Accueil > 5/ Plat unique, Accompagnements, Cuisine > Journal de bord du confinement #36 & 37 Coronavirus – Poutine pour un brunch et oeuf cocotte

Journal de bord du confinement #36 & 37 Coronavirus – Poutine pour un brunch et oeuf cocotte

Mardi et mercredi 21 & 22 avril 2020

Ah la poutine ! Comme souvent, plusieurs sites au Canada se disputent la paternité de la recette, elle est à peu près sûrement née dans le Québec rural des années 50. Pour les batailles de la naissance c’est ici.

Nous, la poutine on l’a mangée pour la première fois à Montréal dans le restaurant ouvert 24h/24h au pied du Mont Royal. Une multitude poutine, steak, foie gras, magret, légumes… et évidemment toujours, les grains de fromage qui font scritch et la sauce brune.

Bon, compliqué confinement ou pas, il n’est pas simple de trouver ce fromage en France qui mis à part le spouitch n’a pas tellement de goût. Il a été remplacé par des cubes de cheddar et de mimolette, avec la sauce brune maison on s’y serait cru.

Voilà un moment que je voulais tenter la poutine maison, on avait eu l’intention de commander et se faire livrer mais le prix de la portion nous a fait reculer. Pour trois frites, du fromage et un peu de sauce, on allait dépenser douze euros par personne.

J’avais envie de faire un brunch, j’ai donc accompagné ma poutine, d’oeuf cocotte : beurrer les ramequins, couler un fond de crème liquide, casser l’oeuf, assaisonner, remettre de la crème liquide, disposer des copeaux de jambon italien et du fromage en copeaux. Cuire au bain marie 15 mn à 180°C ou piquer l’oeuf avec un cure dent (le laisser dedans) couvrir d’un scello et cuire 2 ou 3 mn au micro-ondes (par 30 sec.). Et pour clôturer le brunch, on s’est régalé avec les Ottokëki.

Poutine

  • 100 g de cubes de fromage

Les frites

Préchauffer le four à 220°

  • 800 g de pommes de terre
  • Paprika fumé
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • Sel, poivre
  1. Eplucher, laver et couper les pommes de terre en frites.
  2. Mettre les assaisonnements, mélanger (sauf le fromage).
  3. Etaler sur une plaque à pâtisserie ou le lèche-frite recouvert de papier sulfurisé.
  4. Enfourner et cuire 15 à 20 mn jusqu’à ce que les frites soient bien dorées.

La sauce brune

  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 noisette de beurre
  • 30 cl de bouillon de volaille
  • 30 cl de bouillon de veau (ou de boeuf)
  • 1 c à s de sauce barbecue (ou ketchup et sauce Worcestershire)
  • 1 c à c de moutarde en poudre
  • 1 c à c de vinaigre de cidre
  • Du piment (au goût)
  • 1 c à c de fécule de maïs)
  • Sel, poivre
  1. Éplucher, émincer l’oignon et l’ail, suer dans une casserole, colorer légèrement.
  2. Ajouter les bouillons et laisser réduire de 25 à 30%.
  3. Filtrer, remettre dans la casserole, mélanger la sauce barbecue, la moutarde, le vinaigre et le piment.
  4. Additionner la fécule dans un peu d’eau, ajouter dans la sauce, porter à ébullition 1 mn sans cesser de mélanger.
  5. Garder au chaud.

Service

  1. Répartir les frites dans des ramequins.
  2. Disposer les cubes de fromage, passer sous le grill pour faire fondre le fromage (pas gratiné).
  3. Arroser de sauce, servir aussitôt.

 

  1. 8 mai 2020 à 23 h 12 min

    La recette a l’air délicieuse ! Montréal me manque en ce moment, il faut que je teste ça absolument !

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :