Accueil > 1/ Apéritifs, 2/ Entrées, Beignets, Cuisine > Bonbons piment (beignets au haricot blanc)

Bonbons piment (beignets au haricot blanc)

Et on mange quoi, lorsqu’on va à La Réunion ? Du boucané, des graines et bien sûr des bonbons piment. De délicieuses friandises salée pimentées qui se mangent comme des bonbons tellement c’est bon. Totalement addictif, on en oublie le piment qui pique la langue et la gorge et la friture qui va te tomber sur les hanches et les fesses.

On aime tellement ça, qu’on fourre un kilo de pois du cap dans sa valise pour pouvoir les réaliser à la maison et faire goûter à la famille.

Les pois du cap sont de gros haricots blanc, peu farineux, ils sont absolument délicieux. Lorsqu’on habitait Mayotte et que nous faisions un tout à La Réunion j’en ramenais toujours et c’est avec eux que j’avais réalisé un cassoulet dans la tradition avec croûte cassée sept fois dans le four à gaz et fait monter la température à 50° dans la cuisine. On doit pouvoir les trouver dans les épiceries asiatiques.

Ici, nous avions préparé un véritable festin, bonbon piment, samoussas, bouchées vapeur, rougail à la saucisse boucanée, lentilles (dites graines) de cilaos, curry de chayottes au lait de coco, la Dodo (Bière Bourbon) l’est là pour faire glisser tout ça et salade de fruits exotiques pour finir.

Truc : pour s’assurer que l’huile de friture est à la bonne température, plonger le bout d’une baguette en bambou dans l’huile, si des bulles se forment autour, elle est prête pour y faire nager les bonbons.

Bonbons piment

  • 200 g de pois du cap
  • 1/2 c à c de bicarbonate
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 c à c de cumin
  • 1 botte d’oignons verts
  • 2 cm de gingembre frais
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c à s Coriandre ou persil ciselé
  • 1/2 c à c de pâte de piment (+ ou -)
  • 1 c à s de maïzena
  • Sel, poivre
  • Huile de friture
  1. La veille, couvrir les haricots d’eau froide et faire tremper 24 h avec le bicarbonate.
  2. Déshabiller les haricots d’un petit coup d’ongle.
  3. Peler ail, oignons et gingembre.
  4. Mixer tous les ingrédients avec les haricots.
  5. Délayer la maïzena dans un peu d’eau, mélanger à la préparation.
  6. On obtient une texture granuleuse proche de la semoule fine et un peu humide.
  7. Réfrigérer si nécessaire avant de façonner des petites boules, les aplatir et faire un petit creux au milieu avec le pouce.
  8. Verser un centimètre d’huile dans une poêle, vérifier la température avec une baguette en bambou.
  9. Déposer dans une assiette recouverte de papier absorbant.
  10. Déguster chaud ou tiède avec une sauce pimentée.
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :