Archive

Posts Tagged ‘Rapide’

Curry de pois chiche, achards de légumes indien

7 mai 2021 3 commentaires

Après un couscous, il me restait une belle quantité de pois chiche. J’aurais pu en faire un houmous ou une salade épicée mais comme je les avais réchauffés avec le jus des légumes j’ai préféré en faire un curry.

Il faut dire que le couscous était pour ma princesse indienne à qui j’avais dédiée cette brioche à effeuiller et elle est arrivée avec un pot d’achards de légumes préparés par sa maman, une tuerie !

J’ai eu la chance d’avoir la recette des achards de citrons et je suis en train de quémander celle-ci. Mais les recettes familiales sont plutôt secrètes dans cette royale famille. En effet, la légende veut que si une mère transmet la recette à sa fille de son vivant, dès que cette dernière réussit la préparation à la perfection, la mère perdra la main et ratera le plat.

Comme je n’ai rien d’une princesse ni d’une indienne, s’il te plait MamanDePrincesse, donne moi la recette !

Pour l’instant il n’y a pas péril, j’ai collé le pot tout au fond du frigo, histoire que mes gourmands ne le voient pas trop et je le mange sous le manteau, c’est mal, mais c’est trop bon !

Sinon, pour les achards, on en trouve dans les magasins exotiques ou après une longue fouille la recette sur « Cuisine & mets » me paraît plutôt pas mal.

Curry de pois chiche

Pour 4 personnes

  • 1 boite de pois chiche (550g)
  • 1 gros oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 boite de lait de coco (40 cl)
  • 1 c à s de pâte de curry (ou poudre)
  • 1 c à c de gingembre
  • 1/2 c à c de piment
  • Huile d’olive
  • Sel, Poivre
  • 250 g de riz Basmati
  1. Eplucher, laver, ciseler l’oignon.
  2. Suer dans une casserole ou un wok avec un peu d’huile.
  3. Eplucher, hacher l’ail, ajouter dans la casserole.
  4. Ajouter les épices et le lait de coco, mélanger.
  5. Cuire à petits frémissements, le lait de coco épaissit un peu.
  6. Verser les pois chiche, réchauffer doucement, rectifier l’assaisonnement.

Servir avec le riz Basmati et les achards de légumes.

Epinards frais et pommes de terre, gratin à la mozzarella

9 avril 2021 Laisser un commentaire

Après avoir trouvé des épinards frais, j’étais partie sur une cream soup aux épinards, les deux boules de mozzarella esseulées depuis trop longtemps au réfrigérateur ont changé la donne. 

Pas question de gaspiller, après ouverture elles étaient encore parfaites, odeur, texture et goût, la tomate mozza n’étant pas encore au goût du jour, en gratin sur les épinards voilà qui serait parfait et une belle alternative à la spanakopita

Pour le gratin, un autre fromage un peu plus fort peut faire l’affaire, au choix Saint Nectaire, comté, reblochon…

Epinards, pommes de terre, gratinés à la mozzarella

Poêle allant au four si possible

 

  • 400 g d’épinards frais
  • 4 grosses pommes de terre
  • 1 oignon
  • 10 g de beurre
  • 2 boules de mozzarella
  • 15 cl de fond de volaille
  • 3 ou 4 tranches fines de jambon de pays (ou lardons)
  • Herbes de Provence ou Epices Cajun
  • Sel, poivre

Préchauffer le four à 180°

  1. Peler, couper en cubes et cuire les pommes de terre à l’eau al dente.
  2. Laver les feuilles d’épinards, plier en deux et couper les côtes.
  3. Eplucher, laver, ciseler et suer l’oignon dans le beurre.
  4. Egoutter les pommes de terre et sauter quelques minutes avec les oignons.
  5. Déglacer avec le fond de volaille. Assaisonner.
  6. Couper grossièrement les feuilles d’épinards, les faire tomber dans la poêle.
  7. Couper finement le jambon et mélanger au reste.
  8. Transvaser dans un plat beurré allant au four si la poêle n’est pas adaptée.
  9. Découper la mozzarella en lamelles. Répartir dans la poêle.
  10. Enfourner et gratiner 10 mn au four.
Catégories :5/ Plat unique, Cuisine

Comment préparer les couteaux, coquillages

12 mars 2021 Laisser un commentaire

Si j’ai un jour mangé des couteaux je ne m’en souviens plus, comme c’est quand même particulier et pas si facile à trouver, je pencherais pour jamais.

Alors comment résister en allant au ravitaillement lors d’un week-end à Gruissan à ces fagots en filet de couteaux. Lire la suite…

Endives braisées aux graines


L’endive, le chicon du nord, c’est quand même bien le plat d’hiver par excellence même si son petit goût amer ne fait pas l’unanimité. Pour en atténuer le goût, après avoir coupé le bout du pied, on l’évide de façon conique en tenant fermement l’endive dans une main et en tournant la pointe du couteau autour du « trognon » blanc. Lire la suite…

Catégories :Accompagnements, Cuisine

Achards de citron à l’indienne

29 janvier 2021 2 commentaires

Souvenez-vous cette recette pour ma prof de danse préférée « Brioche à effeuiller à l’indienne ». Elle était notre professeur à Mayotte et donnait des cours à JaimeTout et à moi, il y a… oh là là c’est si loin, 14 ans déjà !

Depuis j’ai arrêté la danse, en rentrant en France je n’avais pas le temps, pas trouvé de cours qui me convenait et puis la santé, c’est plus ce que c’était ma pôve dame ! Lire la suite…

Porc mariné au curry, et aux légumes, facile

22 janvier 2021 Laisser un commentaire

Je dis facile parce que j’ai utilisé une base du curry toute prête, la « mild curry past » de la marque « Patak’s ». Je me sers rarement de sauce toute prête mais j’aime bien cette marque qui relève un plat quand on n’a pas le temps de faire son mélange soi-même.

Lire la suite…

Filet de sabre à la feuille de nori

12 décembre 2020 Laisser un commentaire

Quand je vois du sabre, j’ai envie de le rouler, j’y peux rien, c’est plus fort que moi. La chair du sabre est fine et ne supporte pas le dessèchement, c’est donc une bonne façon de le cuire pour avoir un poisson bien nacré avec le goût soutenu par la feuille de nori.

Après, nous sommes d’accord, c’est juste une recette de feignasse mais plutôt joli, à accompagner avec une purée ou des petits légumes cuits au four. Avant les fêtes, de quoi se faire plaisir sans complexe. Lire la suite…

Pain d’épices de Dijon

6 novembre 2020 Laisser un commentaire

Le texte et la recette ci-dessous ont été écrits lors du premier confinement, nous sommes en novembre, avec encore plus de questions que de réponses, je crois que je vais refaire un pain d’épices.

15 mars 2020 : Alors que les annonces de fermeture des écoles venaient de tomber et que les questions demeuraient plus nombreuses que les réponses sur l’organisation de la continuité pédagogique, nous trainassions devant la télé un samedi après-midi, oui parce que le reste de la semaine c’était télétravail à fond. Fait plutôt rarissime puisque ce beau jour est souvent réservé au ménage, courses, préparation des repas du week-end et du début de semaine. Mais, comme tout est bouleversé et que nous ne voulions pas nous affliger plus que nécessaire devant les rayons archi vides de notre mini supermarché d’à côté et sur la bêtise humaine, histoire d’avoir encore un peu foi en nos prochains, nous profitions des délices des carnets de Julie. Elle nous emmenait avec bonheur en Bourgogne et ses produits charcutiers ; jambon persillé, pâté en croûte et ses pâtisseries, nonnettes et autres pains d’épices dont le fameux pain d’épices de la maison « Mulot et Petit Jean ». Lire la suite…

Catégories :7/ Desserts, Cuisine, Goûter

Mortadelle faite maison ou cachir à l’algérienne

16 octobre 2020 Laisser un commentaire

Tarte aux figues

6 septembre 2020 Laisser un commentaire

Ces figues reviennent de plus loin chaque année, j’explique ; nous n’avons pas de jardin ni de figuier évidemment, nous allons donc les cueillir chez des amis qui ont la chance d’en avoir deux un de figues blanches et l’autre de noires. Quand je dis la chance, tout dépend de quel point de vue on se place. Lire la suite…

Catégories :7/ Desserts, Cuisine, Tartes
%d blogueurs aiment cette page :