Accueil > 1/ Apéritifs, 2/ Entrées, Cuisine > Sambos, samoussas, samossas, bricks… au boeuf et au combawa à la mahoraise

Sambos, samoussas, samossas, bricks… au boeuf et au combawa à la mahoraise

Sambos, samoussas à la mahoraise - 4

A Mayotte, on mange du manioc… évidemment, du riz… forcément, des bananes plantains, sucrés ou des rouges… ça va de soi, du fruit à pain… mon préféré, des mangues… en saison, des avocats… gros comme des melons et comme viande ? Des mabawas… ailes de poulet marinées et grillées et des sambos au combawa.

Ils ressemblent aux samossas indiennes, aux bricks du Maghreb mais à Mayotte on les appelle sambos, ils sont confectionnés soit au poisson, soit au boeuf, aromatisés avec du combawa et très piquants.

On les achète à des bouénis en salouva (femmes habillés d’un tissu enroulé autour du corps et noué au-dessus de la poitrine), elles les  fabriquent dans leur cuisine par 35° et on fait fi de toutes les normes d’hygiène en se léchant les doigts sous le soleil.

Conservés dans des glacières (sans glace), ils sont frits, ça tue les microbes… sans doute ! Par contre, je n’ai jamais testé les sandwichs à la mayonnaise vendus dans les mêmes glacières (toujours sans glace), là ça ne pardonne pas la mayo par grosse chaleur. Le médecin l’a bien expliqué à Naimerien pendant son intoxication alimentaire, ne jamais, jamais, jamais, manger de trucs à la mayo d’origine indéterminée surtout si celle-ci voisine avec du jambon.

Quelques bouts de tripes plus tard, il a retenu la leçon et acheté exclusivement des sambos en cas de petite faim en attendant la barge (bateau faisant la liaison entre Petite Terre et Grande Terre).

Sambos, samoussas à la mahoraise - 1

Pour 20 sambos

  • 10 feuilles de bricks
  • 300 g de steack haché
  • 2 oignons émincés
  • 2 gousses d’ail hachées
  • Piment
  • Sel
  • Poivre
  • Zestes de Combawa (un bon quart de fruit)
  1. Faire fondre les oignons dans une poêle, ajouter la viande, égrener avec une fourchette, ajouter l’ail et laisser cuire une dizaine de minutes. Raper le zeste de combawa, saler, poivrer et pimenter à votre goût.
  2. Couper les feuilles de brick en deux (on peut toutes les couper en une fois par le milieu avec des ciseaux de cuisine). Replier les demi- feuilles en deux. Poser une cuillère à soupe de farce dans le haut de la feuille, replier le coin pour former un triangle, continuer à plier, glisser le bout restant à l’intérieur de la brick.
  3. Badigeonner au pinceau avec un peu d’huile d’olive ou autre et passer 10/15 mn pour faire dorer au four à 180°. Retourner à mi-cuisson si nécessaire pour dorer les deux faces.

Sambos, samoussas à la mahoraise - 2

Pour une autre manière de procéder, ici.

La farce étant farceuse, elle peut se faire la malle au pliage, pour éviter la crise de nerfs et finir par manger le steak haché avec une purée en flocons, trop épuisée même pour éplucher, cuire et écraser trois patates, on peut poser la farce dans le milieu de la feuille, rabattre les bords de chaque côté et former un rectangle, ce sera tout aussi bon.

Friture ou pas ? On peut faire frire les sambos, c’est la méthode habituelle, j’ai une aversion pour l’odeur de graillon même si l’huile est neuve, ça colle au vêtement, ça s’infiltre partout et ça sent pendant des jours et puis finalement au four c’est plus diète.

Précision sur le combawa : je congèle les agrumes entiers et rape le fruit congelé à la râpe directement au dessus du plat.

Sambos, samoussas à la mahoraise - 3

Publicités
  1. Anonyme
    8 avril 2013 à 12 h 42 min

    c tres bon les

    J'aime

  2. 29 janvier 2013 à 17 h 29 min

    Ah ça me donne très envie dans cuisiner!
    Les tiens sont splendides!

    J'aime

  3. 17 janvier 2013 à 14 h 30 min

    J’aime beaucoup le combava : voilà une garniture simple et délicieuse !

    J'aime

  4. yo
    16 janvier 2013 à 21 h 19 min

    j’adore comment tu nous racontes ça et j’en ai appris des trucs!

    J'aime

  5. 16 janvier 2013 à 17 h 32 min

    Et dire que ja ne connais pas le goût du combawa… Enfin, je peux toujours me consoler avec des sambos maison, bien sûr. Avec une petite pensée pour Naimerien qui apprend ses leçons à la dure, le pauvre !

    J'aime

  6. 16 janvier 2013 à 16 h 55 min

    ça fait du bien d’avoir une recette d’une contrée chaude!….même si elle a transité par une très froide!…..
    le coup du combawa, je le fais aussi…mais mon stock est en baisse cruelle…il va falloir que je trouve quelqu’un qui prenne l’avion!….

    J'aime

  7. 16 janvier 2013 à 9 h 21 min

    Hum, trop bons!!

    J'aime

  8. 15 janvier 2013 à 19 h 02 min

    Wouhaa !! J’adorerais en chiper un, même si je sors de table, tu arrives à me filer la dalle avec tes sambos .. Depuis que tu l’as dis dans d’autres articles, je congèle aussi mes agrumes entiers pour procéder comme toi et en avoir toujours sous la main, c’est tellement bon !! ..
    Quant à Naimerien, une anecdote bien douloureuse, mais qui m’a bien faite sourire, je l’avoue, mais chut, ne lui dis pas hein .. hihihi
    J’ai vu ton mail, te réponds tantôt of course !!
    Bisousssssssss
    kiki

    J'aime

  9. sicacoco
    15 janvier 2013 à 12 h 58 min

    souvenirs! souvenirs!! ah j’adore! surtout ce parfum de combawa dommage que l’on en trouve pas ici en Guadeloupe!
    bises
    sicacoco

    J'aime

  10. 15 janvier 2013 à 12 h 02 min

    Une excellente récapitulation gourmande et savoureuse, c’est toujours un grand plaisir de découvrir tes articles bourrés d’humour, de saveurs et de parfums, j’adore me ballader chez toi… de nouveau, ces samoussas, sambos et autres succulentes réalisations me tentent terriblement et me plaisent infiniment, bravo et merci à toi, superbe !
    Je te souhaite une très belle journée de mardi, bises
    Jacqueline

    J'aime

  11. 15 janvier 2013 à 8 h 53 min

    J’aime tes billets pleins d’humour et d’anecdotes pittoresques !
    La mayo dans la glacière sans glace … c’est le mal oui !
    Pauvre Naimerien ….
    Heureusement il a sa mamoune qui lui fait de bons samoussas ! ^^

    J'aime

  12. 15 janvier 2013 à 8 h 46 min

    Hmmmmm ça me rappelle plein de souvenirs, le marché de Mamoudzou, les brochettes de zébu……J’ai passé 2 ans à Mayotte dans les années 90……. Depuis on a aussi toujours du combawa dans le congèlateur !

    J'aime

  13. 15 janvier 2013 à 7 h 43 min

    Une farandole de saveurs
    Bon mardi

    Valérie

    J'aime

  14. 15 janvier 2013 à 5 h 30 min

    ils sont bien beauxxxxxxxxxxxxxxx

    J'aime

  15. 15 janvier 2013 à 5 h 19 min

    ils me donne envie, bisous

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :