Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Recettes d’Halloween

Recettes d’Halloween

Halloween

Sur un pied, cette année je n’irai pas déambuler en ville pour admirer toutes les décorations des maisons pour Halloween. Proximité du Canada oblige où l’Halloween se fête depuis bien plus longtemps qu’en métropole, ici malgré un certain recul la tradition perdure. Certains transforment leurs jardins en cimetières, d’autres leurs garages en antre de sorcière.

Décorations, musées des horreurs, fantômes alimentés par compresseur, bougies, lampions, déguisements de folie, maquillages, jeux de scène. On trouve même des macabés enterrés dans les jardins qui vous attrapent les chevilles avec le ricanement d’outre-tombes qui va bien, les nids de poule « traîtreux », les bruits de chaîne, les toiles d’araignées et au bout du parcours dans l’antre du diable, des épreuves terribles pour gagner sa part de boissons psychédéliques et d’affreux biscuits (toujours délicieux) vous attendent.

Il ne manque aucun accessoire de l’horreur, nous étions ébahis et bluffés, l’année dernière en arrivant sur notre caillou, devant tant de travail et d’ingéniosité. Il y a de véritables virtuoses de la découpe de citrouilles, rien qu’à l’idée de la vider armée de ma cuillère j’ai envie de prendre mes jambes à mon cou et si j’arrive au bout de la fastidieuse opération, j’ai des envies de meurtre au moment de passer à la découpe.
Pas de tête de citrouilles donc, mais pour ne pas être en reste et pour occuper cette deuxième journée de vacances, nous l’avons passée avec JaimeToutEtLeFaireMoiMême à cuisiner nos premiers petits gâteaux de la mort qui sucre. Nous avons inventé plein de trucs, enfin j’ai cru avoir deux ou trois idées de génie pour mes premières réalisations mais quasi à chaque fois, mon fils me disait, « ah ouais il y avait les mêmes au collège ».
Parce qu’ici on fête Halloween dans les établissements scolaires, avec déguisements, gâteaux, gémissements et tout et après hop, en vacances. Nous sommes décalés d’une semaine par rapport à la métropole mais nous sommes rentrés plus tard aussi.
Pour accueillir dignement, tous les petits lutins, farfadets affamés réclamant à nos portes leur pitance sucrée et pour ne pas encourir pour l’année les foudres de l’autre monde, nous avons préparé des doigts de sorcière soigneusement arrachés, des vers fraîchement cueillis, des fantômes attrapés au lasso et des yeux de crapauds crevés.

LES DOIGTS DE SORCIÈRE pour 6 paires de mains

Plusieurs versions pour ces doigts, pâte d’amandes ou biscuits, nous avons privilégié cette version aux ongles sales et sanglants. La recette figure sur plusieurs sites canadiens identiques à celles-ci. Je n’utilise toujours pas la tasse en mesure et le beurre en ml s’il n’est pas fondu, je n’ai toujours pas compris comment le faire entrer dedans pour le faire ressortir. Si les canadiens ne trouvent pas notre balance et nos poids pratiques moi je ne me fais pas à la mesure à l’anse, question d’habitude ! J’ai donc péniblement tout traduit en bons vieux grammes.

Dans un bol, battre

  • 1 tasse (250 ml) de beurre ramolli = 230 g
  • 1 tasse (250 ml) de sucre glace= 130 g
  • 1 oeuf
  • 1 c. à thé (5 ml) d’essence d’amande = c’est trop = quelques gouttes
  • 1 c. à thé (5 ml) vanille = ??? = quelques gouttes

Ajouter et continuer à battre

  • 2 3/4 tasse (680 ml) de farine = 357 g
  • 1 c. à thé (5 ml) de levure chimique (poudre à pâte) = 1 cuillère à café (à mon sens pas indispensable)
  • 1 c. à thé (5 ml) sel = trop = 1 pincée
Couvrir et refrigérer pendant 30 minutes.
Travailler 1/4 de la pâte à la fois en laissant le reste au régrigérateur, façonner 1 c. à thé comble (5 ml) = 1 c à c de pâte en forme de doigt.
Les doigts doivent être de la taille de votre petit doigt maxi, la pâte gonfle et s’étale sinon vous allez vous retrouver avec des doigts de géants.
Vous pouvez aplatir le centre pour faire une jointure ou lui donner du volume lors du façonnage.
À l’aide d’un couteau, faire plusieurs stries sur l’articulation.
Façonner le reste de la pâte de la même manière.
Déposer les biscuits sur des plaques antiadhésives ou légèremnet graissées.
Presser fermement à l’extrémité de chaque doigt pour faire un ongle.
  • 3/4 t. (180 ml) d’amande blanchies entières = autant d’amandes que de doigts, non blanchies pour moi
Cuire au four préchauffé à 325°F (160 °C) 20 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient légèrement dorés. Laisser refroidir.
Soulever délicatement l’amande et presser la gelée sous la base de l’ongle.
  • 1 tube de gelée rouge pour décorer = confiture ou gelée de cranberries ou fraises, framboises, airelles,…
Remettre l’amande en place en pressant un peu pour permettre à la gelée de ressortir autour de l’ongle.

LES YEUX DE CRAPAUDS CREVÉS pour environ 40 oeils

Yeux de crapauds d’Halloween

Nos jolies boules bien rondes s’étant un peu avachis à la cuisson, j’avais proposé de les renommer « Tétons de sorcière » mais mon fils ne goûtant pas toujours mon humour a toujours cette réflexion chaque fois que je dépasse les (ses) bornes : roooohh ma-man ! Dis avec une voix navrée mais où perce l’indulgence que l’on a pour un enfant désobéissant mais tellement adorable, j’adore !

La perle de cranberrie qui explose et laisse couler son jus est du plus bel effet sanguinolent.
Prévoir
  • quarante cranberries, les enrober et laisser macérer dans 2 c à s de sucre.
Battre
  • 125 g de beurre à température ambiante coupé en petits morceaux
  • 125 g de sucre
Ajouter
  • 3 jaunes, un à un

puis

  • 125  g d’amandes en poudre
  • 125 g de farine
  • 1/2 c à c de thé Matcha
  • Cannelle
  • 1 pincée de sel

Former des boules, au creux de la paume, de la taille d’une petite cuillère. Insérer au milieu
  • un cranberrie.

FANTÔMES attrapés au lasso, pour environ 40 fantômes

Fantômes d’Halloween

La recette était plus consistante (farine + beurre) que celle réalisée mais une fois les blancs et le sucre mélangés, j’ai pensé que question gras cela suffirait pour la journée et si les meringues ne sont ni françaises, ni suisses, ni italiennes, elles sont de factures honorables et ont rempli à merveille leur mission qui était de ressembler à des revenants.

Monter

  • 3 blancs en neige (ceux de la recette précédente, oh comme les choses sont bien faites !)
  • 125 g de sucre glace
Remplir une poche à douille.
Tourner pour obtenir d’abord un socle et continuer à monter pour finir en pointe.
Découper
  • 1 roue de Réglisse en tous petits morceaux pour faire les yeux
Enfourner à 90° pendant 2 h à 3 h.
Parsemer de sucres colorés rouge et vert.

LES VERS fraîchement cueillis

Cuire dans du lait et 2 c à s de sucre, une poignée de spaghettis coupés en trois.
Attention, le lait lorsqu’il bout déborde, pfuutt, direz-vous, d’accord mais ce sont des choses qui arrivent. Pour l’éviter, surveiller et porter le lait à ébullition,
couper la source de chaleur, couvrir et laisser tiédir. Les pâtes doivent rester fermes.
Bien rincer à l’eau froide.
Laisser sécher et saupoudrer de sucre vert ou coloré l’eau des pâtes avec du colorant alimentaire à la cuisson ou du sirop de menthe devrait faire l’affaire.
Mettre dans un bocal et laisser s’échapper quelques petites bêtes.
Nous voulions les faire déborder de part de brownies mais il y avait assez de gâteaux comme ça.


QUELQUES GÂTEAUX À LA CITROUILLE

Totalement impro avec Cannelle et Raisins secs.


BONNE FÊTE D’HALLOWEEN

Card Ever

POUR NE PAS MOURIR IDIOT
surtout si vous n’avez plus de friandises

La nuit d’Halloween, le 31 Octobre, veille de la Toussaint, tous les esprits surnaturels sortent de leurs repaires pour se mêler aux vivants et fêter l’Halloween. Nains, revenants, Sorcières et Ogres sortent de l’ombre…

Vers le Xe siècle avant J.C., la nouvelle année celte se célébrait le 1er Novembre. Durant la nuit du 31 octobre au 1er novembre, Démons, Lutins, Fantômes et vivants se mêlaient pour célébrer l’engrangement des récoltes en festoyant autour de grands feux. Ces cérémonies rendaient hommage au Dieu de la Mort avant de subir le froid de l’hiver à venir.

A l’arrivée du Christianisme, la nuit du 1er novembre devint la fête des morts, la Toussaint, en anglais All Hallow’s Even. L’expression s’est peu à peu transformée en Halloween. et si le sujet des célébrations a été christianisé, on en a gardé les anciennes coutumes pour ce qui est de la fête en elle-même : On n’efface pas ainsi les coutumes ancestrales…

D’abord fêtée en Irlande et en Écosse, la pratique s’est étendue aux USA avec la conquête de l’Amérique.

La fête a un peu évolué et est maintenant destinée aux enfants. déguisés en sorcières, diables, lutins,… ils vont quémander des friandises aux maisons du quartier. tout est illuminé de citrouilles vidées et décorées d’une bougie : les Jack O’Lantern.

Pour s’épargner les sortilèges les hommes se déguisaient traditionnellement en fantômes, les femmes en sorcières et les enfants en chats noirs ou en lutins. Les lanternes, accrochées aux portes, devaient guider les esprits dans la nuit. Source : entièrement copier/coller sur le site « les créatures imaginaires« . Plus d’info : wikipédia.

Publicités
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 4 novembre 2010 à 5 h 17 min

    Ils sont sacrément affreux, ces doigts de sorcières ! Et ces tétons m’ont trop fait rire.
    Pour l’histoire du beurre en tasse, j’ai vu un jour une astuce dans une émission canadienne. On met un certain volume d’eau froide dans un pichet-doseur. On ajoute le beurre bien froid aussi et le niveau de liquide monte et indique le volume de beurre. D’un autre côté, ces tasses et cuillers devaient être bien pratiques dans les chariots des pionniers mais dans nos cuisines modernes ????

    J'aime

    • boljo
      4 novembre 2010 à 15 h 57 min

      Les femmes canadiennes avec lesquelles j’en ai discuté préfèrent leurs mesures tasse et cuillères. Question d’habitude !

      J'aime

  2. Lysunae
    3 novembre 2010 à 17 h 53 min

    super !!! j’ai peur !!!! je courrsss ….. trop mignons les fantomes, c’est du beau travail, merci, bonne soirée, bise

    J'aime

  3. 2 novembre 2010 à 10 h 35 min

    Ca marque le doigt sanguinolant, pour sûr….Bien cordialement

    J'aime

  4. 2 novembre 2010 à 3 h 23 min

    c’est super ces doigts !!!!! à refaire !!!!!! 🙂 bises la miss !!!! excellent mardi !!!! 🙂

    J'aime

  5. 1 novembre 2010 à 17 h 55 min

    Super, tes doigts de sorcière..; moi aussi, je garde pour l’an prochain, mon petit-fils est raide dingue de cette fête!!! pourtant inexistante en Tunisie, alors, comme il déborde d’imagination, il fait ses déco tout seul!!! Sympa…
    Et la réaction de ton fils me fait rire, car idem chez moi, mes enfants sont 10 000 fois plus prudes (et plus « vieux »!!! ) que moi !!!

    J'aime

  6. 1 novembre 2010 à 15 h 05 min

    My God, c’est horriblement… Gourmand! Miam!

    J'aime

  7. 1 novembre 2010 à 12 h 38 min

    J’aime beaucoup l’idée des doigts de sorcière, très ressemblant !

    J'aime

  8. 1 novembre 2010 à 10 h 19 min

    C’était un peu la même ambiance chez nous. Les enfants, les ados et même les adultes s’amusent comme des fous. Je te pique quelques idées pour l’année prochaine.

    J'aime

  9. 1 novembre 2010 à 6 h 39 min

    Génial les doigts de sorcière : je vais garder cette recette pour l’an prochain.

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :