Accueil > 7/ Desserts, Cuisine > Les doughnuts de la honte pour certaine, à manger sans honte pour les autres

Les doughnuts de la honte pour certaine, à manger sans honte pour les autres

Doughnuts au four

Il y les blogueuses honnêtes et laborieuses, tâcheronnes de base, celles qui bossent dans leur cuisine, inventent, mitonnent, photographient, écrivent, mettent en ligne, papotent avec les copinautes, visitent d’autres blogs, s’exclament, alimentent leur imagination déjà fertiles, piochent des idées chez l’une ou chez l’autre et citent leur source, rendent hommage, font des clins d’oeil, se prennent de passion et d’admiration… la liste est presque infinie, ce qui est certain : tenir un blog, le temps que ça prend (Source : l’atelier de boljo, deux précautions valant mieux qu’une, je me cite moi-même).

Et puis, il y en a d’autres, celles et ceux qui trouvent plus faciles de piller le travail des autres en se l’appropriant et en espérant en retirer les bénéfices, la gloire ou faire augmenter leurs statistiques pour se faire mousser auprès des annonceurs ou des partenaires. Et dire que c’est mal ressemble à un doux euphémisme !

DÉFINITION

« Le plagiat consiste à s’inspirer d’un modèle que l’on omet délibérément ou par négligence de désigner. Le plagiaire est celui qui s’approprie frauduleusement le style, les idées, ou les faits.

Le langage courant ne distingue pas en pratique entre le plagiat, qui relève de l’appréciation esthétique ou morale, et la contrefaçon, terme juridique, qui est un délit contre le droit d’auteur. Juridiquement, le droit d’auteur ne protège que la forme accomplie d’une œuvre, tandis que l’idée qui l’a inspirée et le style qui l’a mise en forme, ainsi que les informations elles-mêmes, restent « de libre parcours ».

Cependant, la limite entre l’inspiration, l’imitation et la contrefaçon est parfois très difficile à déterminer.

La meilleure façon de s’affranchir d’une accusation de plagiaire est de citer systématiquement les sources sur lesquelles son travail est fondé, ce qui est obligatoire quand on s’appuie sur le droit de citation. » (Source : Wikipédia).

LE PIAGAT DÉNONCÉ

Il est 17 h 51 lorsque Coco, elle même alertée par Sandra, très en colère, publie son poste pour dénoncer le site « Le Palais des Délices » comme un site pilleur. Même le nom est emprunté à un site connu depuis plusieurs années sur la blogosphère culinaire.

Comme une trainée de poudre le message se répand de blog en blog via les routes de l’info qui pour une fois s’encombrent pour une bonne cause. Chacun et chacune se laisse un commentaire navré, dénonce, envoie des messages à l’hébergeur, laisse des mots incendiaires à l’indélicate repérée après quelques semaines d’existence.

Je pioche une recette avec un titre qui pourrait ressembler à un des miens, mais non la recette ne m’appartient pas. Je lance mon fidèle chien de piste sur le titre de la recette et trouve la vraie recette, celle de « Cakes in the City« . Aucun doute n’est permis, sa recette date de 2008, la recette a été copier/coller dans son intégralité sans changer une virgule et même la photo a été reprise.

Ayant du monde ce soir, malgrè l’heure tardive, je me lance dans la préparation des doughnuts sans gras pour rendre à la blogueuse ce qui lui appartient et dénoncer l’Autre et puis ils vont très bien avec notre période light et viendront agrémenter la salade de fruits prévus.

La recette originale, ici.

POUR 15 DOUGHNUTS (ou 20)

Verser dans l’ordre et pétrir en programme pâte dans la MAP ou à la main :
  • 18 cl de lait tiédi
  • 2 œufs battus
  • 60 g de beurre fondu
  • 80 g de sucre
  • 2 pincées de sel
  • 430 g de farine (T65 si possible – les « beignets » seront plus moelleux)
  • 1 c à c de levure de boulanger
Dégazer la pâte à la sortie de la MAP sur un plan légèrement fariné. Découper et peser des morceaux de pâtes d’environ 70 g pour obtenir 15 beignets. Former une boule en « bordant » la pâte par dessous, poser sur le plan fariné, aplatir légèrement, glisser une forme ronde au milieu pour creuser et trou et l’agrandir en opérant un mouvement tournant avec vos deux index (genre ainsi font font font les trous dans les beignets).
Déposer sur une plaque à pâtisserie, en espaçant suffisamment pour permettre à la pâte de lever encore 45 mn.
Donner un pshit d’eau tiède sur chacun et enfourner à four chaud à 150 ° ou 160°, cuire entre 5 et 10 mn (Camille conseille de ne pas les laisser dorer sinon on va obtenir des brioches)
CE QUE J’AI OUBLIÉ
1 peu de lait tiédi sucré pour badigeonner avant de faire cuire
1 peu de beurre fondu, du sucre en poudre et de la cannelle pour décorer et parfumer

 

Doughnuts au chocolat, peut mieux faire

DU CHOCOLAT POUR ME RATTRAPER

Maintenant que je sais me servir d’une poche à nouilles, grâce aux super vidéo que je vous ai mises et que j’ai suivi à la lettre. Maintenant, il faut que j’apprenne à recouvrir mes friandises de chocolat parce que chaque fois c’est grosse galère en perspective. Heureusement, on a fait la conversation avec ma copine dans la cuisine pendant que j’essayais de faire bonne figure avec mes doughnuts en me battant pour étaler mon chocolat et en me surveillant pour ne pas me lécher les doigts à chaque fois.
Bonne nouvelle, j’ai fini par recouvrir les doughnuts, mauvaise nouvelle, l’esthétique est loin d’être au rendez-vous, autre mauvaise nouvelle, pour le brillant y’a un boulot énorme, autre autre mauvaise nouvelle, la texture, ben ça reste du chocolat fondu qui va peut-être durcir.
On ne le saura jamais parce que l’excellente nouvelle reste que quand même c’est délicieux. Même si Naimerien les préfère frits. Grrrrrrhhh !!!!
Advertisements
Catégories :7/ Desserts, Cuisine
  1. 23 février 2011 à 10 h 04 min

    Ravi aussi de découvrir ton blog et tes bonnes idées (à piquer 😉 – Ils ont l’air délicieux tes doughtnuts ! Je vais continuer à me balader dans tes recettes… A plus 😉

    J'aime

  2. 20 février 2011 à 11 h 11 min

    J’ai déjà subi ce type de chose avec d’autres bloggeur(ses) l’histoire c’est bien finie pour moi, mais c’est vraiment la honte ces histoires.
    A force de dénoncer ces blogs peut être qu’ils comprendront que c’est plus sympa et cool de citer ses sources !
    Bisous

    J'aime

  3. 19 février 2011 à 14 h 33 min

    on dirait qu’il est fermé ce blog!….tant mieux!
    huuum!…des doughnuts!..

    J'aime

  4. 19 février 2011 à 11 h 12 min

    Consolons-nous en nous disant que cette funeste histoire de plagiat aura au moins permis de partager cette originale recette de doughnuts tout légers.

    J'aime

  5. 19 février 2011 à 4 h 45 min

    Coucou bonjour
    Concernant le plagiat, j’y suis régulièrement soumis avec mes poésies… je pourrais m’enorgueillir en reprenant les arguments de plagiaires « si c’était pas bon, on ne piquerait pas » 🙂 Bref, ces pillages, ces viols d’âme sont à condamner ! Personnellement, n’ayant aucune imagination ni même un quelconque talent en cuisine, quand je reprends une recette, je cite la créatrice (le créateur aussi) 🙂 et si, par mégarde, je n’ai pas marqué le nom ou la page, je le dis tout simplement et invite le ou la à me contacter afin que je rectifie l’omission.
    Concernant les doughnuts, c’est la première fois que j’en entends parler, c’est dire mon niveau culinaire
    Excellent week-end

    J'aime

  6. 18 février 2011 à 15 h 49 min

    Magnifiques ces donuts!!! Super tentants!
    Bonne soirée et à dans quelques jours, Prici

    J'aime

  7. 18 février 2011 à 5 h 16 min

    Une recette de dougnuts qui ne finis pas dans un bain d’huile, je trouve sa génial.
    Depuis le temps que je cherchais une recette a faire au four. Je fais me lancé d’ici peux.

    J'aime

  8. 17 février 2011 à 19 h 20 min

    Super tes donuts, j’aime le côté pas lisse justement 🙂
    En ce qui concerne le plagiat, je n’ai rien à rajouter sur ce qui a été déjà écrit, hormis le fait que ce ne sont pas de vraies passionnées et que toute naïve que je sois, je crois que tout se sait et se paye un jour…
    Bonne nuit 🙂

    J'aime

  9. 17 février 2011 à 16 h 42 min

    Tes beignets inspirés sont divins…C’est honteux le plagiat… Ce blog a disparu, heureusement! Bisous!

    J'aime

  10. 17 février 2011 à 10 h 21 min

    Une recette qui me tenterait bien mais que je n’ai encore jamais osé réaliser…
    Pour ce qui est de ton « coup de gueule », je te rejoins dans tes propos et suis contente de voir que le blog voleur a fermé. Je ne protège pas mes photos car je pars du principe que les gens auront la politesse de me citer et j’aime l’idée de partage dans la blogosphère. Mais hélas, il y a toujours des abus.

    J'aime

  11. 17 février 2011 à 8 h 08 min

    En plus je ne vois pas trop l’intérêt de copier… Aucune honte à avoir pour ces magnifiques doughnuts.

    J'aime

  12. 17 février 2011 à 7 h 25 min

    Comme je suis d’accord avec ton billet, le seul truc je ne comprends pas le reste, est-ce que la deuxième personne a piqué une de tes recettes ?
    Il y a une personne qui ne fait que cela depuis un moment déjà… La honte pour ce genre de personnages qui ne savent rien faire d’autre, en l’occurrence cuisiner.
    Pour la peine je te pique un morceau
    bises bonne journée

    J'aime

    • boljo
      17 février 2011 à 10 h 02 min

      Je te l’offre avec plaisir

      J'aime

  13. 17 février 2011 à 6 h 35 min

    Terrible ton article Boljo !!!
    Ralala la honte pour la fille :p

    Comme je te l’ai dis sur mon blog je te remercie pour ton engagement, c’est grace à notre réactivité à toutes que le blog copieur a fermé !

    Ca fait très enquête criminelle ton article : « à 17h51 » Mr Watson ! Je kiffe !!

    Au fait, beaux donuts ….. 😉

    J'aime

  14. 17 février 2011 à 3 h 22 min

    Bon jeudi

    Coco

    Si le coeur t’en dit, tu peux gagner 2 superbes livres de C. Ferber là http://cocopassions.over-blog.com/article-pour-la-fete-des-grands-meres-4-livres-de-christine-ferber-a-gagner-67254603.html

    J'aime

  15. 17 février 2011 à 3 h 16 min

    Alors là je débarque avec qqes jours de retard sur cette affaire de plagiat… Au fond du fond, je me demande bien à quoi ça rime cette façon de copier et coller sans fin. Quel plaisir, quel intérêt de s’emparer des textes aux photos, du nom même d’un blog connu et comme si cela pouvait passer inaperçu ?? C’est pitoyable et triste !
    Pour en revenir à tes doughnuts, d’abord je les trouve bien moelleux. La séance de ravalement au chocolat évidemment me plait bcp et je trouve le résultat final très réussi. Si en plus tu dis qu’ils sont délicieux alors… quoique frits cela aurait pas mal plus… non ? Bisous, Françoise

    J'aime

  16. 17 février 2011 à 2 h 54 min

    belle recette p0urtant cela est bien d0mmage ::: mais j’espère que cela va vite s’arranger !!!!

    J'aime

  17. sab
    16 février 2011 à 23 h 44 min

    dis donc je crois bien que tes doughnuts ressemblent a s’y méprendre a des doughnuts!!!ce ne serait pas du plagiat d’appellation doughnutsienne controlee ça???? et oui la distance entre le plagiat, la copie, l’inspiration, lé réécriture, la reformulation, la copier coller changé un iota …est difficile ..je crois que c’est l’esprit d’origine qui change tout …ceux qui veulent passer pour des super top et ceux qui se contentent de partager une expérience reussie

    J'aime

    • boljo
      17 février 2011 à 10 h 05 min

      Excellemment dit ! Le partage et l’humilité.

      J'aime

  18. 16 février 2011 à 23 h 11 min

    re, le blog a fermé!!! elle n’a pas eu le toupet (comme celle qui m’a plagié 2 fois) de rester droit dans ses bottes!!
    du coup je vais me coucher!!
    bises
    sicacoco

    J'aime

  19. 16 février 2011 à 23 h 06 min

    c’est une honte!!! tu sais que j’ai eu ce problème aussi !!!j’avais appelé ça « LA PIE VOLEUSE » tu te souviens ? il y en a qui ne manque pas d’air!!!n’ont aucun scrupule, et pas d’orguel , je vais aller faire un tour sur ce maudit blog!! (qui ne mérite même pas ce nom!!!et voir si je peux mettre mon « grain de sel »!!
    quand aux Donghnuts miam! mais je n’en mange pas souvent
    bises
    sicacoco

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :