée, une soupe ou un gratin avec la butternut, autant vous dire que très peu va être utilisée.

Chips de carottes et de butternut

  • 1 carotte
  • 1 courge butternut
  1. Eplucher la carotte et la butternut à l’économe.
  2. Tailler des lamelles des deux légumes toujours à l’économe.
  3. Mélanger dans un saladier avec une cuillère d’huile d’arachide.
  4. Déposer les lamelles bien à plat sur une plaque à pâtisserie ou un papier sulfurisé
  5. Enfourner à four chaud, 190°, cuire 10 à 15 mn.
  6. Les chips vont brunir et devenir croustillantes.
  7. Saler et agrémenter d’épices à la sortie du four. Réserver.

Sable d’olives

  • Une dizaine d’olives noires dénoyautées
  • 15 g de beurre
  • 2 c à s de farine
  1. Passer les olives au hachoir.
  2. Sabler avec le beurre et la farine. Poivrer.

Pommes rissolées

  • 1 pomme
  • Beurre
  • Poivre à queue
  • Eplucher, évider et couper la pomme en quatre.
  1. Découper chaque quartier en trois.
  2. Rissoler au beurre sur les deux faces.
  3. Réserver poivrer.

Monter les assiettes au moment de l’apéritif, agrémenter de tranches de pâté, de raisins, de tomates cerise.

Filet mignon au basilic et risotto au four

27 octobre 2017 1 commentaire

Il existe mille façons de cuisiner le filet mignon, ce morceau très tendre situé en haut de la colonne vertébrale. En fait, cette pièce de choix est composé des muscles iliaque et grand psoas, évidemment dit comme ça, c’est beaucoup moins glamour et appétissant.

Nous voilà aujourd’hui avec un plat complet simple et savoureux et qui cuit tout seul. Vous allez demander pourquoi des feuilles de romarin décorent le plat ? Facile, après avoir ciselé le basilic, la blogueuse se trouva fort dépourvue quand l’heure de la photo fut venue et dégota du romarin.

  • 1 filet mignon de 350 g 
  • 1 bouquet de basilic
  • 1 gros oignon
  • 1 poivron rouge
  • 1 cm de gingembre frais
  • 300 ml de riz rond
  • 10 cl de vin blanc
  • 450 ml de fond de veau
  • Sel, poivre

Préchauffer le four à 200°

  1. Laver, sécher et ciseler le basilic.
  2. Saler, poivrer la viande. Colorer le filet mignon sur toutes ses faces, réserver.
  3. Eplucher, laver et ciseler l’oignon, le poivron et le gingembre.
  4. Ajouter un filet d’huile d’olive et suer ensemble les légumes à feu doux (10 mn).
  5. Verser le riz, nacrer 1 mn, mouiller avec le vin blanc. Mélanger en laissant évaporer.
  6. Ajouter le bouillon (eau + 2 c à c de fond de veau), poivrer, augmenter la source chaleur et porter à ébullition.
  7. Verser dans un plat un gratin, mélanger avec le basilic, déposer le filet mignon.
  8. Enfourner à four chaud 200°, couvrir d’une feuille d’aluminium. Cuire 35 à 45 mn.

Risotto aux poireaux et à la Fêta

24 octobre 2017 4 commentaires

Verrines au baba au rhum, mangue, fraise et chantilly maison

13 octobre 2017 3 commentaires

Tajine de merguez au fenouil, panais et carottes

2 octobre 2017 3 commentaires

Salade de melon à la féta, concombre, tomate séchées et basilic

22 septembre 2017 Laisser un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :